La tifoseria

Le cœur du club bat grâce à ses supporters et Milan est souvent associé à sa Curva Sud et ses ultras qui par leurs activités et animations font de San Siro une chapelle sixtine se parant de ses plus belles robes, rouges et noires. Tifos, chants, déplacements, les rossoneri ne seront jamais seuls. La Curva Sud cette zone haute, un endroit de San Siro qui pourrait être gelé en hiver mais qui grâce aux chorégraphies et aux chœurs des ultras se rechauffe et transmet sa ferveur meme aux supporters les plus frileux des tribunes latérales. Comment ne pas se souvenir du sublime tifo à Manchester, pendant la finale de Champions League contre la Juventus, frappé de l’inscription géante : « Riconquistiamola ». Considérée depuis toujours une des plus animées et chaudes d’Italie, la Curva sud comprend beaucoup de groupes ultras qui s’attroupent dans ce que les anglais aiment appeler un « kop ».

 

FOSSA DEI LEONI

Le groupe historique. C’est l’un des plus anciens groupes Ultra de Milan et c’était le principal groupe de la Curva Sud (son nom était un dérivatif de celui du centre d’entrainement du Milan à l’époque de sa création). C’était le capo de ce groupe qui, en général, lançait les chants qui étaient repris par l’ensemble des capi de la Curva Sud. Indiquer la date précise de la fondation de la Fossa est quasi impossible vu qu’il s’agit d’une agrégation spontanée de gens élargis dans le temps.

Seule chose certaine, tout a commencé en 1968. Avec un groupe de jeunes, amis de lycée, amis de quartiers, amis d’amis qui commencent à se retrouver près de la rampe 18 de San Siro, la plus populaire. Nombre d’entre eux, portent le maillot du Milan, agitent des drapeaux et des sachets pleins de coupures de papier à lancer comme confettis.

En 1972, la Fossa se déplace et inspiré par le film L’armata Brancaleone, fait naitre son l’hymne : « Branca, Branca, Branca, Leon, Leon, Leon »

C’est le 16 novembre 2005 que ce pan d’histoire de la Tifoseria milanista s’est éteint. Après plus de trente ans ans, la « Fossa dei Leoni », un des groupes ultra les plus connus et vieux du panorama du football italien, s’est dissous. À la de base de la décision, de lourds contentieux venus à la lumière après le dernier match face à la Juventus, suite auquel auraient fait suite des épisodes mal digérés par les « capi » du groupe. Née en 1968, la « Fossa dei Leoni » a accompagné les matchs qui ont fait la legende de Milan. La guerre intestine avec les « Viking » bianconeri, couvait depuis des années et a explosé suite au match de San Siro le 29 octobre 2005 qui a poussé le groupe rossonero à sa perte. Giancarlo Capelli, leader des « Brigate rossonere » declarait plus ou moins ironiquement : « On parle d’un groupe comme la Fossa dei Leoni qui cesse d’exister après 37 ans c’est un bouleversement ». Et sur le futur de la Curva Sud il a rassuré : « La Curva va de l’avant, il y a d’autres groupes, la Curva Sud est ouverte à tous. Nous et d’autres groupes de la Sud y seront toujours, au contraire plus nous serons, plus unis nous serons. Je comprends le regret. À chaud ça nous fait tous mal. Moi-même je suis très triste”. Officieusement, on sait qu’il existait des tensions avec les Brigate Rossonere.

Aujourd’hui, deux groupes de la Fossa satellites subsistent à Bologna et Messina.

GROUPES COMPOSANT LA CURVA SUD : 

BRIGATE ROSSONERE

Naissance en 1975 suite à la fusion des « Cava del Demonio » et des « Ultras » deux petits groupes ultras de la Curva sud : c’est le groupe actuel le plus important. La première banderole sortie à leur nom arrive le 19 octobre 1975 à l’occasion du déplacement à Bologna. Les Brigate Rossonere aiment à rappeler qu’ils sont indépendants de la dirigeance du club et se définissent comme un groupe qui n’aime pas faire usage de la violence volontairement mais uniquement par obligation.

Mais on a vite vu des septembre que leur influence et leur capacité de nuisance est importance puisqu’ils sont à l’origine du mouvement de grève de la Curva Sud : suite à la demande de Paolo Maldini dans la presse, ils avaient annoncé qu’ils recommençaient à soutenir leur équipe à San Siro !

Les Brigate ont fait des petits : on trouve des BRN en Hongrie ou à Bergamo.

GUERRIERI ULTRAS

Fondés en décembre 2005 par d’ex-membres de la Fossa dei Leoni. On découvre le groupe la première fois à l’occasion de Milan-Parma, le 8 janvier 2006 où ils inaugurent leur bâche en lieu et place de la Fossa. Luciano Aretosi ancienne figure charismatique de la Fossa dei Leoni, les dirige d’ailleurs. Malgré quelques apparitions fugaces d’un étendard avec « Il Leone » d’un groupe baptisé « I leoni della Sud » aucune concurrence interne ne verra le jour. Leur symbole unificateur rompt avec le passé : il s’agit d’un guerrier celtique.

COMMANDOS TIGRE

Fondés en 1967, sous le nom de « Commandos Clan » et « Fedelissimi ». C’est lors d’un déplacement à Madrid contre l’Ajax où fut arraché la bâche des Espagnols, que lors de leur retour à Milan, les fondateurs décidèrent d’enlever le terme « clan » et proclame le mouvement « Commandos tigre ». Le nom, selon Richy, membre historique du groupe, « donnait l’idée d’un groupe plus fort ». Ils se démarquent tout de suite en voulant copier le modèle de supporterisme anglais. Jusqu’en 1985 ils sont en Curva nord, puis ils se déplacent en Curva sud pour renforcer le poids croissant de celle-ci. Coté doctrine en dehors de la foi en les couleurs rouge et noir comme tous bien sur, les commandos Tigre se targuent d’unir avec enthousiasme des jeunes de toutes les couleurs et toutes les races. Amen.

ALTERNATIVA ROSSONERA

Un des groupes les plus jeunes de la Curva sud, né en 1994. Plein d’ambition, leur nom reflète leur volonté de vouloir changer la mentalité ultra, de la renouveler selon leur dires. Ils ont choisi l’originalité coté emblème : Kattivik , personnage célèbre de bandes dessinées représenté pendant qu’il agite entre ses mains un petit drapeau milanista.

Autres

Il reste quelques groupes anciens devenus plus marginaux comme les « Panthers » fondés en 1976 et dont pour l’anecdote une bâche avait été volée par des supporters parisiens suite une rupture de jumelage en 93-94 ! Elle avait été exposée lors de PSG-Milan ! Situation dans le stade : 2e anneau bleu gauche.

Brigate Nord-Est : Née en 2000. La création du groupe voit ses racines issues du rassemblement de nombreuses composantes des Brn Veneto et plus récemment des Commandos Veneto. Dans ce groupe les plus actifs et présents viennent de Verona, Vicenza, Trento et Bolzano. Quelques uns viennent de Padova, Udine et Pordenone.