Milan 1-0 Pescara

bonaventura-cf-pescara

Buteur : Bonaventura (49′)

Après les trois points concédés mardi dernier sur le terrain du Genoa, le Milan se devait de retrouver dès cet après-midi face au promu Pescara. C’est finalement chose faite sur la plus petite des marges et ce sans que le jeu des rossoneri ne soit très développé. Pas de turnover dangereux comme cela avait été le cas mardi puisque Vincenzo Montella faisait cette fois-ci confiance à son équipe type, à une exception près : Juraj Kucka était laissé au repos au profit de José Sosa tandis que Niang – pourtant fiévreux dans la semaine – tenait finalement son rang et Gustavo Gomez remplaçait Gabriel Paletta, suspendu. Les retours d’Abate et de Suso étaient quant à eux appréciés à leur juste valeur après les prestations cauchemardesques de Poli et Honda en Ligurie.

Comme il est souvent le cas lorsque le match se joue à 15h, le Milan ne se montre guère flamboyant en début de match, donnant presque le sentiment que Pescara et son entraîneur Massimo Oddo étaient à la manœuvre. La première occasion qui aurait pu (et qui aurait du !) être dangereuse intervient au quart d’heure de jeu : sur un joli centre de Suso, Bacca – seul dans la surface – manque complètement sa reprise qui atterrit mollement dans les gants de Bizzarri. Sans être particulièrement en souffrance, les rossoneri ne se montrent clairement pas à leur avantage et les occasions manquées s’accumulent en première période : les imprécisions constantes de Bacca et Suso rivalisent avec les tirs de Niang en tribunes.

Le Milan s’offre une dernière grosse occasion à dix minutes de la mi-temps, par l’intermédiaire d’un coup-franc de Bonaventura décalé côté gauche. Son centre dévié retombe sur De Sciglio – auteur de prestations intéressantes depuis plusieurs matches -, qui enclenche une frappe instantanée détournée par Bizzarri sur Niang, malheureusement hors-jeu. L’arbitre de la rencontre renvoie finalement tout le monde au vestiaire après un premier acte peu engageant.

Les choses s’arrangent dès la reprise pour le Milan puisque les rossoneri prennent l’avantage dès la 49ème minute ! Le coup-franc obtenu à seulement quelques centimètres de l’entrée de la surface de Pescara est transformé de manière malicieuse par Bonaventura : le numéro 5 milanais envoie sa frappe sous le mur des hommes de Massimo Oddo et s’en va rouler jusque dans les filets de Bizzarri, immobile sur sa ligne. Sans être dominateurs, les locaux mènent enfin au score. Le buteur du jour dédiera même son but aux personnes touchées par les séismes récurrents ces derniers jours dans le centre de l’Italie, lui qui est originaire des Marches.

Dans la foulée et comme contre Sassuolo, les visiteurs se montrent tout de suite en attaque et les spectateurs pensent même avoir assisté à l’égalisation de Pescara, avant que l’arbitre de touche ne lève son drapeau pour signaler un hors-jeu justifié. Quelques instants après, le Milan se retrouve tout près de doubler la mise : Bacca trouve le poteau après avoir été servi par Niang. Dans la lignée de ses derniers matches, le Colombien manque quasiment tout ce qu’il entreprend. A l’heure de jeu, c’est un petit événement qui se déroule sur la pelouse de San Siro puisque Mario Pašalić entre à la place de Niang pour son premier match officiel en Italie.

La dernière demi-heure du match est marquée par le réveil de Pescara, bien décidé à aller chercher le nul face à un Milan incapable de se mettre à l’abri. Montella, pour contrer ces ardeurs, décide de sortir le transparent José Sosa pour faire rentrer Juraj Kucka. Les offensives des delfini se multiplient et il faut un très grand Gianluigi Donnarumma dans ses cages pour tenir la baraque, notamment face à Memushaj. Pour finir le match, le Mister milanais décide de faire sortir Bacca pour Luiz Adriano. N’appréciant pas ce choix, le numéro 70 rossonero se distingue en ne serrant pas la main de son entraîneur lors de sa sortie, comme Niang la semaine passée face à la Juventus.

Après un second but refusé à Pescara pour hors-jeu, l’arbitre accorde sept minutes de temps additionnel, justifiées par la sortie sur civière de l’ex rossonero Aquilani, remplacé par un autre ex, le jeune Cristante, après un choc avec Memushaj. Finalement, le match arrive enfin à son terme et le Milan retrouve le goût de la victoire sans avoir convaincu. Peu importe car comme il est de coutume de le dire dans le monde du football, l’important, ce sont les trois points. Rendez-vous est donc pris pour la journée suivante de Serie A dimanche prochain, à nouveau à 15h, sur le terrain de Palerme.

 

  • Mark Elian

    J’ai trouvé Sosa plutôt bon. Genre 6/10. C’est un peu exagéré « transparent » je trouve. Forza Milan

    • Di Mattia Roberto

      tu as raison,vu ce qu’a fait l’équipe c’est pas le pire…

  • Alexpato

    Comme à son habitude, Milan a du mal quand les équipes sont regroupés mais les 3 points c’est l’essentiel.

    Une bonne prestation d’ensemble, pas de joueur que j’ai trouvé en-dessous sauf peut-être Niang qui est quand même très faible techniquement (dribble, contrôle et frappe).
    Suso est vraiment intéressant, Sosa a fait un match moyen-bon en faisant son travail simplement. J

    e trouve Gomez un peu lourd et à la course il a du mal parfois. Bacca fait un poteau et se procure une occsasion mais rate son contrôle, dommage.

    Les hommes du match pour moi :

    -Bonaventura bien sur, un CF très bien tiré
    -Donnarumma qui encore une fois arrive à sortir des frappes qui vont en lucarne

  • azzizz marco

    j’apprécier pas le geste de Bacca malgré que ne mérite pas d’après remplacer et surtout par une chèvre comme Adriano.

    • Mark Elian

      Je pense qu’il faut vendre luiz en janvier et donner la chance a un jeune

      • Plombier Corera

        Tout à fait d’accord

    • Mister_El92

      La chèvre Adriano comme tu dis a touché + de ballons en 20 minutes que Bacca en 70 minutes ! Bacca est incapable de gagner un duel aérien, Adriano les a tous réussi, il a le physique pour jouer en pivot, Bacca pas ! C’est pour ça que Bacca seul en pointe ça n’ira jamais, il faut jouer avec 2 pointes

      • Plombier Corera

        Mais avec Bacca on ira pas loin non plus balle au pied c’est une catastrophe

        • Gennaro8

          Bacca c’est plus possible, il a pas le niveau, c’est tout.

  • El Ministro

    félicitation à l’équipe, comme dit peu n’importe la manière. Et je ne savais pas que B. Cristante était à Pescara

    • Mark Elian

      Moi aussi

    • Di Mattia Roberto

      prété par benfica,

      • El Ministro

        OK, merci pour l’info malgré qu’il avait dit que dans sa vie il n’aimerait pas jouer contre Milan

error: