Vers des négociations directes entre Commisso et Li

yongli_conf

En ce 1er juillet, la saison 2018-2019 est lancée mais le Milan ne sait toujours pas de quoi son avenir sera fait. Suite à la sanction infligée au club par l’UEFA et au versement manqué d’une augmentation de capital, Yonghong Li est dans la tourmente et a donc ouvert à la possibilité d’une vente de la majorité des parts du club. Les négociations semblaient bien avancées avec Rocco Commisso mais dans un communiqué publié vendredi soir, l’italo-américain a déploré le fait que « l’actuel propriétaire du club n’ait pas l’intention de conclure un accord rapidement et dans des termes acceptables », contrairement à l’idée qu’avait l’homme de médias de boucler tout cela le plus vite possible.

Selon plusieurs sources, le calabrais d’origine aurait proposé au président du Milan de lui laisser 30% des parts qu’il détient dans le club, de lui confier la gestion du business du club en Asie via Milan China ainsi que le rachat de la dette d’environ 380 millions d’euros intérêts compris contractée auprès du fonds d’investissement Elliott et un investissement de 150M€ dans le club dès cet été. Malgré ces conditions avantageuses, Yonghong Li s’y refuserait toujours et entendrait faire monter les enchères entre les potentiels acheteurs, dont Thomas Ricketts.

Toutefois, le mystérieux chinois n’apparaît pas en position de force. Rappelons en effet que Yonghong Li a jusqu’à vendredi prochain, le 6 juillet, pour rembourser la dernière augmentation de capital de 32M€ qu’il n’avait pas pu réaliser et qui avait donc été faite par le fonds Elliott. S’il n’y parvient pas, il aura trois jours pour rendre au fonds Elliot l’entièreté de ce qu’il lui doit, sinon, le terme de l’emprunt fixé à octobre 2018 sera avancé au 10 juillet et le club passera aux mains du fonds en question si aucun remboursement n’est intervenu à cette date. Pourtant, plusieurs médias affirment que le président du Milan a trouvé les 32M€ mais rien a encore été remboursé.

En outre, Yonghong Li a tout récemment changé de conseillers juridiques, passant au cabinet d’avocats White & Case basé à Milan, Hong Kong et New York, alors même que les négociations avec les potentiels acheteurs avaient déjà débuté. Selon La Gazzetta dello Sport du jour, loin de s’être démotivé, Rocco Commisso souhaite poursuivre les négociations et estimerait que Yonghong Li bluffe en ce qui concerne les 32M€ qu’il aurait déjà en sa possession. L’italo-américain veut maintenant discuter en personne avec le président du Milan ou au moins avec son bras droit Han Li. En effet, cela fait maintenant deux fois que Commisso a fustigé la présence d’intermédiaires trop nombreux dans cette négociation.

Toute cette histoire est donc loin d’être terminée mais il ne fait aucun doute que l’horizon du Milan se débouchera entre le vendredi prochain et le mardi suivant : soit le changement de propriétaire – au bénéfice de Commisso ou du fonds Elliott – sera en cours, soit Yonghong Li aura trouvé les fonds pour rembourser sa dette et rester président du Milan. Et tout cela sans oublier que le club passera très prochainement devant le TAS pour faire appel de la décision de l’UEFA, sachant qu’un changement de propriétaire pourrait aider les juges à se montrer conciliants avec le Milan…

  • Maldini38

    Bonucci a paris ?

  • Dannys

    Je voudrais savoir c’est quand la date d’audition au Tas ?

    • Maldini38

      Pas encore de date connu

  • Excellence chevalier

    Ce li va se prendre sur le dos tous le peuple milanais à commencer par les TIFOSIS. Il gagnerait mieux à vendre rapidement

  • Romagnoli1899

    Toujours plus d instabilité dans ce club. Cette instabilité pourri nos rédultats depuis 5 ans avec des directions plus que douteuses

  • Kopp

    En tout cas ce qui est sur ć’est que Commisso agit quand il parle il veut vite redorer le blason du milan faudrait mettre une‘ pression à li pour qu’il cède rapidement parce qu’il a assez fait de dingueries comme ça fait plus de 10 ans qu’on patauge y’en a marre

  • rzaigui haikel

    Vivement que ce chinois sans argent vendent le club à cet américain au moins c est un vrai business man il pourrait redorer le blason de notre grand Milan ac trop de temps perdu on a laisser filer le réal Madrid en champions league maintenant faut revenir aux affaires au plus vite

error: