Galliani : « Toutes les choses ont un début et une fin »

galliani

Malgré des rumeurs faisant état de quelques difficultés, les tractations pour la vente du Milan se poursuivent dans le bon sens. Lorsqu’elle interviendra d’ici la fin de l’année, Silvio Berlusconi et Adriano Galliani quitteront les postes qu’ils occupent depuis 30 ans. Ce dernier, qui sait ses jours en rossonero comptés, s’est exprimé à ce sujet aux micros de Radio Deejay.

« 25 années parfaites et 5 difficiles ? Je dirais plutôt 27 et 3 car personne ne se rappelle que nous avons gagné un scudetto et qu’ensuite, nous sommes toujours sortis de nos groupes en Champions League.

Je pense que lorsque nous quitterons le Milan, on se rappellera des 30 ans, on se rappellera des 28 trophées. Nous n’avons pas seulement gagné ces titres, nous avons fait 17 deuxièmes places, 46 en tout entre premières et deuxièmes places. Nous avons fait 8 finales de Champions League. L’histoire doit être rappelée depuis le premier jour. »

Sur les négociations en cours :

« Elles se font entre le potentiel vendeur, Fininvest, et le potentiel acquéreur, le consortium chinois. Nous sommes l’objet et non le sujet, donc je ne connais pas ces investisseurs. »

Au sujet des critiques sur l’absence d’observateurs et de scouting :

« Il ne faut pas dire des bêtises, nous avons un très fort réseau  d’observateurs. Rien n’a changé : Braida est parti mais nous avons les mêmes observateurs qu’avant. Je comprends que lorsqu’ils ne reviennent pas avec des joueurs, cela donne l’impression qu’il ne se passe rien mais ce n’est pas vrai. Les personnes que j’ai choisies ont toutes une belle carrière. »

A propos de son après-Milan :

« Je ne veux pas y penser. Jusqu’à la vente, je ne dois penser qu’au Milan. Après ce jour, je ne veux pas y penser, je n’ai rien décidé. Jusqu’à la vente, je suis l’administrateur-délégué du Milan, j’y penserai ensuite. […] Dans la vie, toutes les choses ont un début et une fin. »

  • brock warel LOUBA

    Nous ne pouvons que nous souvenir de ces grandes années de suprématie en Europe.Oui ces dernières années n’ont pas étaient reluisantes, néanmoins on a connu des grands moments et vu des grands noms défiler sous nos couleurs grâce ce management hors normes qui a été le votre. Berlusconi reste le meilleur président de club européen de ces 30 dernières

  • Bacca70

    Ta réputation s’est ternie à la fin (et c’est regrettable) mais tu restes néanmoins celui qui a fait partie du projet du grand Milan de son histoire. Malgré tes mercato, on te remercie tous de nous avoir apporter des joueurs de classes mondiales.

    • Alex Nakkabi

      Le pire c’est que sa carrière a été quasiment parfaite ( globalement 90% des joueurs qu’il a recruté on eu une grande carrière) dommage que les récents transferts ont été une majorité de flop, mais bon les milanista ( les vrais ) ce souviendront de lui dans le bon sens, même moi qui suis agacé par ces derniers choix complètement douteux ( j’avais l’impression qu’il avait qu’il des services à rendre à certains pour voir des joueurs comme bertolacci arrivé au Milan pour 20 millions )… bref il me semble que c’est le dernier pilier du grand Milan de ces 30 dernières années qui annonce sont départ donc sa rend un peu triste n’importe quels supporteurs du Milan

error: