Seedorf, de favori à honni

seedorf_udinese

Ce qui n’est désormais qu’un secret de polichinelle est en passe d’être officialisé. Cinq mois à peine après son arrivée, Clarence Seedorf devrait être en effet démis de ses fonctions par le board rossonero, Adriano Galliani en tête de file, instigateur de ce nouveau coup d’éclat au sein de l’institution rossonera à nouveau mise sous le feu des projecteurs pour le déroulement de ses affaires en coulisses.

Signe de temps qui changent, le Milan est soumis comme tous les autres clubs à une instabilité sur son banc des entraîneurs, alors qu’il s’était fait une spécialité de conserver ses techniciens sur la durée, quand bien même les résultats ne suivaient pas ou plus. Un argument notamment avancé par Galliani himself à l’automne dernier pour justifier le non-renvoi de Massimiliano Allegri, alors que le Milan était au plus mal en championnat.

De quoi résolument trancher avec la situation actuelle, plutôt paradoxale. Pensez donc; Clarence Seedorf, néophyte et tout jeune retraité, est parvenu avec ses outils et un groupe qu’il récupère démoralisé en cours de route – qu’il n’a par ailleurs pas choisi – à refaire du Milan en toute fin de saison un prétendant sérieux à une qualification en Europa League.

galliani_seedorf

Peu d’entre nous y auraient cru au soir de la fameuse défaite face à Sassuolo qui a marqué le limogeage d’Allegri, voir même au terme de l’après-midi cauchemardesque face à Parme mi-mars dernier ou le club rossonero végétait en seconde partie de tableau, alors très loin d’espérer une fin de saison aux allures de « course-poursuite » contre le Torino ou encore Parme.

Mais les cinq victoires consécutives acquises ensuite sont passées par là, permettant au Milan de retrouver espoir en fin de saison. Signe que la méthode Seedorf commençait à porter ses fruits, en dépit d’un groupe de niveau moyen, avec lequel Allegri n’avait pas su trouver la formule. Surement en raison d’une certaine rigidité tactique, à laquelle ne s’est pas astreint Seedorf. Bien au contraire.

Le tableau semble donc presque parfait pour le technicien néerlandais, qui a réussi son pari, à savoir redonner des couleurs à un club alors plongé dans un esprit défaitiste, et qui manquait cruellement de fond de jeu, ou tout du moins d’un semblant d’identité tactique, que l’ancien numéro dix rossonero a essayé d’insuffler à ce onze durant ces cinq mois passés, avec plus ou moins de succès.

Mais voilà, il semblerait que ces éléments en faveur du néerlandais ne suffisent pas à confirmer son maintien pour la saison à venir, car plusieurs causes ont scellé la décision de son débarquement prise en début de semaine à Arcore d’après la presse transalpine. En premier lieu, des dissensions entre le principal intéressé et une partie de son groupe.

Et notamment avec Mauro Tassotti, avec qui les relations, certes toujours professionnelles, n’ont jamais été au beau fixe. Et ce en raison de divergences quant à l’aspect technico-tactique, et au présumé manque d’écoute du néerlandais. Ce qui a poussé l’un des anciens de la maison rossonera à indiquer qu’il quitterait le club en fin de saison : une décision semble t-il remise en cause en cas de départ officiel de Seedorf.

seedorf_atletico

Par ailleurs, il se murmurerait que le « noyau » italien ait manifesté son mécontentement à l’égard des méthodes de coaching employées par Seedorf, entre séances d’entrainement inadaptées au regard de leur programmation durant l’après-midi, mauvaise communication, et volonté de remettre les cartes à zéro, notamment au détriment des titulaires italiens tels que Montolivo, Abate, voir De Sciglio, dont le placement exclusif sur le flanc droit a suscité des remous. Néanmoins, ces éléments demandent confirmation, et sont le lot de tout entraîneur en début de carrière, amené à tâtonner quant aux méthodes à employer à l’égard de son groupe. Nul doute que le principal intéressé aurait modifié ses méthodes au fur et à mesure de l’avancée de son aventure sur le banc rossonero.

En second lieu, et source de la cassure entre Seedorf et sa dirigeance, le mécontentement non caché de Galliani à l’égard du hollandais. L’élément déclencheur a sans doute été la fameuse conférence de presse organisée à l’improviste par Seedorf à Milanello, sans en avoir informé la dirigeance, outrepassant par là l’une des clauses de son contrat d’après le numéro deux rossonero. Sans compter les choix tactiques que n’approuve pas forcément l’administrateur délégué milanais, à l’image de la mise sur le banc d’Abate.

Enfin, le coté « insoumis » de Seedorf a très certainement suscité l’ire de Galliani, le néerlandais ayant démontré par ses gestes et paroles qu’il ne comptait pas jouer l’entraîneur servile à l’instar d’un Allegri, et qu’il comptait bien faire valoir ses choix et les imposer afin de bénéficier d’un groupe taillé selon ses besoins. De toute évidence, la relation entre les deux hommes ne pouvait que s’avérer compliquée pour l’avenir au regard de leurs divergences de communication, de méthodes, et de choix sportifs. Dès lors, malgré une fin de saison somme toute correcte, l’avenir du batave sur le banc milanais était d’ores et déjà scellé, essentiellement pour ces raisons extra-sportives.

Mais le limogeage du principal intéressé n’était pas encore totalement acquis pour Galliani, dans la mesure ou Seedorf bénéficiait encore jusqu’à il y a peu des faveurs de Silvio Berlusconi, qui n’a jamais caché sa sympathie pour l’actuel et toujours numéro un du banc milanais. Le lobbying de Galliani a toutefois logiquement persévéré, parvenant ainsi à convaincre Berlusconi des bienfaits d’un débarquement de Seedorf. Et ce pour l’intronisation d’un ancien de la maison rossonera, Pippo Inzaghi, actuel entraîneur de la Primavera. Qui devra – et devrait – logiquement se montrer plus consensuel que son ancien coéquipier, sous peine à son tour de ne plus être en odeur de sainteté avec la dirigeance.

seedorf_tassotti

En fin de compte, les aspects extra-sportifs ont pris le pas sur un bilan globalement positif pour un entraîneur néophyte, qui a repris une équipe par défaut ne débordant pas de talent, six mois à peine après son arrivée, et après la signature d’un contrat de deux ans.

Ce débarquement aura en conséquence un double impact sur le club : tout d’abord financier, car la résiliation du contrat à l’initiative du club emporte automatiquement le versement d’une indemnité de licenciement correspondant à la durée à échoir du contrat… qui est de l’ordre de plusieurs millions d’euros.

De quoi davantage grever des caisses déjà exsangues. Ce qui met à nouveau en avant une politique « court-termiste », ne prenant absolument pas compte des effets pour l’avenir de la signature d’un contrat portant sur plusieurs années. A l’image des nombreux joueurs arrivés à paramètre zéro ces dernières saisons, dont le Milan a eu du mal à se défaire et aura encore du mal à se défaire.

En second lieu, ce débarquement aura un impact sur l’image du club en prendra à nouveau un coup : jusqu’alors carré dans sa gestion des hommes, le Milan se fourvoie à nouveau dans ce dossier, laissant entrevoir – de nouveau – les limites de la gestion du tandem Galliani – Berlusconi, dominé par le premier cité, toujours plus omniprésent. En effet, après avoir repoussé les vaines tentatives de « coup d’état » de Barbara Berlusconi, il s’est de nouveau départi d’un encombrant entraîneur, aux exigences sportives bien trop grandes pour ce Milan là et au caractère affirmé. La méritocratie a clairement été mise de coté dans ce dossier, le technicien néerlandais n’ayant pas réellement fauté au cours de ces derniers mois sur le plan sportif.

seedorf_livorno

On pourra toujours débattre de la pertinence de ses choix, et notamment de la mise sur le banc d’Abate (qui n’a finalement pas véritablement pesé sur les performances rossonere), mais cela concernera également Inzaghi dans un futur proche.

Les cinq mois passés par coach Seedorf n’ont donc rien d’un échec au vu de la situation dans laquelle était plongée le club à son arrivée. Ils ont eu la nature d’un enseignement, à savoir remettre en exergue l’influence bien trop grande de l’omnipotent Adriano Galliani, qui ne bénéficie pas de vrai contrepoids au sein du club, dans la mesure ou Silvio Berlusconi n’étant désormais plus qu’une sorte de contre-pouvoir sur le papier.

Clarence Seedorf sera donc contraint de remettre les clés de la maison à son successeur et ancien coéquipier Pippo Inzaghi de manière quelque peu ingrate et peu en rapport avec la classe que devrait afficher l’institution rossonera à l’égard de l’un de ses anciens, qui n’a pas hésité à mettre la main au cambouis quand la maison rossonera vacillait dangereusement en janvier dernier. Sachant que deux ans auparavant, le départ de ce même Seedorf s’était fait dans un quasi anonymat.

Nous ne pouvons donc que remercier ce même Clarence Seedorf pour son apport certes court, indépendamment des raisons de son départ, et souhaiter bon courage à Pippo Inzaghi, dont l’apprentissage a quelque peu été interrompu de manière prématurée par la dirigeance, et qui aura fort à faire pour redresser une institution rossonera qui ne sait plus trop ou elle en est aujourd’hui…

  • Maliko82

    je comprend plus rien;,,,a 7 millions taarabet est presque gratitos,,,,pk?

    • nesta13

      y a plus rien a comprendre malheureusement lacher un joueur avec une courbe de progression et jeune contre un un gars qui n en a plus y a rien a comprendre

  • Maliko82

    au lieux de garder taarabet on prend menez gratuitement,,,merci gaga

  • Maliko82

    3ans pour menez et 2 ans pour alex….
    on jouera pour le scudetto la saison prochaine…merci gaga

    • El Shaarawy92

      Alex est mieux que les défenseurs qu’on a et pour Menez je comprend pas…

  • C est Du Galliani tout Craché , moi je prefere Taarabt

  • Aurélien

    Ca fait un moment que j’ai pas commenté mais quand je vois qu’on annonce un accord Menez – Milan je suis obligé de réagir.

    Merci Galliani de continuer de recruter des indésirables, c’est parfait.
    Je vois déjà comment va se passer la saison prochaine.
    C’est affligeant de voir ça, tous les ans c’est la même chose pfff

    • El Shaarawy92

      il est indésirable pck la concurrence est forte au Psg alors qu’içi il pourrait « tenter » de faire quelque chose mais comme toi ça me désespère
      j’éspère que le Milan trouvera un Investisseur juste apres le Mondiale

    • nesta13

      je suis venu ici avec la mm idee declarer que c est une aberation de vouloir laisser taarabt a 7M pour menez c est riducul tj la mm politique les indesirable venez on vous deroulera le tapi rouge.

      j esper que la rumeur en restera une

  • Et meme s il fait un bon mercato ca ne changera rien pour moi , a chak fois kil est critiké , il sort sa baguette magic pour faire monter sa cote ou faire oublier ce kil a raté pendant des années , tte facon tous les grands noms ou bon joueurs kil reussi a amener ne reste jamais deux ans . C est juste pour nous faire oublier sa mauvaise gestion , Il y a ke les chevres ki restent entre les mains jamais ceux ki nous font gagner .Il est devenu le super Looser D Europe lolll .

  • D ACCORD !!!!!!

  • Kobayacchi

    Dites moi si tous les italiens du Milan peuvent actuellement marquer un tel but, de Montolivo, Abate, De Sciglio, Zaccardo, Bonera http://www.calciomio.fr/les-buts-rencontre-legende-juventus-real-madrid_248500

    Le seul capable de marquer un tel but c’est le seul qui ne s’est pas rebellé contre Seedorf « Baloteli ».

    🙂 🙂 🙂 🙂 FORZAAAAAAAAAAAAA MILANNNNNNNNNNNNNNNNN 🙂 🙂 🙂 🙂

  • jaddah

    salut les rossoneri; je ne cesserai jamais de le repeter; il faut virer galliani pour le bien du Milan AC; cet individu croit que le Milan lui appartient.il fait de mauvais choix et accuse les autres ; il serait temps pour Berlusconi de prendre réellement les rênes du club sinon c’est la catastrophe assurée.

    FORZA MILAN

  • nesta 09

    Abate alex rami ds…….ça cest la defense que j’espère l’année prochaine…….abate va revenir en forme de cette coupe du monde avec ds et là on aura enfin nos deux latéraux plus en forme que jamais. Perso jaime cette défense et j’espère qu’aucun de ces deux défenseurs seront vendu……mais je regrette que inzaghi ne soit pas associé a seedorf

  • Bien dit mdrrrr

  • sheva4Life

    Galliani commence vraiment à me les casser !!
    Arrêtez un peu avec Abate ; l’avoir sur le banc n’a en RIEN influencé les résultats de l’équipe. Perso, c’est un de mes préférés (généreux dans l’effort et sérieux) mais ce n’est ni plus ni moins qu’un joueur correct. J’approuve à 100% le choix de Seedorf le concernant : je préfère De S. et ce dernier est jeune et à de l’avenir; il est préférable, pour sa croissance, de le laisser évoluer sur le flanc de droit de manière constante.

    Comme l’a expliqué Gila, le limogeage de Seedorf n’a rien de Sportif. Galliani est un vieux entêté qui n’aime pas les personnes ambitieuses au caractère bien trempé comme lui. Il n’y a qu’à se souvenir du cas Barbara ; si cette dernière n’était pas la fille du grand manitou, elle serait dehors !

    outre vendre des parts du club, la dirigeante doit changer de Dir. Sportif. Galliani, I got so much respect for you, mais le temps est venu de passer ce putin de témoin.

  • Sambiasi

    Comme l’a dit Gila, ce n’est pas la mise à l’écart d’Abate qui a pesé sur les résultats de notre equipe, g mm trouvé la défense plutôt solide vers la fin, et l’équipe assez bien équilibrée… Ce sont des raisons extra sportives qui ont poussé Seedorf vers la sortie, notamment le fait que Galliani puisse avoir comme entraîneur un petit chien chien qui lui obéit au doigt et à l’œil… On est devenu pathétique, j’aurais bien voulu voir si à l’époque de Sacchi, Cappello, Ancelotti, de telles choses auraient pu arriver!!! Forza milan

  • En tt cas en cas de vente Abate n est pas un joueur dont on sentira le depart , pour un cadre de l equipe , il casse pas les vitres mdrrr

  • kentino

    Sii vous voulez mn avis vende une parti aux quataris ou ch pas mw kii!! Pck Laa Le Milan va mal a tel point k nous avons peur d’acheT le foot actuel pas de Money pas des bon résultats dite a Berlusconi de vndre de part pck la sa devien égoïste et le milan va plonge dns le K.O!!!! K sa sois ntre Football ou nos joueurs sont pas des joueurs k nous devrions avoir de (ZaCcardo, Zapata,Sylvestre)

    • Maldinipato

      Moi France très bien aussi parler toi croire aussi ?

      • Andrea

        Lui Ribery famille faire parti doit !! 😉

  • jb

    @el shaarawy 92, tu penses que pour Abate faire des aller retour signifie que c’est un bon joueur?
    et les centres les incursions? tu y penses?
    peut etre je me trompe mais Abate pour ma part est un joueur correct sans plus il serait parfait pour le banc si on avait vraiment une équipe type…

    • El Shaarawy92

      et pourtant il est titulaire à la Nazionale

      • Andrea

        Laisse tomber c’est pas grave ;), moi je réagis même pas

        • anass

          et c est bon comme ca.

          • Andrea

            Mec tu essaye de me faire passer pour un idiot, mais c’est toi l’idiot, (tu voit Taarabt aussi bon que CR7 et ne dit pas que tu ne la jamais dit!!!).
            Alors comme je te l’ai déjà dit arrête de me parler, de toute façon nous ne seront jamais d’accord donc ça ne sert à rien !!!

            PS: Taarabt ballon d’or 2015 et 2016 et 2017 même 😉 😀

  • Kobayacchi

    La révolution a été mal vécu par des Monto, Abate voir De Sciglio. Monto saison raté de chez raté, bilan inférieure à celui de Muntari, je comprend pourquoi les joueurs Italiens ne brillent pas au delà des limite de leur frontière. Abate franchement un mecs qui fait mille centre seul 10 de réussi vraiment un mec patetique. On veut que le Milan change d’orientation à cause des mauvais résultats vous vous êtes contre le changement. Ce même changement que Pep avait adapté au barça entre foot à l’italiéne et base du barça la fin de l’histoire on l’a connait pareil pour Simeone qui a changé la manière de penser de l’Atlético les résultats sont connu. On connait l’ensemble d’élément bloquant dans l’évolution du club.

    🙂 🙂 🙂 🙂 FORZAAAAAAAAAA MILANNNNNNNNN 🙂 🙂 🙂 🙂

    • El Shaarawy92

      abate n’est pas très bon dans les centres, certe mais faut pas oublier qu’il est très rapide au sprint et c’est hyper pratique lorsqu’il s’agit de revenir en défense lors d’une phase d’attaque (à la Gareth Bale si tu veux)

    • damia

      @ Kobayacchi > Enfin un supporter qui voit clair, on nous bassine avec Abate depuis des années mais celui ci ne fait que 2 à 3 passes décisives par saison !
      Montolivo a fait une très mauvaise saison, on nous dit que cela serait à cause du schéma de jeu, à 2 ou 3 milieux il a de toute façon été médiocre, je ne me réjouis pas de sa blessure, mais l’Italie ne sera pas ralentie.
      On a craché toute la saison sur Muntari alors qu’il a fait une saison à la hauteur de son talent, çàd satisfaisant pour un remplaçant.

error: