Vido, Cutrone, Zanellato… : à qui le tour ?

img_prima

Gianluigi Donnarumma, Davide Calabria, Manuel Locatelli. Trois noms, trois joueurs, trois gamins formés au club et qui viennent donner un sens au « projet jeunes » mis en place depuis 2010. Si les résultats ces dernières demeurent décevants (malgré un bel engouement en ce début de saison), le club peut se satisfaire d’avoir sortit en l’espace de deux saisons trois pépites ayant permis d’améliorer l’effectif, et ce sans débourser le moindre centime.

Alors que le jeune portier, tout aussi prometteur, de 16 ans Alessandro Plizzari fut le quatrième à intégrer l’effectif professionnel cet été, il est temps de se questionner sur le prochain élément qui fera irruption dans le paysage Rossonero et qui chamboulera la hiérarchie mise en place. Retour donc sur ces potentiels futurs joueurs de l’équipe première !

 

 

Luca Vido

cartipuxeaakjni

Né le 3 Février 1997 (nationalité Italienne)

♦ Sélection nationale : Régulièrement présent chez les U20 Italiens depuis Septembre (2 matchs, 1 but)

♦ Atouts : Technique au dessus de la moyenne et belle vision du jeu

♦ Freins : Il aura 20 ans dans moins de trois mois et n’a toujours pas de matchs professionnel au compteur..

 

Joueur de la Primavera depuis la saison 2013/2014, il débuta à l’âge de 16 ans sous les ordres d’un certain Pippo Inzaghi. Déjà surligné par les observateurs Rossoneri du centre de formation, il réalise cette année la une saison intéressante pour son âge, marquant à quatre reprises en 13 matchs et participant à deux rencontres de l’UEFA Youth League. Malheureusement, et c’est ce qui fut un frein durant toute sa jeune carrière, une vilaine blessure le privera des deux derniers mois de la saison.

Les deux saisons suivantes, sous les ordres cette fois de Christian Brocchi, seront à l’image de son parcours « jeune ». Il n’aura réalisé sur ces deux saisons que 24 matchs (sur 52 !) au cumulé, mais en dépit de ces blessures à répétition il réussit malgré tout à marquer la bagatelle de 15 buts.

Enfin débarrassé de ses blessures, il semble s’épanouir dans la Primavera du Mister Nava avec 6 réalisation (et deux passes décisives) en autant de matchs réalisés. Si la technique et l’intelligence de ce joueur n’a jamais failli ni faiblit malgré les blessures, le temps passe et le joueur va déjà sur sa vingtième année sans avoir pu goûter au monde professionnel. L’issue de cette saison décidera sans doute du sort d’un des plus beaux talents du centre de formation Rossonero. Un talent malheureusement gâché par les blessures à répétition.

 

 

Patrick Cutrone

UEFA European Under-17 Championship - Italy Portraits

 

 

Né le 3 Janvier 1998 (nationalité Italienne)

♦ Sélection nationale : Titulaire chez les U19 Italiens (4 buts en 6 matchs depuis le début de la saison), présent également en étant surclassé lors du dernier Euro U19 avec la génération 1997.

♦ Atouts : Un sens inné du but

♦ Freins : Avec un football à la recherche d’attaquants complets et « modernes », ce pur neuf risque d’avoir des difficultés à s’imposer s’il n’étoffe pas son jeu

Coéquipier de Luca Vido à la pointe de l’attaque de la Primavera, Patrick Cutrone est un habitué des articles et des louanges faites par les membres d’AC Milan Zone en raison de ses belles prestations. Lancé lui aussi durant la saison 2013/2014 par Mister Inzaghi contre Padova en Avril 2014, il commencera réellement à 16 ans son ascension au cours de la saison suivante avec Christian Brocchi.

Alors qu’il sortait d’une saison a 30 buts, la saison 2014/2015 fut celle de la confirmation pour Cutrone. Bien que dans le collectif de la Primavera, il permit à sa génération 98 (alors chez les Under 17) en compagnie d’un certain Manuel Locatelli d’atteindre les demi finale du championnat, marquant une vingtaine de buts en autant d’apparitions. En Primavera, malgré peu de matchs au compteur, il arrivera a marqué 8 buts pour sa première saison ! 

L’an passé, alors qu’une blessure le mit sur la touche durant les deux premiers mois, il revint encore plus fort, terminant meilleur buteur de la Primavera avec 15 réalisations (et trois passes) en 19 rencontres, ce qui lui permit de goûter a l’euro U19 avec la génération 1997, toujours en compagne de son « jumeau » (ils n’ont que 5 jours d’écarts) Manuel Locatelli.

Cette année, il confirme une nouvelle fois son sens du but avec 4 réalisations en 7 rencontres et est l’un des éléments forts des U19 emmenés par le Mister Nava. S’il gagne en technique et en conservation de balle (notamment lorsqu’il est pressé), il pourrait vite frapper à la porte de la maison Rossonera.

Niccolò Zanellato

zanellato

Né le 24 Juin 1998 (nationalité Italienne)

♦ Sélection nationale: /

♦ Atouts : Une progression impressionnante sur l’année 2016, et une attitude digne d’un réel professionnel.

♦ Freins : Un physique frêle et une technique perfectible

La belle surprise de la Primavera, c’est lui. Partit de très loin, pas toujours titulaire jusqu’en Décembre 2015, sa titularisation régulière coincide avec le retour explosif de la Primavera la saison passée.

Auparavant, sans être mis en avant, il est titulaire au coté de Manuel Locatelli lors de la saison 2014/15 dans laquelle il atteint la demi finale du championnat des moins de 17 ans en Italie non sans avoir été considéré comme l’équipe la plus talentueuse de cette génération 98. 

Et puis vint cette fameuse année 2015/16 et ce tournant, au retour de la trêve hivernale, ou il fut installé titulaire un 16 Janvier pour ne plus quitter le onze type, enchaînant du même une série impressionnante de 10 victoires et d’un match nul, permettant du même coup au Milan d’atteindre les barrages cette année la (vainqueur du premier match puis éliminé aux tirs aux buts lors du dernier match avant l’accession en phase finale).

Cette progression attira l’œil des observateurs Milanais et c’est de cette façon que le milieu d’un mètre 86 pris part activement à la tournée estivale du groupe professionnel, débutant même une rencontre face à Liverpool. 

De retour en Primavera cette année, il demeure un pion essentiel de l’équipe et s’octroie également le luxe de s’entraîner fréquemment avec l’équipe première. Ressemblant étrangement au jeune Français Adrien Rabiot (taille similaire, longiligne etc), le jeune Italien doit toutefois gagner en technique et doit s’habituer aux duels du monde professionnel s’il veut espérer intégrer le groupe professionnel. 

Raoul Bellanova

Raoul Bellanova (Italy) & Francisco García (Spain)

Né le 17 Mai 2000 (Nationalité Italienne)

♦ Sélection nationale : Titulaire des U17 ou titulaire – surclassé – des U18. Il était dans le onze type de la génération 99 lors du dernier Euro U17 la saison précédente.

♦ Atouts : Un potentiel physique et technique très en avance pour son âge

♦ Freins : Reste perfectible défensivement

Le joueur présentant le plus de potentiel reste le plus jeune de tous. Raoul Bellanova, tout juste 16 ans, franchit les étapes à une vitesse impressionnante et joue constamment avec des joueurs plus âgés depuis plusieurs saisons.

Après avoir été un des meilleurs joueurs (en compagnie d’Alessandro Plizzari, désormais troisième gardien de l’équipe première) des moins de 15 ans lors de la saison 2014/2015, échouant en finale contre Parme, il intégra directement la génération 99 et participa au championnat des moins de 17 ans. Il n’a mis qu’une journée pour mettre le titulaire habituel du poste sur le banc et devint très vite un des éléments les plus impressionnants de l’équipe.

Cette année, tout en donnant des coups de pouce aux U17 quand il le peut, il a déjà effectué 5 rencontres de Primavera dont 4 comme titulaire. Au vue de ses prestations, il ne fait guère de doute qu’il s’installera très vite dans la peau du titulaire et continuera d’arpenter le couloir droit du haut de ces 16 ans.

S’il possède des défauts sur le plan défensif, notamment lié à une concentration irrégulière, son potentiel demeure impressionnant et est en avance si l’on se réfère aux parcours de nos deux derniers latéraux formés au club, Mattia De Sciglio et Davide Calabria. A confirmer.

A suivre également: Zakaria Hamadi (1998), Andres Llamas (1998), Matteo Gabbia (1999), Riccardo Forte (1999), Gabriele Capanni (2000), Gabriele Bellodi (2000), Moris Sportelli (2000) & Giuseppe Iglio (2001)

  • Simval

    Article super intéressant, cependant à quelle place évoluent ces joueurs ?

    • Gigi Facchetti

      Patrick Cutrone c’est un pure buteur.
      Luca Vido c’est un second attaquant qui peut aussi jouer vrai buteur et milieu offensif.
      Niccolò Zanellato c’est un milieu relayeur.
      Raoul Bellanov c’est un pure arrière droit.

  • LE

    Article intéressant !

error: