SPAL 0-4 Milan

SPAL v AC MilanSerie A09/02/2018

Buteurs : Cutrone (2’, 65’), Biglia (73’), Borini (90’).

Le Milan poursuit sa bonne série actuelle en s’imposant sur la pelouse de la SPAL. Enchaînant une sixième rencontre sans défaite en Serie A, les rossoneri ont signé leur plus large victoire de la saison en championnat. Si tout n’a pas été parfait durant le match, les hommes de Gennaro Gattuso ont réussi à dérouler en seconde période pour retrouver encore un peu de confiance.

Pour cette partie, Gennaro Gattuso a dû composer avec les absences de Davide Calabria et Nikola Kalinić. Si Ricardo Rodríguez a pu retrouver son poste sur le côté gauche de la défense, Ignazio Abate prenait place sur le flanc droit de l’arrière-garde lombarde. Le Mister a souhaité s’appuyer sur son milieu de terrain habituel puisque Lucas Biglia était entouré de Giacomo Bonaventura et Franck Kessié. Enfin, Patrick Cutrone retrouvait sa place à la pointe de l’attaque, accompagné de Suso et Hakan Çalhanoğlu.

Le Milan débute cette rencontre sur les chapeaux de roues. Dès la deuxième minute de jeu, les visiteurs réussissent à ouvrir le score au Stade Paolo Mazza. Bien servi par Ricardo Rodríguez, Suso parvient à se remettre sur son pied gauche. Le numéro huit milanais n’hésite pas et envoie le ballon dans la surface de réparation. Alors qu’Alessio Romagnoli reprend le cuir de la tête, Alex Meret réussit à repousser la tentative du défenseur milanais. Mais ce n’était sans compter sur Patrick Cutrone qui traînait par là. L’attaquant rossonero reprend le ballon pour l’envoyer au fond des filets et permettre à son équipe d’ouvrir le score rapidement. Mais dès lors, les hommes de Gennaro Gattuso vont se mettre à reculer. Hormis une tête de Giacomo Bonaventura qui passe largement au-dessus de la cage adverse (8’), les rossoneri ne vont se montrer que très peu dangereux face au dix-huitième de la Serie A.

Au contraire, le promu va jouer libéré et tenter crânement sa chance. Alberto Grassi va se procurer la première occasion en faveur des locaux. Sur un centre dans la surface lombarde, le jeune italien parvient à contrôler le ballon face à plusieurs défenseurs rossoneri. Le milieu de terrain de la SPAL tente une reprise qui passe à côté du but milanais (9’). À la 22ème minute, le promu est proche de remettre les compteurs à égalité. Après un corner frappé, Mirko Antenucci est tout près de reprendre une remise de l’un de ses coéquipiers. Cependant, l’attaquant est trop court et ne réussit pas à dévier le cuir. La SPAL n’a pas réussi à profiter de son temps-fort pour revenir dans le match.

Dès lors, les rossoneri tentent de reprendre le jeu à leur compte. S’appuyant sur la percussion de ses joueurs offensifs, le Milan parvient à se procurer deux nouvelles occasions. Tout d’abord, Hakan Çalhanoğlu profite d’avoir un peu d’espace pour prendre de la vitesse. Servant Patrick Cutrone, l’attaquant italien remise en une touche pour son coéquipier. Alors qu’il enroule son ballon, le Turc ne parvient pas à trouver le cadre (33’). Quelques secondes plus tard, c’est au tour de Giacomo Bonaventura de se mettre en évidence. Sur un nouveau centre de Suso, le ballon est contré et atterrit sur le numéro cinq milanais. Le milieu de terrain tente sa chance et oblige Alex Meret à réaliser un arrêt. Si le Milan semble gérer dans cette fin de première période, la SPAL réussit tout de même à obtenir une dernière action chaude. Après une faute de Lucas Biglia juste devant la surface de réparation, Federico Viviani a une occasion en or d’égaliser à la 41ème minute. Alors que Gianluigi Donnarumma voit le ballon s’élancer, le portier italien ne bouge pas et voit le cuir heurter son poteau gauche. Plus de peur que de mal pour le Milan qui, au terme d’une première mi-temps délicate, parvient à rentrer aux vestiaires avec l’avantage au score.

Durant le premier quart d’heure de la seconde période, les actions se font très rares des deux côtés. Alors que le Milan ne semble prendre aucun risque pour tenter de faire le break, la SPAL ne réussit pas à faire déjouer la défense lombarde. Hormis une frappe contrée de Franck Kessié à la 51ème minute, les supporters doivent attendre l’heure de jeu pour voir les deux équipes se montrer dangereuses. Alors que Mirko Antenucci tente sa chance de loin, le ballon passe largement à côté de la cage (62’). L’attaquant italien ne sait pas encore qu’il vient tout juste de laisser passer la dernière chance de son équipe. Dès lors, le Milan va passer la deuxième vitesse et réussit à doubler la mise à la 65ème minute de jeu. Patrick Cutrone se mue une nouvelle fois en renard des surfaces pour s’offrir un deuxième but et faire le break. Après un nouveau bon travail de Suso sur son côté, l’Espagnol tente sa chance mais le cuir est repoussé par Alex Meret. Toujours dans les parages, la jeune pépite rossonera s’y prend à deux fois pour trouver le chemin des filets. Les hommes de Gennaro Gattuso ont enfin fait le plus dur dans cette rencontre.

À partir de là, le Milan va se mettre à dérouler. Après un ballon capté d’Alex Meret, le jeune portier italien essaye de relancer vite. Cependant, le défenseur de la SPAL ne s’attendait pas à recevoir le ballon et se fait reprendre par Lucas Biglia juste devant sa surface. L’Argentin n’hésite pas à tenter sa chance et parvient à tromper la vigilance du gardien des locaux (73’). Le premier but de Lucas Biglia sous ses nouvelles couleurs permet donc au Milan de prendre un avantage de trois buts. Dans la foulée, le milieu de terrain rossonero cède sa place à Riccardo Montolivo pour les dernières minutes de la rencontre. Le Mister va ainsi en profiter pour faire souffler Patrick Cutrone (77’) et Franck Kessié (84’) qui vont être remplacés par André Silva et Fabio Borini. Ce dernier parvient même à accentuer le score. Bien lancé par Riccardo Montolivo, le nouvel entrant fusille Alex Meret et ne lui laisse aucune chance (90’). Fabio Borini finit le travail pour ce qui est la plus large victoire de la saison en Serie A. Alors que l’arbitre siffle la fin de la rencontre, les rossoneri peuvent exulter. Enchaînant un huitième match sans défaite toutes compétitions confondues, le Milan poursuit sa bonne série.

Revenus provisoirement à la septième place de la Serie A, les rossoneri auront un beau coup à jouer la semaine prochaine face à la Sampdoria. Avant cela, les hommes de Gennaro Gattuso retrouveront les joies de l’Europe. En effet, le Milan se déplace ce jeudi sur la pelouse de Ludogorets pour le compte des seizièmes de finale aller de l’Europa League. Le Mister espère profiter de la bonne forme actuelle de son équipe pour se mettre à l’abri avant le match retour à San Siro.

  • Je

    On a un match en europe après la samp un autre match d Europe la lazio en coupe et la Juve en championnat !! Ca va être très dur

  • azzizz marco

    nos concurrences sont tous gagnés dommage

  • Coach débutant

    Contre la sampdoria ça va pas être facile

  • Baba Djiby Basse

    Le coach devrait essayer Silva dans un nouveau « Style ». Avec ses qualités techniques il pourrait jouer sur l’aile gauche ou meme en tant que Num 10. Vue que ces dernièr temps Bonaventura est en baisse. Il aurait une chance

    • rmd94

      On joue en 433 où il n’y a pas de numéro 10 et il a dit qu’il ne le mettrait pas en aile gauche

  • Antoine1899

    Pour le match de ce jeudi soit on tourne et ça marche ou ça foire, genre on remplace quelques joueurs comme Roma ou Bonucci par Musacchio, Montolivo à la place de Biglia et Locatelli à la place de Kessie ainsi que Silva en pointe. Soit on tourne pas pour s’assurer une petite avance en s’imposant chez l’adversaire mais y aura à affronter la Samp, l’adversaire en EL, la Roma et la Lazio tout cela en 2-3 semaines et j’pense pas que ça va tenir surtout pour Kessie Bona et Suso qui jouent en faisant bcp de courses

  • Excellence chevalier

    J’espère que gattuso fera un turnover en Europa league en titularisant Musacchio Silva et montolivo qui sont de bons joueurs car il faut faire reposer certains titulaires.

  • Djazaïrino

    Bonne rentrée de Montolivo et Borini ! Sérieusement Montolivo m’a fait plaisir. Pour moi il remi de l’ordre au milieu pour le peut qu’il a joué. Biglia je ne le comprend pas. Elle est où sa grinta comme quand il était à la lazio ?! J’espère que Montolivo jouera le prochain matche. Ça passe était une merveille.

    • azzizz marco

      On sait tous que Montolivo, c’est bon milieu, très bon technique, bon dans la vision de jeu, très bon passeur et la relance et récupérateur, n’oublie pas c’est ancien de la squadra Azzura, mais son défaut est la lenteur, mais il reste l’un des meilleurs milieux de l’italie, sincèrement il est très mal estimer à Milan surtout après ses blessures, normalement celui le leader et le capitano

      • Antoine1899

        Ainsi que son endurence, qui lui fait défaut surtout s’il doit rattrapper les bourdes de ses coéquipiers mais heureusement Bona et Kessie font bcp d’efforts

  • Samar primavera

    Moi ce qui m’inquiète le plus le manque de rotation de certain éléments kessie.biglia. suso. romagnoli…… et la condition physique comme kessie qui fait bonne récupération bon pressing en hauteur participe trop et couvre trop sur biglia et abate paralyse le couloir physiquement il a trop de tâche comparé au autres au milieu .suso et le seul créateur mais trop possession et individualiste a mon goût . A mon avis silva dois remplacer le turc au couloir gauche .rodrigez ne participe pas trop côté offensive. Bonaventura aussi limité. Borini et trop polyvalent pour combler le manque .le côté gauche et strictement limité et plusieurs poste reste sans remplacent et rotation obligé pour préparer les effectifs pour europa league et la coppa

    • Je

      Insatisfait ! Tu ne peux pas te plaindre de tout cela ! C est trop facile

      • Samar primavera

        Contre la sampdoria tu vas mieux comprendre

    • Pirlo21

      Excuse moi mais le côté gauche c’est celui qui marche le mieux avec les permutations Calha/Bonaventura. Comment tu peux sortir des bêtises pareil et vouloir mettre Silva alors que Calha et Bonaventura sont en grande forme?!

  • Beoly Dolce

    Borini est un homme à tout faire lui??? Il monte à la place de FY Kessie.
    Forza MILAN

    • azzizz marco

      son but une merveille, et surtout sur la manière, très bien construit par Montolino sur passe lumineuse millimétré

  • Daour Ngom

    Bravo rino la mérite te revient

  • Ross o’nero

    Je trouve ce résultat très positif, même si ce n’était  »que » la SPAL , oublions pas chers amis que l’Inter était revenue avec le nul du Mazza il y a pas longtemps.

    C’est bien, FORZA Rino, FORZA Cutrone, FORZA MILAN !!!

  • azzizz marco

    Nos buteurs a ce jour tout compétition confondue :
    Suso 7
    Cutrone 7
    Silva 6
    Bonaventura 5
    Kalinic 4
    Kessié 4
    Calhanoglu 3
    Romagnoli 2
    Rodriguez 2
    Montolivo 2
    Biglia 1
    Bonucci 1
    Musacchio 1
    Borini 1

    • doura milan

      Cutrone est à 12 but

    • Dannys

      Cutrone 12
      André Silva 8
      Suso 8
      Bonaventura 5

    • Mark Elian

      Borini 2
      Montolivo 3

  • azzizz marco

    Rien à dire félicitation a tous joueurs et coach, bravo bravo, pour la manière et score pour la première fois cette saison en différence de but positive + 4

  • Kiichi Miyazawa le Retour

    Forza Milan!!!!!!!!!!!!!!

  • Fabien1899

    Maintenant ca devient compliqué car on joue 3 compétitions. Les remplaçants vont devoir se montrer à la hauteur mais je nous trouve quand même un peu limité dans ce domaine au milieu et sur les ailes. A Gattuso de la jouer finement.

    • azzizz marco

      bonne remarque souvent je le dit faire turn over surtout avec les clubs de seconde zone, comme aujourd’hui

error: