Une belle enveloppe de fonds pour le mercato d’été

han-li_berlusconi_yonghong-li

Silvio Berlusconi, qui était propriétaire du Milan AC depuis près de 30 ans, a vendu cette année le club à un consortium chinois pour 740 millions d’euros. Le groupe d’investissement chinois, après les traditionnels mots d’amour à la capitale lombarde, a décidé de mettre de l’argent sur la table. Alors que les hommes de Vincenzo Montella restent sur une saison assez mauvaise, le propriétaire a annoncé une enveloppe de 100 à 150 millions d’euros pour recruter la saison prochaine.

Le Milan AC semble prêt à retrouver les sommets et à attirer de grands talents dans ses filets. Encore faut-il réussir à les convaincre. Les fanatiques du club rossoneri ne sont pas dupes. L’année prochaine, ils n’auront pas la possibilité de parier sur des matchs de Ligue des champions et devront se contenter d’utiliser les bonus de paris sportifs comme celui de PMU sur la Série A. Alors quelle sera la stratégie de la cellule de recrutement ?

Les forces et les faiblesses de l’AC Milan version Vincenzo Montella

Montella a été comparé à José Mourinho. À juste titre d’ailleurs. Cette saison, le Milan AC était composé de joueurs issus du centre de formation (Donnarumma, De Sciglio), de jeunes stars en devenir, mais en échec dans leur club précédent (Romagnoli, Deulofeu), et de joueurs d’expérience pour faire tenir le tout (Honda, Abate). Si l’AC Milan est à la peine pour décrocher son ticket pour le troisième tour qualificatif à la Ligue Europa c’est tout simplement que son effectif manque de qualité.

Cette année, seuls Donnarumma et Deulofeu ont fait lever les foules. Bacca, couteau suisse de ces dernières années, qui a sauvé le club de bien des déconvenues, a été dépassé par Lapadula. Montella, à l’instar de Mourinho, a tout de même réussi à monter une équipe solide grâce à une discipline de tous les instants. Mais le Milan, avouons-le, est à sa place en sixième position de la Série A.

Analyse des différentes rumeurs de recrutement

Avant de faire le tour des rumeurs probables, possibles, ou illusoires, il faut s’interroger sur la tactique de recrutement des Chinois. Ces dernières années, les exemples de recrutements ratés émanant de nouveaux riches sont légion. Les stratégies réussies le sont aussi. Objectivement parlant, le Milan a une petite chance d’être européen la saison prochaine, mais doit bâtir un projet centré sur la Série A.

L’exemple à suivre est celui de Monaco, qui a beaucoup misé sur la jeunesse ces dernières saisons, après avoir fait une saison avec une pléthore de stars. Au vu des intentions de recrutement milanaises, on peut affirmer que l’exemple monégasque semble être le bon.

Ramener des joueurs qui sont habitués à la Ligue des champions est relativement illusoire. Sauf si ces derniers sont en délicatesse avec leur coach. La cellule de recrutement devra donc se baser sur des joueurs de l’ombre, solides et aptes au combat. La pire erreur serait de craquer son enveloppe pour des joueurs surpayés, comme l’on fait les clubs anglais la saison dernière.

Qui pour remplacer Bacca en pointe de l’attaque ?

La rumeur la plus fumeuse mène à Alexis Sanchez, l’avant-centre d’Arsenal. Les Rossoneri seraient prêts à mettre environ 50 millions sur la table. Ils seront en concurrence avec Chelsea, qui aimerait aussi l’attirer. Milan aura donc du mal à le faire venir, d’autant que le Chilien a besoin d’un coach qui marche à l’affectif. On ne devrait donc pas le voir cette saison à San Siro.

Moins rutilant, mais plus probable, le nom de Nikola Kalinic circule du côté de la Lombardie. Auteur de 26 buts en 62 matchs avec la Fiorentina depuis 2015, le Croate a l’avantage de bien connaître le championnat d’Italie et d’avoir un gabarit plutôt robuste (1.87 m). L’âge pouvant être un problème, le Milan a aussi un œil sur Kasper Dolberg. Le jeune attaquant de 19 ans a déjà marqué 14 buts en 27matchs cette saison avec l’Ajax Amsterdam. Les deux noms ne seraient d’ailleurs pas incompatibles.

bacca_chasuble

Carlos Bacca, en perte de résultats, devrait quitter le Milan AC à la fin de la saison.

 

Objectif numéro 2 : renforcer le milieu de terrain

Pour apporter un peu de densité physique dans l’entrejeu, les Milanais négocieraient avec l’Atalanta Bergame afin d’attirer Franck Kessie. Âgé de 20 ans, il entrerait dans une politique de recrutement basée sur la jeunesse. Toutefois, la jeune star ivoirienne est aussi sur les tablettes de la Roma et de Chelsea. Cette saison, il est apparu 28 fois sous le maillot de l’Atalanta.

En cas d’échec des négociations, l’AC Milan garde un œil sur le Ghannéen Alfred Duncan (Sassuolo). Il présente un peu le même profil que Kessie même s’il n’est pas aussi polyvalent. Toutefois, leur style de jeu est identique. Les deux joueurs aiment dribler même si le le Ghannéen est un peu plus petit. Ce dernier sera sans doute un peu moins cher que Kessie. Il a de plus une expérience européenne que l’Ivoirien n’a pas. Un nom à surveiller.

Les deux noms qui circulent en défense centrale

L’AC Milan serait parvenu à un accord avec Wolfsburg pour le transfert du défenseur international suisse Ricardo Rodriguez. Cette information est pour l’instant à mettre au conditionnel. Rodriguez est capable de jouer aussi bien en défense centrale que sur le côté gauche. C’est un excellent manieur de ballon et un très bon relanceur. Loin d’être un joueur flamboyant, c’est assurément un excellent coup pour un club qui tente de se reconstruire. Cette saison, il a porté 23 fois le maillot du VfL et a marqué un but. Autre statistique intéressante : en 23 apparitions, il n’a récolté qu’un carton jaune. L’indemnité de transfert n’est pour l’instant pas connue.

Autre transfert quasiment bouclé : celui de Maeto Musacchio. Il était sur les tablettes d’Arsenal et de Tottenham. L’Argentin atterrira sans doute à Milan pour un montant avoisinant les 18 millions d’euros. Les Rossoneri avaient déjà tenté de l’attiré au dernier mercato estival, mais il avait refusé. Cette saison, il a été titularisé 23 fois en Liga et 4 fois en Europa League. C’est un excellent défenseur qui a toutefois quelques faiblesses dans les duels aériens.

error: