Roma 0-2 Milan

Milan

Buteurs : Cutrone (48’), Calabria (74’)

Le Milan ne s’arrête plus ! Lors d’un déplacement que l’on annonçait périlleux sur la pelouse de l’AS Roma, les rossoneri ont réussi à empocher les trois points au terme d’une seconde période de très haute volée. Grâce à des réalisations de Patrick Cutrone et Davide Calabria, les hommes de Rino Gattuso reviennent à six points de leur adversaire du soir.

On prend les mêmes et on recommence : Rino Gattuso avait choisi de s’appuyer sur les mêmes joueurs que lors de la victoire face à la Sampdoria dimanche dernier. Malgré le retour à la compétition de Nikola Kalinić en Europa League, le Mister avait décidé de maintenir sa confiance envers Patrick Cutrone à la pointe de l’attaque.

Comme attendu, le Milan met en place un bloc défensif très bas qui gêne énormément l’AS Roma. Si les rossoneri ont dû mal à se montrer dangereux en contre-attaque, les hommes de Rino Gattuso n’encaissent que très peu d’occasions franches. Pour tenter d’inquiéter Gianluigi Donnarumma, les joueurs romains sont dans l’obligation de prendre leur chance de loin. C’est de cette façon que Cengiz Ünder se met en évidence à la cinquième minute de jeu. Tentant sa chance aux abords de la surface de réparation, le jeune turc oblige le portier milanais a repoussé le cuir en corner. Quelques minutes plus tard, Diego Perotti profite d’une perte de balle de Lucas Biglia pour accélérer. L’Argentin réussit à s’introduire dans la défense lombarde et parvient à frapper. Cette occasion n’inquiète pas le numéro 99 milanais qui capte facilement le ballon (10’). Dans la foulée, c’est au tour d’Aleksandar Kolarov de prendre sa chance. Lancé dans son couloir gauche, le latéral serbe est bien gêné par son vis-à-vis et son tir passe largement au-dessus. Au terme de ces quinze premières minutes, le Milan se montre très solide et discipliné.

L’AS Roma cherche de nouvelles solutions pour tenter d’ouvrir le score. Les hommes d’Eusebio Di Franceso profitent d’un coup franc bien placé pour se montrer dangereux. Grâce à une belle reprise d’Aleksandar Kolarov et un arrêt réflexe de Gianluigi Donnarumma, le club de la Louve pense obtenir l’occasion la plus franche de ce début de rencontre. Cependant, le Serbe est signalé hors-jeu et permet aux rossoneri de récupérer le ballon (24’). Le Milan doit attendre la trentième minute de jeu pour inquiéter la défense romaine. Après une perte de balle de Radja Nainggolan, Hakan Çalhanoğlu récupère le cuir plein axe. Le Turc privilégie cependant la solution individuelle et sort hors des limites du terrain. Dès lors, les deux équipes ne se laissent que très peu d’espace. Hormis une frappe non cadrée de Lorenzo Pellegrini (39’), les défenses prennent tranquillement le dessus sur les attaques. C’est au terme de 45 premières minutes très rythmées que l’arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires. Sur la lignée de ces dernières rencontres, le Milan s’est montré très intéressant sur cette première période. En se montrant plus précis dans le dernier geste, nul doute que les rossoneri peuvent repartir du stade Olimpico avec les trois points.

Et les hommes de Rino Gattuso ne vont pas se faire prier après l’entame de la seconde période ! Après un bon décalage de Giacomo Bonaventura pour Suso, l’Espagnol a tout le temps pour ajuster son centre dans la surface de réparation. Patrick Cutrone surgit de nulle part pour ouvrir le score sur son unique occasion du match (48’). Le Milan prend l’avantage face à l’AS Roma ! Le club romain tente de réagir dès les minutes qui suivent. À la 51ème minute, Patrik Schick fait un joli numéro devant la surface de réparation lombarde. L’attaquant tchèque décale bien Diego Perotti qui prend sa chance mais le ballon passe juste à côté de la cage de Gianluigi Donnarumma. L’AS Roma décide alors de prendre tous les risques pour tenter d’égaliser le plus rapidement possible. Une situation qui laisse beaucoup plus de place aux contres milanais. Lancé côté droit, Franck Kessié prend de la vitesse et frappe en force. L’Ivoirien oblige Alisson à dégager le ballon hors des limites. Sur le corner qui suit, Hakan Çalhanoğlu prend sa chance mais le cuir est bien capté par le portier brésilien (54’).

Toujours parfaitement en place, le Milan continue de mettre la pression sur les locaux. Sur un contre bien mené par Suso, l’Espagnol réussit à décaler Hakan Çalhanoğlu. Cette fois-ci, le Turc ne parvient pas à cadrer le ballon (57’). Rino Gattuso décide alors de commencer à injecter du sang neuf. Monstrueux de réalisme, Patrick Cutrone cède sa place à Nikola Kalinić à la 66ème minute de jeu. Le Croate ne met pas longtemps pour se mettre en évidence. Alors que les attaquants milanais arrivent en surnombre face à la défense romaine, le numéro sept milanais est servi par Hakan Çalhanoğlu. Seul face à Alisson, Nikola Kalinić voit une superbe parade du portier romain pour sauver les siens (72’). Mais ce n’est que partie remise pour les rossoneri. À la 74ème minute de jeu, Davide Calabria prend appui sur le nouvel entrant pour se retrouver seul face au but romain. Le jeune latéral milanais ne tremble pas et pique son ballon pour tromper la vigilance d’Alisson. Grâce encore à l’un de ses jeunes pousses, le Milan obtient un deuxième but bien mérité.

Les rossoneri ne vont pas se faire peur durant les quinze dernières minutes de la rencontre. Les hommes de Rino Gattuso continuent d’ailleurs de faire très mal à la défense de l’AS Roma. Après un bon travail de Suso dans son couloir gauche, l’Espagnol centre fort devant le but romain. Hakan Çalhanoğlu est trop court pour reprendre le cuir (76’). Dès lors, le Mister choisit de faire sortir Suso (81’) et Giacomo Bonaventura (90’) pour faire rentrer Fabio Borini et Riccardo Montolivo. Fort de trois buts lors de ses trois dernières apparitions, Fabio Borini est tout proche de parachever le succès de ses coéquipiers. Sur un centre de Hakan Çalhanoğlu, l’Italien est seul au deuxième poteau. Dans la même situation que sa réalisation de jeudi dernier, l’ailier milanais ne parvient pas à pousser le ballon au fond des filets (92’). Un manqué qui ne sera pas préjudiciable puisque l’arbitre siffle la fin de la rencontre deux minutes plus tard sur une nouvelle victoire du Milan !

Toujours invaincu en 2018, le Milan enchaîne un douzième match sans défaite. En s’imposant aujourd’hui, les rossoneri continuent de refaire leur retard dans la lutte aux places qualificatives de la Ligue des Champions. Alors que les hommes de Rino Gattuso retrouveront l’Inter Milan dimanche prochain, ils font le plein de confiance pour un derby qui s’annonce déjà ô combien passionnant. Avant cela, le club lombard espère bien négocier sa demi-finale retour de Coppa Italia face à la Lazio Rome ce mercredi. Après son match nul à San Siro (0-0), le Milan aura toutes les cartes en main pour rejoindre la finale et rendre cette fin de saison encore plus intéressante !

  • Romagnoli1899

    Italie euro 2020: donnarumma bonnuci romagnoli calabria titulaires ca serait une belle defense

  • LeRiital

    Et quand il explosera apres on sera les premiers a pleurer son départ. Soyons patients. Il est jeune et a tout le temps pour apprendre. Tu parles que de Kessie. Alors que lui a fait son match hein il a bien joué. Bonna a été nettement en dessous avec tout ses ballons perdus pourtant t’en parle pas ?

    • mika57

      Kessié a été un client pour Nainggolan, techniquement il a une marge de progression, c’est vrai… mais peu de joueurs ont l’endurance et la puissance de l’Ivoirien. Il presse, il avale les km sur le terrain.

      • Rossonero

        Là dessus je te rejoins complètement, kessie à éteind Nainggolan. D’ailleurs il était le seul dans l’equipe à en être capable de part son volume de jeu mais contre des équipes qui n’ont pas de joueurs à la radja (inter et Arsenal) Frank sera beaucoup moins utile.
        À aucun moment je parle de vente mais je le trouvais plus fin techniquement à l’atalanta et face à des équipes qui nous laisserons le jeu il aura plus de mal…

        • mika57

          Tu as peut-être raison, mais on presse correctement l’adversaire depuis que Gattuso est là. Notre pressing est très bon et on essaye de jouer plus haut avec ca… Kessié rentre dans ce plan de jeu que Gattuso a mis en place. Je pense que toi et moi, on pourra qu’avoir des certitudes sur Kessié lors des matchs contre Arsenal.

          • Rossonero

            Oui ce sera le test de l’équipe en général, si on sort un gros poisson on enverra un message important à toute l’EL.

    • Rossonero

      Je suis d’accord avec toi : hors de questions de revoir un parcours à la cristante qui brille à l’atalanta. Il est jeune et possède une bonne marge de progression mais je n’arrive pas à sortir un match, à part Cagliari, où kessie a été au dessus du lot…
      Concernant Bonaventura certes il a eu plusieurs pertes de balles mais lui, comme Suso ou Hakan, est un joueur interraissant dans le sens où, grâce à sa qualité technique, il est capable de conserver le ballon ce qui permet à tout le bloc équipe de remonter et de ne pas rendre le ballon trop vite à l’adversaire.

  • Arim

    Le match contre la Roma est la confirmation que le Milan Ac a muté dans le bon sens. Il y a une solidarité entre toutes les lignes. Un jeu transversal qui amène le changement d’espace rendant l’offensive plus surprenante pour l’adversaire. Ce jeu doit être amélioré. Les joueurs sont tous à féliciter: mention spéciale pour Cutrone, un dynamiteur hors pair et qui n’hésite pas à défendre. J’ai beaucoup aimé le jeu de Calabria, une vraie pépite. J’attends par contre une amélioration du jeu de Cahnalogu, toujours trop égoïste devant la surface de réparation même s’il a té bon sur l’ensemble de la rencontre.Maintenant il ne faut pas encore s’emballer et dès fois cela se joue sur des détails. Que la réussite soit avec nous.

  • Gabriel D. Galati

    Un vrai groupe, une vraie mentalité, comme quoi le foot n’est que question de motivation !
    On sent & on voit le groupe très uni, titulaire comme remplaçant ! et c’est comme cela que l’on construit quelque chose de grand !
    Content pour les minos (cutrone et calabria) c’est très valorisant pour le club comme pour le football italien. Et oui depuis des années, on sait tous qu’il y a une pépinière de jeunes joueurs italiens, dans les centres de formation des grands clubs et dans les échelons inférieurs, pas la peine d’acheter des noms en fin de carrière.
    Si le milan finit sa saison comme on le souhaite, j’espère que les dirigeants du football italien tilteront que la squadra peut se relever plus vite qu’ils ne le pensent !

    Bonne semaine à vous ! Forza

  • Kaka 22

    Je disais qu’on a de bons joueurs que Montela détruisait le Milan
    Ce Cutrone dont j’ai toujours cru en lui qu’il est notre meilleure attaquant de pointe et majorité des tifosis ce moquer de mon opinion le voilà une mélange de Shevinzaghi
    Gatuso Merci lui qui est revenu à notre jeu de son air
    Forza Milano

  • Juno Milano

    Je commence à avoir une lueur d’espoir . Je vous ai déjà dis que D.Simeone et Pep Guardiola n’étaient pas si grands joueurs que cela l’un est un bon coach et l’autre est le meilleur coach du monde actuellement. Nous avons besoin d’ailier gauche droitier genre : Bernard ( Shakhtar Donetsk) et un milieu de terrain Fred ( Shakhtar Donetsk) et puis la paix.

    • Antoine1899

      J’sais pas si Willian de Chelsea peut jouer ailier gauche ou pas mais l’ayant vu jouer face au Barça et à Man U il était de loin le meilleur. S’il faudrait acheter un ailier ce serait lui ou un autre aussi technique et rapide que lui qui nous rappelle Deulofeu

      • Tallinho..94

        Willian est capable de joué à droite à gauche et même au milieu
        C’est moi qui te le dit il es excellent ! ! ! !

  • Claude Ndouop

    Je suis tellement content pour ces joueurs qui ont été tant critiqués,et je reste convaincu qu’ils sont meilleurs que ce que certains ont voulu démontrer ici.Et je comprends aussi les tifosis. Tellement,nous aimons cette équipe que nous ne supportions pas de la voir se faire ridiculiser.Je suis tout particulièrement content pour le coach qui en tant que joueur donnait tout pour cette équipe,et qui aujourd’hui encore, réussi à transmettre l’amour du maillot aux joueurs.Pendant que le bateau coulait,beaucoup de coach qu’on espérait,ont trouvé des excuses pour éviter de prendre une équipe dans le dur.Et rien que pour cela,je prie pour que Gattuso fasse une belle carrière comme entraîneur du Milan.Que les opportunistes qui ne prennent que des équipes au top,aillent continuer à faire leurs business ailleurs.Que l’amour du maillot soit récompensé Forza Milan

  • Tallinho..94

    Homme du match = le Collectif ! ! !
    C’est tout simplement magnifique ce qu’on est entrain de vivre pourvu que cela continu et je suis très confiant pour la suite
    WEAREMILAN!!!!!!!!!!!!!

    • rossonero 1

      d’accord avec vous nous avons un très bon collectif qui a maîtrisé tous le match même lors des temps fort de la Roma. c’est comme si chaque match est un final pour eux.
      forza milan.

  • Antoine1899

    On continue avec la Lazio et même sans gagner j’crois qu’en faisant 1-1 ou 2-2 Milan passe mais une victoire ferait encore plus de bien !
    Forza Milan !

  • Loris.Rosonero

    Les gars vous je vous le dis, nous allons finir 3ème du championnat , j’y crois vraiment , c’est magique ce qu’il se passe en ce moment , nous allons nous a qualifier pour la finale mercredi , et le derby sera à nouveau nous puis arsenal nous allons les passer , attention cela n’en va pas etre facile mais très faisable regarder le groupe qu’on a , l’esprit d’équipe , le coach , l’envi , c’est formidable.
    FORZA MILAN

  • azzizz marco

    Je donne la note excellente à tous nos joueurs sans exception et un super excellent GATTUSO FARZA MILAN

error: