Été 2018 : un mercato raté, un de plus ?

Diego Laxalt (AC Milan) during the UEFA Europa League, Group F football match between F91 Dudelange and AC Milan on September 20, 2018 at Josy Barthel stadium in Dudelange, Luxembourg - Photo Laurent Lairys / DPPI

La trêve hivernale qui se termine aura permis aux tifosi de disposer de deux semaines pour apaiser des nerfs éprouvés par quatre mois de compétition où le Milan aura connu plus de bas que de hauts, avec un point d’orgue un interminable mois de décembre qui devait pourtant permettre d’engranger des points précieux dans la course à la vitale Champions League.

C’est en outre l’heure du mercato hivernal pour lequel le club lombard a déjà enregistré la venue de Lucas Paqueta. Après ces quatre mois de compétition, c’est aussi l’occasion de dresser un premier bilan de la dernière cuvée de nouveaux rossoneri, qui ont rejoint le Milan au cours de l’été 2018, en s’intéressant à leur rendement par rapport aux attentes suscitées et au rôle qui leur avait été envisagé. Pour l’heure, force est de constater que le cru estival 2018 a été très loin de donner satisfaction…

 

Avant et après l’arrivée d’Elliott

Le mercato de l’été dernier a été marqué par une particularité assez inhabituelle : il a été géré sous deux directions différentes, avec deux propriétaires différents, pour le même entraîneur. En effet, à l’aube de cet exercice 2018-2019, le Milan était toujours propriété du mystérieux Yonghong Li et la direction était menée par Marco Fassone, avec Massimiliano Mirabelli pour la partie sportive. Nous ne reviendrons pas dans les détails concernant l’année chinoise du Milan mais, pour faire simple, les incertitudes entourant le propriétaire du club et le poids du fair-play financier destinaient le club à intervenir façon petits bras sur le mercato. Cela n’avait pas manqué puisque ce mercato s’appuyait sur le fameux principe du parametro zero, cher à Adriano Galliani.

Pour respecter la tradition de son prédécesseur, Mirabelli avait donc jeté son dévolu sur plusieurs joueurs libres de tout contrat. Deux d’entre eux voyaient leur recrutement bouclé dès le printemps : Pepe Reina et Ivan Strinic (du parametro zero, certes, mais tout de même plus intéressant que les Taye Taïwo et Philippe Mexès, par exemple). Avec l’Espagnol, le Milan s’assurait la présence d’un gardien quelque peu sur le déclin mais d’un niveau particulièrement satisfaisant pour un poste de numéro 2 voire de numéro 1 de transition, si Donnarumma en était venu à faire ses valises. De même, le Croate finaliste de la Coupe du Monde permettait d’offrir une alternative correcte à un Ricardo Rodriguez indéboulonnable après les nombreuses blessures de Luca Antonelli, parti entretemps sous le soleil de Toscane à Empoli.

Signe des temps et des approximations de l’ancienne direction, cette partie de mercato à la sauce Mirabelli était couronnée par le recrutement surprise d’Alen Halilovic. Le jeune trequartista croate formé au Barça n’avait convaincu ni à Hambourg ni à Las Palmas où il avait été prêté un an et demi mais cela ne semblait pas inquiéter le directeur sportif rossonero, qui le faisait signer pour intégrer la rotation.

Les événements que l’on sait ont finalement conduit à un important changement de direction, avec les nominations de Leonardo puis de Paolo Maldini à la direction sportive au cours du mois de juillet. En un mois, l’expérimenté dirigeant brésilien et le novice italien devaient donc réparer les erreurs de casting de leurs prédécesseurs tout en renforçant les points défaillants du Milan depuis plusieurs saisons maintenant : le milieu de terrain et les ailes.

En même temps, il a fallu faire avec les envies de départ des uns et des autres dont celui du capitano 2017-2018. Renvoyé à la Juventus, Leonardo Bonucci permettait au Milan de récupérer le prometteur Mattia Caldara (transfert réciproque à hauteur de 35 millions d’euros) et, dans le même temps, de négocier pour le recrutement d’un numéro 9 d’envergure en la personne de Gonzalo Higuain (prêt de 18M€ avec option d’achat fixée à 36M€).

Soucieux de rester à Villarreal, Carlos Bacca rapportait 7M€ au Milan qui s’en servait pour faire baisser le prix de Samuel Castillejo, dont le transfert a coûté 25M€. Dans le même ordre d’idée, la venue de Diego Laxalt pour 14M€ était en partie financée par le rachat de Gianluca Lapadula de la part du Genoa moyennant 11M€. Enfin, pour le milieu de terrain, Tiémoué Bakayoko débarquait dans le cadre d’un prêt de 5M€ avec option d’achat fixée à 35M€.

Tiémoué-Bakayoko

 

On n’a pas le même prix mais on a le même rendement

Avec pas moins de sept recrues, le Milan était donc profondément chamboulé à l’été 2018, comme un an auparavant. Parmi ces huit mercenaires, deux d’entre eux semblaient destinés à une place de titulaire : Gonzalo Higuain et Mattia Caldara.

Annoncé depuis plusieurs saisons comme l’un des défenseurs centraux les plus prometteurs du pays, ce dernier débarquait donc à Milan avec l’approbation de l’immense majorité des tifosi, puisqu’il permettait en plus de se débarrasser du schizophrène Leonardo ‘Hungrier than ever’ Bonucci. Le talent de Caldara ne faisait pas de doute après ses belles saisons passées à l’Atalanta, qui lui avaient permis d’être recruté par la Juventus pour 20M€ en janvier 2017 et de la rejoindre enfin cet été… sauf peut-être auprès de Gattuso, qui estimait que son nouveau joueur ne savait pas jouer dans une défense à 4. Bref, cinq mois plus tard, Caldara n’a joué qu’un match en rossonero, face à Dudelange le 20 septembre. Par la suite, une blessure musculaire et une lésion au tendon d’Achille ont écarté des terrains le bergamasque de naissance jusqu’en février au mieux.

Autre juventino devenu rossonero, autre déception : Gonzalo Higuain. Lui aussi particulièrement attendu par les tifosi, le numéro 9 n’a pas eu le rendement escompté dans un Milan avançant à tâtons. Ses 8 buts et 3 passes décisives en 20 matches toutes compétitions confondues ne sont pas du standing d’un attaquant de sa trempe, qui pourrait coûter 54M€ au Milan rien qu’en transfert !

En outre, son attitude a logiquement été pointée du doigt : donnant l’impression d’être nostalgique de la Juventus, l’Argentin a beaucoup râlé et très peu proposé sur le terrain. L’apogée de ses errements a été le match face à son ancien club le 11 novembre dernier, avec pénalty raté et carton rouge pour contestation à la clé. Bref, sous le maillot du Milan, Gonzalo a plus ressemblé à un vulgaire Ménez qu’au véritable Higuain, même s’il faut évidemment reconnaître que les qualités de ses coéquipiers et les idées de jeu rossonere sont plus ou moins inexistantes. En attendant, s’il espère retrouver la Champions League, le club rossonero va devoir espérer un réveil de sa star.

Passons maintenant aux remplaçants et là aussi, il y a des choses à dire. En premier lieu, il y a le cas de Tiémoué Bakayoko. Arrivé officiellement pour faire souffler Franck Kessié après une saison complètement ratée à Chelsea, le Français avait continué sur sa lancée en offrant des prestations dignes des plus grands bidoni passés par le Milan. Le Mister ne se privait d’ailleurs pas pour le sermonner par conférence de presse (façon de faire peut-être douteuse, mais ce n’est pas le débat) et les tifosi réclamaient d’ailleurs sa tête.

Avec un joueur aussi mauvais, difficile d’imaginer de sortir du onze un Kessié pourtant loin d’être convenable. Finalement, la blessure de Lucas Biglia a obligé Gattuso à revoir son organisation et a titularisé les deux hommes ensemble et non l’un au relais de l’autre. Depuis le milieu de mois de novembre, Bakayoko a affiché régulièrement un niveau que l’on imaginait pas après ses deux premiers mois de compétition.

Il n’en fallait donc pas plus pour que le peuple réclame à grands cris son rachat, montrant à quel point le niveau d’exigence des tifosi a baissé les années passant. Le Français va devoir confirmer dans les six prochains mois avant que la direction ne pose 35M€ pour le conserver mais d’ici là, c’est peut-être bien Kessié qui va faire les frais d’une montée en puissance de Bakayoko intéressante mais pas aussi formidable que vendue (pour plus de détails sur le cas de Bakayoko, voir ici). Un demi-échec, est-ce une demi-réussite ? Vous avez 4h.

AC Milan V Juventus FC - Serie A

Ensuite, les dernières individualités restantes ont quant à elles le statut de remplaçant venu pour ne pouvoir prétendre à mieux que ledit statut, mais leurs rares apparitions n’ont pas été de nature à rassurer. L’exemple le plus frappant est celui de Diego Laxalt, recruté au mois d’août pour palier la défection cardiaque de Strinic. Le recrutement du latéral formé à l’Inter posait déjà des questions à l’époque et en pose encore plus aujourd’hui au vu de son niveau.

Ce n’est pas l’investissement du joueur qui est mis en cause mais le niveau, bien trop faible pour proposer une alternative viable à Ricardo Rodriguez. L’Uruguayen maîtrise l’art de se faire remarquer négativement en ne jouant que quelques minutes par match (786 pour 18 matches joués toutes compétitions confondues dont 8 titularisations). Certes, il y avait urgence à trouver un remplaçant au Suisse mais était-ce opportun de se jeter sur un joueur qui se mettait péniblement en évidence dans une équipe luttant tous les ans pour le maintien sous prétexte que le transfert de Lapadula devait encore être réglé ? On a connu Leonardo plus inspiré que cela, sans compter que son départ semble déjà envisagé par la direction (vers la Lazio ?).

On pourrait avoir le même raisonnement pour Castillejo, recruté à Villarreal à la faveur du transfert au rabais de Carlos Bacca. L’Espagnol était lui aussi venu pour proposer une solution viable à Suso comme à Calhanoglu sur les deux côtés du 4-3-3 mais il s’est vite révélé être un remplaçant loin d’avoir le niveau pour bousculer la hiérarchie en place, tout comme son compère uruguayen en somme.

Là encore, on est en présence d’un joueur tout ce qu’il y a de plus volontaire mais dont les qualités techniques comme tactiques sont encore à découvrir. Samu ne va pas fort mais ne tirons pas sur l’ambulance : il apporte tout de même parfois une pointe de vitesse qui manquait ces derniers temps au Milan. Il paye toutefois un physique version poids plume qui ne lui permet pas de résister aux duels proposés pas nombre de défenseurs sévissant dans la péninsule, à tel point qu’il a fallu attendre la rencontre face à la SPAL à la fin du mois dernier pour le voir réaliser une prestation presque pleine, couronnée par un fort joli but. En attendant, les 25M€ investis laissent songeur…

 

L’énième faillite du parametro zero

Enfin, abordons le cas des joueurs qui n’ont pas vu le terrain ou presque. Il s’agit notamment de Pepe Reina, venu pour faire le numéro 2, qui a tout de même pris part à toutes les rencontres d’Europa League (peut-on donc dire que sa saison est déjà finie ?), soit 6 matches et 9 buts encaissés. Lui non plus n’a pas été auteur de prestations rassurantes, dans la lignée de saisons fluctuantes au Napoli.

Toutefois, son apport dans le vestiaire semble particulièrement important – il a été salué par Gattuso, Calabria et Romagnoli notamment – et ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle puisqu’il est un des rares joueurs de l’effectif à disposer d’une expérience importante acquise au cours d’une longue et belle carrière. Si cet aspect est intéressant dans une équipe jeune et en construction comme le Milan, le point qui pose souci regarde plutôt son salaire, qui avoisine les 3M€ annuels nets. En conservant Donnarumma, le Milan pouvait-il se permettre d’avoir un deuxième gardien disposant d’un tel salaire, alors même que le club est contraint à faire des économies ? Ca fait cher la nounou pour un 99 capricieux…

Mais Reina n’est pas la seule déconvenue du mercato pré Elliott et constitué uniquement par des joueurs libres de tout contrat. Il y a aussi Alen Halilovic, qui était à lui-même un étendard du redimensionnement des ambitions du club à la fin de l’ère Yonghong Li. Ne pouvant s’offrir mieux tout en étant en recherche d’éléments offensifs pouvant notamment permettre de faire reposer Suso, Massimiliano Mirabelli avait alors jeté son dévolu sur le jeune croate, qui a très vite subi une préparation estivale particulièrement quelconque et le recrutement de Castillejo.

Il va sans dire que passer d’un an et demi en prêt à Las Palmas – moyennant un interlude de quelques jours à Hambourg pour rompre son contrat – au Milan, ce n’est pas donné à tout le monde. Le Croate n’a pas convaincu Gattuso qui ne lui a jamais véritablement fait confiance, lui préférant son sprinter espagnol et le multirôle Borini, puisqu’il n’a joué que 60 minutes de jeu en trois matches d’Europa League. En attendant, l’avenir d’Halilovic s’inscrit inévitablement loin du Milan et c’est sans doute la meilleure chose à faire pour tout le monde : il a été vu en compagnie de son agent et du président de Besiktas ce mardi à Milan. Petit ange parti trop tôt.

Les Croates ne sont pas en réussite cette saison au Milan : Ivan Strinic lui non plus n’a pas vu le terrain mais il a pour lui une sacrée excuse, celle d’un problème cardiaque. Finaliste de la Coupe du Monde 2018 avec des performances probantes à la clé en tant que titulaire, l’ex joueur de la Sampdoria semblait plus à même de proposer une alternative convenable à Ricardo Rodriguez mais le sort en a décidé autrement.

La fin de carrière de Strinic se dessinait à 31 ans mais une belle rémission lui a permis de revenir à l’entraînement dès le mois de décembre, après avoir été privé de toute pratique sportive pendant 4 mois. Reste maintenant à savoir à quel moment il retrouvera la pleine possession de ses moyens mais il y a de fortes chances que ce délai soit trop long pour que Strinic soit totalement à la disposition du Mister d’ici à la fin de la saison. Un échec pour le moment, donc, mais qui cette fois n’est pas lié aux aspects sportifs ou financiers.

FBL-EUR-C3-AC MILAN-OLYMPIAKOS

 

Le constat est accablant à la trêve : le mercato estival 2018 semble donc raté, comme son prédécesseur. Ces huit arrivées ont une nouvelle fois chamboulé le visage de l’effectif sans pour autant en améliorer de manière importante les niveaux technique et tactique, ce qui manque pourtant cruellement à ce Milan.

Défaut d’adaptation, soucis de santé ou absence de qualités intrinsèques illustrent parfaitement un cru 2018 marqué par deux périodes distinctes du fait des soucis récurrents de direction. Le timing serré et les contraintes du fair-play financier n’ont certes pas permis au duo Leonardo/Maldini de travailler de manière sereine et réfléchie mais cela ne peut pas excuser totalement certains choix qui étaient difficilement compréhensibles lors de leur concrétisation et qui le demeurent à l’heure actuelle.

Si le tableau apparaît plutôt noirci à l’heure actuelle, plusieurs motifs d’espoir existent pour sauver cette promotion. Higuain a retrouvé le chemin des filets juste avant la trêve et son but a fait la part belle à un collectif visiblement soudé. Bakayoko montait progressivement en puissance depuis six semaines environ et il est à espérer qu’il continuera dans cette voie afin de devenir véritablement un des éléments moteurs de cette équipe.

Caldara est proche du retour et la place de titulaire au côté de Romagnoli dans la défense centrale n’a pas trouvé de porteur indiscutable pendant son absence… Tout n’est donc pas entièrement à jeter mais les enjeux sont si cruciaux pour le Milan qu’il ne reste plus qu’à espérer que les performances des uns et des autres s’améliorent avant d’effectuer un énième « grand ménage » à l’été 2019, de manière contrainte ou non.

  • Antoine1899

    C’est vrai que l’équipe a pas trop changé et que si Bona et Biglia n’étaient pas blessés Bakayoko n’aurait peut etre pas l’niveau de mtn. Dire que parmi les recrues le seul top est Bakayoko pck Higuain déçoit qd meme et que les flops y en a plusieurs dont Laxalt en premier

  • Gioracle

    Pas d’accord pour Castillejo! Au contraire il s’en sort bien pour un remplacant! Il mérite plus de temps car à chaque fois il montre de l’envie, de l’abnégation, de la technicité sur les côtés! Le souci c’est qu’il nous faut un vrai tacticien comme entraineur!

    • Chris

      Ok je suis d’accord av toi … sauf pr la technicité ! Oui il est rapide ! Mais non il n’est pas technique, il court ça oui (lui) mais il est mauvais qd mm! Tt com Laxalt d’ailleurs ! Mais bon, Kessie l’an dernier, qui m’a bcp déçu et ça des son 3e match la saison dernière, je pensais que c’était un Crack ! Finalement c une chèvre ! Calhanoglu, il faut le replacer je pense! En 10 il serait meilleur, après je sais pas mais j’essaierai qd mm un 433 :
      G. Donna
      Musacchio Romagnoli
      Calabria RR
      Kessie Bakayoko
      Calhanoglu
      Suso Paqueta
      Cutrone

      • Romagnoli1899

        Non pas romagnoli stp mais plutot adil rami

        • Chris

          On la plu !

    • ouiiiiiiiiiiiiiiiii un grand coach technique tacticien expérimenté

  • Boa57

    De toute façon nous nous sommes coulé tout seul en se faisant éliminé stupidement en Europa League, l’UEFA n’attendait que ça pour enfoncer le clou !

  • Delenikas

    Le frère d’higuain a été aperçus à Londres sûrement pour boucler l’arrivé de son frère à chelsea qu’en pensez vous ?

    • Shevchenko_7

      Que s’il n’y a pas de contre partie, il ne partira pas

      • Delenikas

        Espérons parce que on se retrouverais avec un seul attaquant pour finir la saison ça serai compliqué

  • Rabah

    Il y’a Pato qui apparement a donné son feux vert pour nous rejoindre il connaît bien le milan et la série A. Sa serai un bon défi pour lui qui a déjà briller par son talent et il connaît bien la direction Leo Maldini Gattuso… Moi j’y croix il nous manque un joueur rapide dribleur pour dynamiser nortre attaque et il est bon devant les but c’est de qui nous manque depuis plusieurs années depuis les départ de Pato, Ronnie, El sharawy, Ibra… cette époque me manque un peux…

  • claude

    Faudra pas non plus attendre du mercato d’hiver. Nous allons probablement perdre Higuain sans avoir une solution fiable de rechange puisque nous n’allons rien toucher sur son transfert. A moins d’un miracle,ce sera encore la galère jusqu’à la fin de saison,où nous perdrons nos meilleurs joueurs faute de LDC. A moins que le mister devienne un éclairé entre temps ou que Paquetta et les blessés prennent les choses en main.Par contre,la saison prochaine,LDC ou pas,je peux vous assurer qu’on sera plus forts parce qu’à présent,la seule préoccupation de la direction,c’est d’assainir nos finances,on en parle pas beaucoup,mais nous sommes dans la bonne voie. Elliot a assez de moyens pour faire de gros recrutements,mais, nous avons encore les mains liées.La direction est en train de mettre tout en place pour se libérer du FPF à compter de la prochaine saison. Donc on aura souvent l’impression que les transferts ne les intéressent pas en ce moment.Il se dit en coulisse que l’année prochaine,nous allons former avec Paris et City,une coalition anti FPF qui nous permettra de faire librement notre marché.En tant que fans,apprêtons nous à souffrir encore pour six mois.puis,l’équipe Gazidis,Leonardo,Maldini sera jugée comme il se doit. Forza Milan

  • Chris

    Je suis super content qu’il soit arrivé celui là (Paqueta) Ça va ne donné une bonne compo malgré les blessures de Biglia et Bonaventura ! Après il reste à remplacer Kessie ! Romagnoli ok j’arrête av lui lool mais pr moi il n’est pas suffisant, Bonucci aurait dû être conservé pke le Higuain ne servait à rien ! On aurait dû mettre titulaire A. Silva la saison dernière, il serait resté. Donc on doit acheter 1 MC & 2 BU ! Pour:
    G. Donna (99)
    Musacchio (22) Romagnoli (13)
    Calabria (2) RR (68)
    Bakayoko (14)
    ……….. (?) Calhanoglu (10)
    Suso (8) Paqueta (39)
    Cutrone (63)

    Plizzari (35)
    Abate (20) Zapata (17)
    Conti (12) Laxalt (93)
    Montolivo (18)
    J. Mauri (4) Bertolacci (16)
    Borini (11) Castillejo (7)
    ………. (9)

    Pke : P. Reina (25) veut du tps de jeu
    À. Donna (90) non conservé 
    Strinic (23) blessé 
    Caldara (33) blessé 
    Simic (56) tp de jeu
    Biglia (21) blessé 
    Bonaventura (5) blessé 
    Higuain (9) vendu (pas une perte!)
    Je sais pas si j’en ai oublié, mais faut penser à nos ressources ! On peut pas tt changer d un coup ! Surtt mercato d’hiver ! Dc soyons pas fou! Vendons Kessie pr un autre MC! Et achetons 2 BU qui seront remplacant ou 1 qui pourra prétendre être un titulaire pr faire souffler Cutrone, Pjatek par ex!

  • Juno Milano

    Je pense que le recrutement sur l’ère chinois a été le pire . 11 joueurs dont en majorité des chèvres radicales.

  • ACMilan

    Faut ce débarrassée de tous les joueurs recrute a.donna g.donna kessie biglia calhan laxalt halilovic higuain reina monto zapata mauri bertolacci borini musa Conti caldara castillejo bakayoko je dirais pour 220M pour tous ces joueurs

    Recru James40M j.gimenez60M koke60M tonalli10M+bonus martial ou depay50M ramsey0M piatek5Mpret k.navas.10M barella50M paredes30M
    Compo:wenger
    …………………….k.navas………………….calabria……gimenez….roma…….rr……………ramsey…..tonali…..koke………….James………piatek……….martial…..

    Plizzari
    Bellanova strinic abate
    Bona paredes barella suso
    Cutrone Tsadjout

    • Dh94

      Toi tu t’es cru dans fifa sois realiste un peu !! Déja Ramsey a signé à la juve ! Gimenez koke Mais t’es complement à dans le nord ouest toi !! Nptk dans ton equipe Tes desirs ramene les pour fifa !!

      • ACMilan

        Mdrrr oui dommage je sais une seul chose qui est réel que ce milan il va jamais redevenir comme avant a dieu

        • Dh94

          Ba ouey ! Mais avec toutes tes recrues que t’as mis on en a pour 300 millions !! Moi je pense on devrait recruter des mecs comme willian, Denis suarez, thorgan Hazard, Weigl , tonali on doit recruter intelligent faut viser des joueurs comme ça ! paredes et barella mais c’est deux la sont troo cher pr nous et ya trop d’ equipes sur eux !!

          • ACMilan

            Mais avec t.hazard on sera jamais une équipe compétitif alors on change juste le coach et on verra si il peut faire quelque chose avec ces joueurs moi je serai toujours derrière cette équipe on perd ou on gagne FORZA MILAN mais si on fait comme tu dis on recrute intelligemment on peut faire une bonne équipe et merci l’ami

    • Shevchenko_7

      Les chiffres de tes recrues sont irréels. Tous ont une plus grande valeur marchande.
      Ensuite, ça ne sert absolument à rien de changer un 11 en un seul mercato, ça ne se fera jamais…

      • ACMilan

        Oui c’est juste un com frere notre équipe comme chaque année on va finir 6ou7e on est pauvre pas d’argent pas de grands joueurs pas de grands joueurs pas de titres

        • Shevchenko_7

          On peut recruter intelligement et continuer de former des jeunes pour construire petit à petit une équipe digne de ce nom. C’est comme ça que la Juve est devenue celle qu’on connait aujourd’hui. Au Milan de s’en inspirer

          • ACMilan

            Oui on espère que ce prochain mercato il font les bons choix

    • Pirlo21

      Vendre Donnaruma pour prendre Navas quel choix bidon ! Vendre Conti et Caldara alors que se sont des vrais talents qui reviennet a peine de blessure encore une connerie. Bref encore un gars qui se croit dans Fifa a changer tout un efffectif

      • ACMilan

        je t ai tai rien demandé et si tu crois que donna et mieux que navas un mec qui a gagné 4 fois la ligue des champions c’est ton problème et tu défends conti qui a rien fait a part ces blessures ou un caldara qui a joué un seul match il vaut mieux vendre donna pour 60 ou plus et recruté un bon milieu de terrain il nous faut des joueurs d’expérience des champions je suis dégouté de ces joueurs soit disant prometteur je dis pas que donna ou conti sont des chèvres mais faut des guerriers comme vidal Willian par exemple des joueurs qui ont jouer au plus haut niveau et chacun et ces opinions et merci l’ami et la prochain fois faut pas attaqué les gens pour un simple com et bonne soirée FORZA MILAN

    • Antoine1899

      Franchement si on arrive à avoir 220M pour tous les joueurs cités en enlevant Bakayoko et Higuain qui ne nous appartiennent pas bah c’est fort pck y a que Donna Kessie Hakan Caldara et éventuellement Conti qui peuvent apporter 20M voire plus

  • Rossonero77

    Avant de parler de recrutement, il faut bien se focaliser sur le coach et la gestion des joueurs qui à mon avis est catastrophique avec Gattuso et je vous donnerai des exemples limpides.

    1/Higuain: D’un top buteur il devient un joueur quelconque, est-ce normal!!!
    Ne me dites pas que c’est la faute a pépita et s’il part à chelsea il va surement démontrer son statut et nous on aura que nos mouchoirs pour pleurer

    2/Bakayoko: Decrié par tous et Gattuso en permier, il serait rester dans cet état la à cirer le banc de touche, si ce n’était les blessures de nos milieux qui a forcé le coach à le mettre et la suite on la connais tous

    De ces 2 exemples, il est claire que nous n’avons pas un coach qui sait desceller les capacités de ses joueurs et les aider à encore mieux se développer et s’améliorer.
    Le même cas peut s’appliquer pour Halilovic, Laxalt, Casti, Chalha, Kessie ….

    Donc avant de juger les joueurs et il faudrait avant voir qui est le chef d’orchestre pour tenir la baguette

    Forza Milan

    • ACMilan

      Oui je suis d’accord avec toi il nous faut un top coach comme conte ou wenger mais même les joueurs sont des chèvres

  • Médiocre mais mieux et de loin de celui des chinois 11 joueurs majorité des chèvres avec impact de 230Ml

    • Shevchenko_7

      Mieux ? Pourtant seul higuain et Bakayoko sont titulaires. Tandis que le mercato chinois nous a apporté RR, Musacchio, Biglia et Kessié (uniquement pck y a pas mieux pour le moment) qui sont encore titulaires aujourd’hui (sauf l’argentin, faute de blessure)
      C’est kiff kiff je dirais. Aucun des deux mercati ne se démarque. Il faudra faire mieux en 2019

      • 2 sur 5 avec un impact moins mieux 11 dont 3 bons mais avec un impact 230Ml tu vois ça c’est bonne gestion??????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????,

        • Shevchenko_7

          Aucun des deux mercati ne sont mieux. Il y a des chèvres recrutés qu’on aurait jamais du prendre dans les deux cas.
          Halilovic, Samu ou encore Laxalt qui est le point d’orgue de la nullité….
          Je ne vois pas en quoi c’est « mieux »…. J’aurais préféré évité ce genre de merdes dans les deux mercati

          • Halilovic c’est les chinois, pas Elliot si Elliot Léo/Maldini, ils on avaient les 230Ml pour Mercato vont investire sur la qualité des joueurs pas sur la quantité 4 a 5 joueurs

  • Monde de merde

    Je ne serais pas étonné de voir Romagnoli et Donnaruma quitter le club en cas de non qualification pour la C1

    • Dh94

      Donnarumna va aller ou ?? Pratiquement tous les tops clubs ont bon un goal !!

      • Antoine1899

        Tkt pas y aura tjrs un club pour essayer de l’acheter genre le Psg pour le concurrencer à Areola ou d’autres grands clubs

  • Boa57

    Mercato raté ???? Ou mauvaise gestion des joueurs ????

    • Shevchenko_7

      Donc Higuain, Samu, Bakayoko (hormis les 6 dernières semaines), Reina, Halilovic ou Laxalt sont nuls à cause d’une mauvaise gestion ?

  • Shevchenko_7

    Il ne s’agira donc pas de se rater en été. Et surtout, il faut accrocher la LDC !
    Ce sera le seul moyen pour engranger de gros revenus pour permettre un mercato correct. Sans ça, ça sera à nouveau un mercato à coup de paramètre 0 et de prêt avec option spéciale

error: