Zoom sur Comi : le « toro rossonero » prêt à tout défoncer sur son passage

Comi

Gianmario Comi n’est peut-être pas le nom le plus connu des joueurs issus du secteur jeunes du Milan mais le joueur commence à se faire un nom en Italie. Arrivé en copropriété au Milan en provenance du Torino lors de l’été 2011, il ne restera qu’une saison en Primavera. Juste le temps pour lui de marquer 27 buts en 25 matches et de partir en prêt en Serie B pour perfectionner sa formation.

Sa première expérience chez les pros, il va la connaitre à la Reggina. En Calabre, il prendra part à 37 rencontres et parviendra à scorer à 12 reprises. Ça y est, Comi s’est fait un nom en Serie B. A la fin de la saison 2012/2013, le Torino et le Milan se mettent d’accord pour prêter à nouveau leur jeune poulain dans un autre club de Serie B un peu plus ambitieux.

Et c’est Novara qui va remporter la mise dans ce dossier. N’ayant pu accéder à l’élite lors des play-offs et orphelin de leur attaquant vedette Haris Seferovic (18 matches et 10 buts en 6 mois pour l’attaquant suisse prêté par la Fiorentina et aussitôt transféré à la Real Sociedad), le club du Piémont est une bonne opportunité pour lui afin de prouver ce dont il est capable dans un club ambitieux de Serie B. Ses débuts sont prometteurs : il parvient à marquer en coupe face à Sassuolo et a marquer le but victorieux dans les derniers instants du match face à Sienne pour le compte de la deuxième journée du championnat. Entre-temps, il connait sa première sélection en Nazionale U21.

Mais malgré un départ sur les chapeaux de roues, les choses vont de plus en plus se gâter pour lui. Après cinq titularisations, Comi va se retrouver sur le banc. A tel point qu’au mercato d’hiver, Novara lui a demandé d’aller voir ailleurs. Comi n’aura joué que 693 minutes et marqué un but pour le compte de Novara en championnat. Novara est actuellement classé… 18ème de Serie B.

Sachant que Comi était sur le marché, plusieurs équipes se sont renseignées sur son cas, dont Crotone, Pescara et la Reggina. A la lutte pour le maintien, Novara ne voulait pas renforcer un concurrent direct et la candidature de la Reggina fut donc éliminée. C’est finalement le Virtus Lanciano, à la lutte pour la seconde place du classement qui a su convaincre le joueur de rejoindre ses rangs. Titulaire à cinq reprises en six parties, Comi a déjà marqué autant que dans le Piémont et totalise déjà 492 minutes de temps de jeu. Trop court pour jouer chez le 18ème mais assez bon pour jouer chez le 5ème au classement…

Preuve que le joueur commence à se faire une réputation en Italie, Cesare Prandelli l’a convoqué pour un stage à Rome du 10 au 12 mars. Ce rendez-vous lui permettra de voir à l’oeuvre les jeunes italiens les plus intéressants de Serie A et B (qui ne sont pas encore régulièrement convoqués chez les A). Notons aussi les présences d’Alberto Paloschi et de Matteo Darmian dans les 31 joueurs sélectionnés pour ce stage.

Après six mois difficiles à Novara, Gianmario Comi semble avoir retrouvé la confiance, et c’est tout bénéfice pour lui ainsi que pour le Milan. Comi, Fossati, Ely et Verdi sont certainement les joueurs de Serie B que le Milan ne peut en aucun cas mettre de coté.

  • El Sharaawy92

    ça fait quand meme plaisir de voir ce genre d’article 😀

error: