Gattuso : « Techniquement, nous avons quelque chose en plus par rapport à l’Inter »

gattuso_entr

Gennaro Gattuso a fait son retour en conférence de presse, à la veille de ce derby della Madonina qui opposera les siens à l’Inter. L’occasion pour lui de faire un point sur le collectif et les individualités, ainsi que sur l’adversaire au programme. 

L’Inter :

« C’est une équipe forte, pas seulement sur le papier, comme elle l’a démontré en Champions League. Nous devrons être très attentifs face à eux, ne pas commettre d’erreurs et ne pas avoir peur. Nous devrons respecter l’Inter et jouer comme nous savons le faire. Nous devrons faire attention sur les coups de pied arrêtés, ainsi qu’aux déplacements d’Icardi et Perisic. 

C’est une équipe qui allie qualités techniques et grandes capacités physiques. Nous pêchons un peu du point de vue physique, et là est la différence avec eux. Du point de vue technique, nous ne nous sentons pas inférieur; nous avons même quelque chose en plus à ce niveau là. »

La forme actuelle du groupe :

« L’équipe est en progression, mais nous devrons faire plus que bien transmettre le ballon : nous devrons savoir souffrir, bien occuper le terrain, et faire attention à leur points forts. »

La gestion de l’aspect mental :

« La grinta ne se transmet pas, contrairement à la mentalité. Il faut comprendre à qui vous parlez et à qui vous avez à faire face; si vous en faites trop face à des joueurs qui ne supportent pas suffisamment la pression, cela cause des problèmes, comme cela a pu être le cas l’an passé à mes débuts, ce qui est une erreur.

Si je vois un des joueurs ne pas suffisamment s’investir, je peux intervenir, mais je n’ai jamais eu à le faire. Je préfère préparer mes rencontres avec sérénité et ne pas mettre trop de pression ». 

Une défense friable ?

« Il faut prendre en compte la manière dont les buts sont encaissés. D’après ce que je vois et les données dont je dispose, nous défendons beaucoup mieux que l’an passé. En défense placée, nous avons pris peu de buts; le but encaissé face au Chievo résulte seulement d’une erreur d’appréciation.

Nous devons réussir à rester concentrés durant 90 minutes. Lorsque nous prenons les choses avec légèreté, des situations comme celle face au Chievo apparaissent. C’est un point que nous devons améliorer, mais je ne suis pas préoccupé ». 

Les individualités :

Caldara :

« Il sera sur le banc demain. Il a quelques problèmes au pubis, mais nous sommes sur la bonne voie, car il sera disponible demain ». 

Calhanoglu :

« Lors des deux derniers matchs en équipe nationale, il a été très actif. J’espère voir le Calhanoglu que j’ai vu en équipe nationale. Je discute toujours avec lui, comme avec tout le monde, mais au cours d’une saison, certains joueurs peuvent avoir des difficultés. Hakan, plus que d’autres, a besoin de discuter et de travailler l’aspect mental.

Il a eu des problèmes familiaux, et nous savons sur quel point nous pouvons l’aider. Il a besoin de plus d’affection car il sort d’une période personnelle difficile, c’est pourquoi nous sommes proches de lui ». 

Sur le choix d’Abate ou de Calabria pour évoluer à droite : 

« Nous verrons, j’ai déjà choisi dans ma tête celui qui jouera. A l’heure actuelle nous n’avons pas à favoriser l’expérience mais plutôt la condition physique. Calabria, lorsqu’il joue, ne donne pas l’impression d’être un U21 : il est plus mature, bien qu’il puisse commettre quelques erreurs, mais il joue avec la mentalité qu’il faut : il n’a pas peur de centrer et de défendre. Ignazio, vous le connaissez tous, il donne tout sur le terrain et en dehors ». 

Conti :

« Depuis deux semaines il arrive à travailler sur 60/70% de ses capacités physiques, bien qu’il ait encore un peu peur des confrontations. Nous verrons avec la Primavera pour le faire jouer, afin d’espérer le faire jouer dans deux semaines à la maison ».

Montolivo :

« Il s’entraîne à part de l’équipe lorsque je fais des oppositions; c’est le seul moment où je ne l’utilise pas. Je n’ai rien du tout contre Montolivo, c’est uniquement un choix technique. »

 

  • Juno Milano

    Le problème c’ Que Hakan n’est pas un ailier , mais plutôt un meneur.

  • Rossonero

    Personnellement je mettrais Calabria demain. Hakan est en plein divorce et connaît des problèmes graves avec sa femme.
    Demain en plus d’être un match à 6pts, cela nous permettrait de passer devant la Roma avec un match de retard.
    Et puis sur les 13 derniers matchs contre l’inter on a gagné qu’une fois donc faudrait enrayer cette serie…

    • Antoine1899

      Faut pas oublier qu’en coupe d’Italie on avait gagné contre eux

      • Gabriel D. Galati

        Aux prolong donc considéré comme match nul

error: