Les tops et flops 2017-2018 (3/3) : le secteur offensif

Patrick Cutrone during Serie A match between Milan v Chievo Verona, in Milan, on March 18, 2018 (Photo by Loris Roselli/NurPhoto).

Pour terminer ce tour d’horizon de l’effectif rossonero, place au secteur offensif. L’attaque milanaise a été marquée par la révélation d’un jeune pousse lombarde, mais aussi par la déception de l’une des recrues phares (à tout le moins, présentée comme telle) du dernier mercato estival.

Les nominés

Fabio BORINI, Hakan ÇALHANOĞLU, Patrick CUTRONE, Nikola KALINIĆ, André SILVA, SUSO Fernandez

 

Le « top » attaquant de la saison

 

Milan

 

Patrick CUTRONE

46 matches disputés, 2681 minutes jouées / 4 cartons jaunes / 18 buts, 6 passes décisives

Qui aurait pu imaginer une telle première saison pour Patrick Cutrone ? Après les recrutements d’André Silva et de Nikola Kalinić l’été dernier, personne n’aurait pu penser que la jeune pépite lombarde terminerait la saison en tant que titulaire à la pointe de l’attaque du Milan. Mis en confiance grâce à un doublé face au Bayern Munich lors de la tournée de pré-saison, l’attaquant de 19 ans n’a plus déçu les tifosi par la suite.

Faisant toujours preuve d’un état d’esprit irréprochable, le néo-international italien a aussi pu faire parler ses talents de finisseur tout au long de la saison. En terminant à la première place des buteurs du Milan, Cutrone a fait trop fort pour sa première saison professionnelle. N’ayant jamais rechigné quand il s’agissait de jouer sur une aile ou de sortir à quelques minutes de la fin de la rencontre, le natif de Côme a rapidement su se faire adopter par les tifosi rossoneri.

Que ce soit sous les ordres de Vincenzo Montella ou Rino Gattuso, l’avant-centre milanais a toujours eu un rôle à jouer lors de cet exercice. Son explosion de joie lors du but de la victoire face à l’Inter Milan en Coppa Italia ou ses larmes à la suite de la débâcle en finale face à la Juventus prouve tout l’amour que le numéro 63 milanais porte à son club formateur.

Si Cutrone a pu profiter du faible rendement de ses deux concurrents, il a su s’imposer au fil de l’exercice. Ayant joué dans 46 des 57 rencontres du Milan cette saison, l’attaquant italien est parvenu à inscrire près de 18 buts. Des statistiques qui le classe largement devant Giacomo Bonaventura et ses 9 buts. Dixième joueur le plus utilisé lors de cet exercice chez les rossoneri, le futur laisse entrevoir de très belles choses pour lui.

Son avenir :

L’avenir de Patrick Cutrone s’écrit du côté de Milanello. Son profil assez similaire à « Pippo » Inzaghi fait déjà de lui l’un des chouchous des tifosi rossoneri. Souhaitant le prolonger jusqu’en 2023, le Milan fera tout pour écarter les nombreux prétendants.

Si les dirigeants lombards comptent vendre deux attaquants lors du mercato estival, le nom de Cutrone se trouve tout en bas de la liste. Le jeune international italien devrait donc poursuivre sa progression au sein de son club formateur. Pour revenir rapidement au premier plan, les rossoneri se doivent d’appuyer sur leurs meilleures pépites. Nul doute que l’attaquant de 19 ans pourrait s’inscrire dans la durée en Lombardie.

 

Le «flop » attaquant de la saison

 

Kalinic

 

Nikola KALINIĆ

41 matches disputés, 2235 minutes jouées / 3 cartons jaunes / 6 buts, 6 passes décisives

À la recherche d’un joueur capable de mettre plus d’une dizaine de buts en Serie A, le Milan avait jeté son dévolu sur Nikola Kalinić. Auteur de 27 buts, en championnat, lors de ces deux dernières saisons avec la Fiorentina, l’attaquant croate possédait le profil idéal pour la nouvelle direction lombarde. Capable d’évoluer en tant que pivot, il se devait d’alimenter ses coéquipiers en attaque.

Prêté avec une obligation d’achat à 20 millions d’euros, l’avant-centre de 30 ans était attendu au tournant par les tifosi rossoneri. Mis dans les meilleures dispositions possibles par les deux entraîneurs milanais de la saison, le numéro 7 milanais n’a pourtant pas réussi à faire taire ses détracteurs.

Disposant d’un profil intéressant pour accompagner Suso et Hakan Çalhanoğlu, l’international croate avait toutes les caractéristiques pour s’imposer en pointe de l’attaque. Cependant, le natif de Solin a rapidement déçu lors de ses titularisations. Auteur de seulement six buts, toutes compétitions confondues, malgré ses 41 rencontres, Kalinić n’a terminé qu’à la sixième place des buteurs milanais, loin derrière Patrick Cutrone, André Silva ou même Giacomo Bonaventura.

Une saison plus que décevante qui n’a pas manqué de faire réagir les tifosi rossoneri lors de ses sorties à San Siro. Bien loin des attentes espérées, l’ancien joueur de la Fiorentina n’a pas su se montrer décisif au moment opportun. En atteste son raté face à la Lazio Rome en Coppa Italia. De plus, l’international croate ne semble pas avoir fait les efforts pour se relever. Rino Gattuso avait appuyé sur son manque de motivation à l’entraînement qui l’avait empêché de participer à la rencontre face au Chievo Vérone le 18 mars dernier.

Son manque de confiance criant l’a contraint à reculer dans la hiérarchie des attaquants au fil de la saison. Après avoir perdu sa place de titulaire au profit de Patrick Cutrone, l’international croate ne semble plus avoir les faveurs de son entraîneur. Malgré une dernière réalisation lors de la 38ème journée de la Serie A, le numéro 7 milanais ne devrait pas réussir à augmenter sa cote de popularité, auprès des tifosi rossoneri, dans l’immédiat.

Son avenir :

Prêté depuis le mois d’août dernier, Nikola Kalinić va devenir officiellement un joueur rossonero dans les prochaines semaines. En effet, le Milan s’était mis d’accord avec la Fiorentina pour une obligation d’achat à hauteur de 20 millions d’euros. Cependant, cette acquisition définitive n’empêche pas les rossoneri de le vendre lors du mercato estival. Il semble donc peu probable de voir l’international croate avec le maillot milanais la saison prochaine.

Souhaitant vendre deux attaquants lors du prochain mercato estival, le numéro 7 milanais devrait préparer ses valises très prochainement. Le joueur de 30 ans a été bien loin de ses standards habituels pour convaincre les dirigeants de le conserver. Dans le viseur de plusieurs clubs chinois et allemands, le Milan ne devrait pas avoir de difficulté pour lui trouver une nouvelle destination. Néanmoins, la direction rossonera risque de le vendre au rabais. Il reste tout de même délicat d’imaginer une équipe investir près de 20 millions d’euros sur Kalinić.

  • azzizz marco

    cette fois si, la logique est respecter

  • azzizz marco

    Si Milan peut pas recruté cette saison, ont garde notre effectif actuel on peut atteindre les 4 places LDC
    Titulaires :
    Gariden : Raina,
    Défenseurs : Calabria, Bonucci, Romagnoli, Rodriguez,
    Entre-jeu : Conti, Locatelli, Bonaventura,
    Attaque : Suso, Cutrone, Calhanoglu
    Remplaçants (Turn Over)
    Gardien Donnarumma
    Défenseurs : Abaté, Musaccio, Zapatta, Antonelli
    Entre-Jeu : Kessié, Biglia, Montolivo
    Attaque : Silva, Palinic, Borini
    Primavera : 3 jeunes

  • yacine

    vous n’avez pas encore compris que le flop c’est les dirigeants?

    • Shevchenko_7

      Non, c’est les joueurs.

      • yacine

        oui mais il faut voir la source du problème et ça c’est parce qu’on avait des dirigeants qui ne savaient ni gerer l’argent du mercato ni préparer le terrain«l’aprés montella» d’ailleurs ils ne comptaient meme pas virer montella puisque ils s’en foutaient et meme pour l’année prochaine ils semblent perdus et sans aucune stratégie,il faut pas se mentir,il n’y a rien qui peut nous rendre optimistes j’ai meme l’impression que les supporters milanais sont les plus naifs du monde et meme les nouveaux joueurs ne semblent pas avoir cette envie de rester comme s’ils regrettent déjà leur choix,mais c’est pas vrai dites moi que je reve,un club qui a tout changé,qui a bati un nouvel empire sois disant,un changement radical mais qui n’arrive pas a trouver un entraineur,s’il vous plait epargnez moi les commentaires des politiques,non mais il faut du temps l’équipe est jeune bla bla….le résultat on a perdu 2 saisons en une seule année puisque il n’y aura pas de ldc la saison prochaine(2en1)et 200 millions pour etre distancé de 31 points par le champion d’italie et le cauchemard continue

        • Shevchenko_7

          « ils ne comptaient meme pas virer montella « , ils ne le faisaient pas car il n’y avait aucun entraineur « potable » pouvant le remplacer. Gattuso est plus un pari. C’est pas facile de prendre les bonnes décisions.
          Pour l’année prochaine, c’est facile de dire qu’ils sont perdu. Ils avaient juste pas prévu que l’UEFA allait faire le catin quant aux accords. Il est évident que ça change absolument tout que l’UEFA refuse le seatle agreement.
          Pour l’équipe, il est vrai qu’on a dépensé 200 millions, il aurait été naïf de croire qu’on pouvait se battre pour le titre. Même Montella, l’éternel optimiste, avait dit que l’objectif est la LDC et rien de plus. Quant aux xhoix des joueurs. C’est discutable. S’il y avait moyen d’aller dénicher d’autre joueurs comme des Chiesa. Il n’en démeure pas moins que certain sont des plans C voire D. Kalinic était loin d’être le Plan A pour le buteur par exemple. Ceci dit, les joueurs qui étaient les meilleurs avant ont aussi déçu, faut pas se mentir. Suso, Donnarumma et Bonaventura ont été très moyen, voire mauvais.
          Bref, tout ça pour dire que c’est un peu le raccourcis facile d’accuser les dirigeants. Ils ont leurs part de responsabilité mais certains joueurs avaient tout en mains pour briller et ils ont misérablement échoué.

  • 7c

    Le flop n’est pas andre silva….

    40 millions – 2 buts, soit 20 millions le but….

  • Chris

    J’y comprend plus rien à ces supporter de mes …!!! Kessié était le FLOP du milieu, ce que je comprend très bien! Pareil pr Biglia qui était le top o milieu vu la pauvreté de nos joueurs (c’était un très bon article!) La Kalinic le FLOP heureusement que c lui! Mais à ce que je vois, maintenant ils veulent un joueur qui joue à la Fio, qui n’est pas qualifié pr la coupe du monde, qui est moins bon que Calha & Suso, et mm Borini ! A la fin de la saison prochaine ce sera lui le FLOP de l’attaque, la j’avoue (Enfin com dab ) je vs comprend pas, vs êtes sur que vs kiffez pas la 6e place? Vs voulez Bacca, Kessié, Bertolacci & Chiesa!!!! La je suis à l’ouest complet !…

    • Shevchenko_7

      Je suis pas d accord pour Chiesa. Il n a que 20 ans, un gros potentiel et des stats assez bonnes. Il a marqué autant de but que Suso et de Passe D. Hier soir encore, il a été le meilleur Italien sur le terrain.
      Non crois moi, il est 1000x mieux que les bertolacci ou Bacca. Je vois un potentiel au mos aussi grand que celui de Cutrone. Avoir 2 jeunes a très fort porentiel, je dis oui

      • Chris

        Ok à voir mais j’ai vu hier et ce qu’il a démontrer, ça ne m’a rien fait ! A part les voir perdre et non qualifié ! Mais ok a voir…

        • Shevchenko_7

          « A part les voir perdre et non qualifié  »
          Déjà, Chiesa n’était pas là lors du débâcle contre la Suède. Et hier, c’était notre meilleur élément. Chaque accélération faisait mal à la défense française.
          Une équipe c’est 11 joueurs, pas juste Chiesa

          • Chris

            Dc c pas juste Kalinic au Milan ! C les 11 dont Romagnoli ! La on est d’accord !

        • Antoine1899

          Hier face à la France c’était quasi l’seul actif en attaque entre un Balotelli qui certes participait à la construction du jeu mais ne faisait aucun effort pour le pressing et qui réussit à avoir des crampes en fin de match et un Berardi perdu il a fait plus que ce qu’on lui demandait. Et ce qui le différencie de Insigne considéré comme le meilleur ailier italien c’est qu’il est plus percutant et rapide qu’I signe qui est un peu comme Suso en étant reculé et qui préfère ne pas jouer avec le latéral.

      • Rossonero

        Le meilleur italien hier était Balotelli qui a mangé Umtiti tout le match. Chiesa a été interraissant quand la France laissait des espaces. Il n’empeche que je voudrais bien de ce dernier à Milan.

  • Chris

    Ah non ! Il ne sait pas joué ! Non pas Chiesa ! Il fait n’importe quoi sur un terrain, il se croit bon Als qu’il est mauvais! Je suis pas d’accord !

    • Antoine1899

      J’vois pas pk tu dis qu’il sait pas jouer hier c’était le seul qui apporter le danger et c’est de ça qu’a besoin l’Italie et le Milan

  • Shevchenko_7

    Bien sûr. Il n’a que 20 ans, peut encore beaucoup grandir et il est déjà très fort pour son âge. Il est même polyvalent car il peut jouer des deux côtés.

    • Romagnoli1899

      Chiesa le top sinon Politano a un très gros potentiel

      • Shevchenko_7

        Moins fan, il a 24 ans donc forcément plus expérimenté que Chiesa. Mais je préfère de loin le plus jeune

  • Antoine1899

    Là j’te suis après ce match face à la France j’le prendrais les yeux fermés

    • Massimo

      Le meilleur joueur italien contre la france

  • Shevchenko_7

    Rien à dire. j’ai prédis la même chose pour le top et flop.
    J’aurais été vraiment surpris de la nullité de kalinic. 41 match, 6 buts. Il fait 10x pire que Bacca alors qu’il était censé faire mieux.
    Bref, le premier attaquant à vendre, c’est lui.

    • Chris

      C clair la on est d’accord !

    • Romagnoli1899

      Kalinic c’est l’incomprehension de A à Z pourquoi mettre 25M sur ce genre de joueur?

      • Susoo

        Montella..

      • Antoine1899

        Bah vu qu’il a réussit à mettre 15 buts avec la Fio on pensait qu’il réussirait pareil au Milan

error: