Le musée « Mondo Milan »

De passage à Milan fin octobre 2015, nous sommes allés à la rencontre du service communication du club, qui nous a aimablement ouvert les portes de son nouveau siège. Suivez le guide.

Inauguré officiellement le 2 avril 2014, Casa Milan, nouveau siège de l’A.C. Milan, impose son gabarit à l’architecture insolite au cœur du quartier de Portello, en pleine revitalisation. C’est également dans cette zone en pleine expansion que devait se dresser le stade mort-né, désiré par Barbara Berlusconi, à quelques pas de Casa Milan. Si ce projet a avorté, la proximité du siège du club avec San Siro, à seulement deux stations de métro sur la ligne M5, permet au Milan de privilégier l’interaction avec ses supporters.

Ici, on mise sur l’ouverture à tous les niveaux. C’est ce que nous ont expliqué les responsables de la communication du club, dont les bureaux se situent dans les étages supérieurs de Casa Milan, et qui nous ont obligeamment reçu pour une visite guidée de l’ensemble des lieux.

 

Mondo Milan : le musée des champions

 

Sans surprise, l’attraction principale de Casa Milan demeure Mondo Milan, le nouveau musée du club. Ouvert sept jours sur sept et employant cinq personnes, il offre aux visiteurs un aperçu très exhaustif du patrimoine rossonero. Une caverne d’Ali Baba pour tout supporter qui se respecte. Entre tradition et modernité. C’est là que nous avions rendez-vous avec le club et que notre visite a démarré. Avec une citation de Barbara Berlusconi sur fond blanc à l’entrée.

 

CM2

 

La première partie du musée s’organise par ordre chronologique, à partir de la date de création du club. Chaque année est résumée brièvement, les plus glorieuses avec des écrans qui retransmettent moments d’anthologies et commentaires d’anciens joueurs, sous-titrés en anglais, via une technologie de transmission du son selon la position du visiteur. Tradition et modernité.

 

 

CM3

 

Sont également exposés des morceaux d’histoire du club tels que des anciens maillots de joueurs, des exemplaires des premiers ballons ou premières paires de crampons, et même la cravate jaune Hermès portée par Adriano Galliani lors de la finale de la Ligue des Champions 2007. Un bracelet électronique fourni au début de la visite permet de voter pour ses objets de collection ou ses moments historiques du club préférés et d’en retrouver ensuite un compte-rendu par e-mail. Tradition et modernité là encore.

 

CMobj CMcravate

 

Une place d’honneur est réservée à la reprise du club par Silvio Berlusconi, dans l’angle du musée, comme pour signifier le virage pris par le Milan à l’arrivée de son président actuel. Une réplique d’hélicoptère et des vidéos en boucle se chargent de rappeler l’entrée spectaculaire du « sauveur » Berlusconi par les airs en 1986, sur le terrain, pour officialiser son rachat du club, alors en pleine tourmente sportive et financière.

 

CMhel

 

La seconde aile de Mondo Milan fait ainsi la part belle à l’ère Berlusconi. De nombreuses vidéos relatent les exploits de Franco Baresi, Marco Van Basten, Paolo Maldini, Andriy Shevchenko, Kakà ou encore Filippo Inzaghi, qui figurent tous au classement des joueurs préférés des supporters et des visiteurs, actualisé en temps réel sur des écrans à l’entrée du musée. La partie historique s’arrête finalement à la saison 2013/2014, en attendant la suite d’une histoire déjà incroyablement riche, comme en atteste Mondo Milan.

 

CMmediolanum thumb_IMG_6289_1024

 

Tout au long de la visite, des écrans tactiles fixés aux murs et dédiés aux enfants leur permettent de découvrir l’histoire du club en s’amusant, à travers des jeux. Une fois encore, l’interaction est poussée au maximum et les architectes de Mondo Milan ont pensé à tous les publics.

 

CMkids CMkids2

 

La suite de la visite fait escale dans la salle des trophées, circulaire, où trône une gigantesque réplique de la Ligue des Champions en son centre. Autour, chaque trophée remporté par le club est exposé, des plus anciens aux plus récents, des plus précieux aux plus insolites. Une vidéo projeté au plafond permet de revenir en images sur ces moments victorieux de l’histoire rossonera.

 

CMvia CMtroph CMchamp

 

À la sortie, le « guestbook » s’affiche des deux côtés du couloir : sur des écrans sont projetés des portraits photographiques des joueurs, des employés de Casa Milan et des supporters, pris en photo au début de la visite de Mondo Milan. Une attention de plus pour les fans. Vient ensuite une projection en hologrammes où défilent tour à tour Barbara Berlusconi et plusieurs légendes du club en tenue ; Franco Baresi, Andriy Shevchenko, Paolo Maldini et Kakà s’adressent au visiteur en italien et effectuent quelques gestes techniques. Une réussite, en prologue à la salle où sont exposés les différents Ballons d’or remportés par les anciens Rossoneri, de Gianni Rivera à Kakà. Certains sont les originaux tandis que d’autres ne sont que des répliques, de petite taille.

 

CMboshev CMboweah

 

 

Dans la salle suivante, un écran tactile géant en forme de table où s’affiche une carte du monde permet aux visiteurs de parcourir les différents points géographiques dignes d’intérêt pour le club : les grandes victoires, comme la finale de la Ligue des Champions 2007 à Athènes, mais aussi les écoles de football affiliées au Milan, par exemple en Espagne. L’accent est également mis sur la Fondation Milan, qui s’occupe de projets sociaux et organise des rencontres dans le monde entier, avec d’anciennes vedettes du football pour lever des fonds et sensibiliser le public à la cause des enfants en difficulté.

Enfin, notre visite de Mondo Milan s’est terminée par une exposition temporaire sur la célèbre Coupe du Monde, dont la conception revient à une entreprise milanaise. Le processus de fabrication est passé au crible, ainsi que les techniques et outillages utilisés. Les ballons officiels de différentes éditions de la plus grande compétition internationale étaient également exposés en queue de parcours. Cette dernière partie du musée est ainsi réservée aux expositions temporaires mais le thème de la prochaine exposition était encore inconnue au moment de notre visite.

 

CMcdm1 CMcdm2

CMcdm

 

Toutes les technologies avant-gardistes, l’accent sur la richesse du patrimoine milanais et le soin apporté au design font de Mondo Milan une expérience unique, que nous avons pu découvrir en profondeur grâce à nos hôtes. Cette année, le musée du club a en outre pu compter sur l’exposition universelle de Milan pour attirer un flot continu de touristes, attirés par la singularité des lieux. Casa Milan est déjà devenu un symbole de la capitale lombarde et une attraction touristique.

error: