Bertolacci : « Je ne cherche pas d’excuses »

AC Milan v AS Roma - Serie A

Arrivé l’été passé contre un chèque de 20 millions d’euros au bénéfice de la Roma, Andrea Bertolacci était attendu pour enfin stabiliser le milieu de terrain rossonero. Malgré la confiance quasi illimitée de Mihajlovic à son égard, le natif de la Ville éternelle n’aura fait que décevoir (30 matches pour un but et une passe décisive) et entraîner irritation et moqueries. A l’aube d’une nouvelle saison s’annonçant encore plus brumeuse que la dernière, Bertolacci s’est exprimé longuement dans une interview publiée dans la Gazzetta dello Sport, alors que l’équipe se trouve actuellement aux Etats-Unis.

La saison passée a été cauchemardesque. Sur quoi s’appuyer pour aller de l’avant ?

« De la connaissance de l’environnement du club. Moi, quand je découvre quelque chose, je le fais sur la pointe des pieds. Je suis une personne timide et réservée. Désormais, je sais ce que cela veut dire d’être au Milan et cela me sera très utile. Je pense être une personne équilibrée : je cherche à être un exemple pour les autres et dans le même temps, j’essaye de m’inspirer de mes coéquipiers pour m’améliorer. »

Sur le papier, cela ne fait aucun doute. Dans les faits, tout cela s’est très peu vu jusqu’à présent. Vous avez dû vous en rendre compte vous-même.

« Evidemment. Cela a été une saison particulière et le fait est que je n’ai pas et je ne cherche pas d’excuses. Ce n’est pas dans ma nature. Je voudrais quand même dire une chose, car il vaut mieux faire une analyse complète. »

Je vous en prie, racontez-nous.

« A chaque fois que je me remettais en selle et que j’étais prêt à montrer le vrai Andrea, je me faisais mal. Les blessures (trois musculaires, 11 matches manqués, ndlr) m’ont influencé. Voilà, je ne voudrais pas dire que c’est une justification mais plutôt une explication d’un rendement inférieur à mes attentes. Cependant, je ne suis pas une victime, je sais faire une autocritique et j’assume mes responsabilités. »

Racontez-nous quel est le vrai Bertolacci.

« Celui qui sait être bon en phase offensive comme défensive, qui se sacrifie, qui marque et qui fait marquer, comme c’est arrivé lors de ma dernière saison au Genoa : six buts et huit passes décisives, ma meilleur saison. Ce seraient des chiffres intéressants pour en faire un objectif pour le prochain championnat. Je ne suis pas un attaquant mais je le dis sans problème : le but me manque, j’en ai toujours marqué. M’être arrêté à un seul, cela ne convient pas du tout. »

Qu’est-ce qui vous a le plus manqué la saison passée ?

« La continuité, surtout. Et par conséquent, je me sentais moins en confiance. Vous ne m’avez vu que par intermittence, j’ai joué à 50% de mes possibilités et si quelqu’un dit que je n’ai pas de personnalité, je lui réponds que cela ne m’atteint pas et que si je suis au Milan, ce n’est pas par hasard. Je n’ai jamais pensé à partir : c’est trop facile d’abandonner, je ne m’en vais pas en étant vaincu. Je veux faire mieux avec le Milan et retrouver la Nazionale, mon autre grand objectif. Je ne demande rien d’autre que travailler et recommencer à montrer ce que je vaux. »

Le mercato vous avait évalué à 20 millions…

« C’est une étiquette qui m’a accompagné  toute la saison et qui m’a sans doute pesé, de manière inconsciente. Mais qu’est-ce que je peux dire ? A Gênes, j’avais démontré ma valeur et le mercato fixe les prix… Je ne peux pas répondre des lois du marché. »

Alors voyons cela différemment : vous seriez-vous acheté pour 20 millions ?

(Rires) « A 20, je ne sais pas. A 16-17, je dirais. »

Si cette année, vous enclenchez la bonne vitesse, comment le Milan en bénéficiera-t-il ?

« Maintenant, je pense être un joueur sur lequel le Milan peut s’appuyer pour se relancer, pour reconstruire. Et puis il y a Montella. »

C’est-à-dire ?

« Avec lui, j’ai le sentiment de faire partie d’une philosophie tactique qui me ressemble et qui peut me permettre d’évoluer à mon maximum. Je ne parle pas ainsi parce qu’il est mon entraîneur mais il a les bonnes caractéristiques pour me faire m’améliorer. Il aime jouer au ballon, la possession, le dribble. C’est un football qui me ressemble. Ses remontrances quand nous manquons une passe à l’entraînement sont les bienvenues : lorsque nous avons le ballon, il ne nous pardonne rien car il veut nous habituer à être lucides y compris quand nous sommes fatigués. Quoiqu’il en soit, ses entraînements avec beaucoup de ballon sont stimulants, cela me plaît beaucoup. »

Vous êtes jeune, italien et vous avez déjà été en azzurro. C’est le portrait-robot de ce que cherche Berlusconi : le projet qu’il portait vous plaît-il ?

« Beaucoup. En Italie, il y a plein de jeunes de talent qui sont pourtant moins protégés que les étrangers. Il manque un peu d’organisation au niveau des secteurs jeunes. Moi, je suis favorable à la création des équipes B. »

Vous nous avez parlé de vos objectifs. Quels sont ceux du Milan ?

« Gagner à nouveau en crédibilité et retrouver l’Europe. Pour le moment, nous utilisons des propos larges, on verra ensuite si cela s’affine. »

  • hakim bentrich

    Menez et Bacca leurs numéros sont retiré, le départ est certain. il nous reste quoi??
    des chèvres a l’exception de Desciglio, Abaté, Romagnoli, Bonaventura

  • hakim bentrich

    encore soit disant la signature est reporter a une date ultérieur selon Pasqual Campopiano.

    • Romagnoli1899

      Sans blague

  • hakim bentrich

    Mustafi est proposé a l’ac milan

  • hakim bentrich

    Zaza et Caceres bientôt a milan

    • Massimo

      Rien n’est fais ce n’est que des rumeurs

  • Antoine1899

    t’as raison il suffit juste qu’ils arrivent a jouer ensemble

  • Delab Birg

    Milan a besoin de plusieurs bon éléments pour atteindre une exploitation efficace de ses joueurs, car ayant un seul bon élément au sud et un autre au nord ou un élément par année qui use avant que d’autres arrivent, on n’arrivera jamais à construire une équipe, y a des joueurs qui ont vraiment besoin d’autres joueurs pour être au top, même Messi ne peut rien faire au Milan, vu qu’il n’y a pas de construction. Par contre Ibra, lui peut faire la différence car des longues passes hasardeuses peuvent suffire pour l’alimenter… Bref, DS joue avec l’Italie mieux qu’au Milan, El Shaarawy, Saponara aussi car même si l’équipe est très modeste il a trouvé comme même la complémentarité … La complémentarité et l’harmonie qui manquent dans ce Milan ! Et cela aura comme conséq : pas de jeu, pas d’inspiration et pas de solidarité et esprit …

  • Pippomio

    Ce n’est en aucun cas la faute de bertolacci à 100% , c’est la faute des recruteurs du milan qui ne sont pas assez bon pour déceler la psychologie de leur joueurs.
    Le football de haut niveau c’est une entreprise qui demande tout le temps des performances régulières et donc un mental et c’est sur ce point que nos dirigeants sont aveugles.
    Si on veut performer et gagner il nous faut du mental car sans confiance on ne se dépasse pas et je pense que c’est la base. Berto n’a pas sa place au milan c tout comme beaucoup d’autres joueurs ici, c’est la cruauté du sport de haut niveau car si ça va pas dans la tête ça ne suivra pas dans les jambes.
    Le club continuera à gâcher de l’argent tant qu’il n exploitera pas ce problème.
    Tout cela reste mon avis , est il censé?
    Forza milan!

  • Gael-Jurin

    Désolé mon cher Bertolacci, vous avez pris les mauvaises habitudes, un point c est tout. L’AC Milan n est pas la crèche garderie du calcio. Les mecs se défoncent pour Sassuolo, Genoa et autre ! une fois au Milan c’est la faute des autres. Je me suis blessé 10 fois ou la meilleure je suis traumatisé comme Mister MontoPirlo et Miss Desciglia… Je supporte ce club depuis 25 ans, maintenant je veux gerber à chaque match. Au moins l’avantage est que plus personne ne vient se bousculer pour acheter les maillots du Milan avec nous.

  • hakim bentrich

    mais on peut le garder puis il aura pas de vente ni bon mercato aussi milan est devenu un club de 2e zone depuis 3 ou 4 ans

  • Gennaro8

    De toute façon, vu le mercato qui se profile, il aura une deuxième chance à Milan. Autan être derrière lui et l’encourager. C’est tout à fait possible qu’il se sente plus à l’aise avec le football de Montella qui est beaucoup plus basé sur la technique et non le physique comme avec Sinisa. Une équipe qui cherche d’avantage à conserver la balle mettra sûrement ses qualités en avant. Du moins espérons le.

    • Gennaro8

      J’en profite pour souligner un choix de Montella que j’apprécie beaucoup, celui de descendre Bonaventura comme milieu gauche. Jack a lui aussi des qualités techniques indéniables et je pense qu’il peut élever le niveau de ce milieu de terrain qui nous fait tant défaut depuis des années. Si Niang est placé attaquant gauche, le fait qu’il perde beaucoup de ballons ne sera pas si grave car un joueur comme Jack est tout à fait capable de correctement alimenter une attaque durant 90 minutes.

      • Sabri

        Bien vu sa me réjouit de savoir que bona va jouer au milieu ,

  • Gigi Facchetti

    C’est un joueur avec un très bon potentiel, et une bonne qualité de jeu.
    Maintenant c’est un joueur qui a besoin de confiance, et cette nouvelle ère avec Montella peut vraiment changer les choses de son coté, en tout cas je lui souhaite !

    • hakim bentrich

      j’aimerai bien qu’il progresse mais mais mais il est vraiment limité il restera comme il est, il est peut être bon pour club de seconds zone

      • Ruddy Nsibu

        Sans effet dit

  • IlFaraone92

    J’espère voir le vrai Berto cette saison, vu que pour l’instant on a pas de recrue il devra être important !
    Je crois qu’il m’avait impressionné 2 fois, un début de match contre la lazio ou il se blesse, mais surtout un autre match ou il était rentré en jeu. Celui avant la Lazio d’ailleurs sauf erreur, il avait vraiment apporter une touche en plus. Mais bon sur tout les matchs ce n’était rien, il m’avait déçu globalement comme tout le monde, surtout dans sa mentalité de réclamer la faute au lieu de se relever et de reprendre le ballon. Mais bon on verra !

    • Di Mattia Roberto

      Il faut y croire et comme tu l’as dit on a pas de recrue,donc il doit se donner à 200% pour le Milan.j’étais dans ceux qu’i l’avait bien pourri la saison passé,mais je veux un peu de positif dans ce marasme dans lequel Milan ne se sort pas.forzaa berto

      • IlFaraone92

        T’inquiète je l’ai aussi pourri, mais oui faut être positif

error: