Secteur jeunes : une pluie de buts pour commencer la saison !

csex2owxyaaw1qs

Difficile de rêver meilleure entame que celle de nos jeunes pousses en ce début d’exercice 2016/2017. Au menu aujourd’hui ? Des victoires et encore des victoires, le tout assaisonnés par des buts en pagaille puisque l’on atteint un score monumental de 38 buts en six rencontres. Voici les résultats de nos jeunes pour la première journée de leurs championnats respectifs !

 

Primavera: AC Milan 5-4 Fiorentina (Forte 5′, Benedetti CSC 50′ & Vido 10′, 38′ et 91′)

Le onze Rossonero: Guarnone;  Zucchetti (Spinelli 71′) , Gabbia, Altare, Hadziosmanovic;  Modic, De Piano (Torrasi 81′), Zanellato, Forte (Hamadi 36′);  Vido, Cutrone (4-3-1-2)

 

csex2owwaaaxho1

 

 

Une belle victoire pour débuter la saison, et une victoire aussi belle que stressante dans un match qui aura vu le Milan jouer avec le feu face à un adversaire prestigieux et difficile a battre.

Après un départ tambour battant pour le Milan, auteur de deux réalisations en 10 minutes. Tout d’abord, dès la deuxième minute, la tête déviée de Zanellato par le gardien (suite à un superbe centre de Zucchetti) retombe dans les pieds du jeune Riccardo Forte (99) qui ne se fait pas prier et marque dans le but vide. Quelques minutes plus tard, sur une ouverture superbe en une touche de Modic, Luca Vido  (ci-dessous sur la photo) est lancé en profondeur et commencera donc son festival en gagnant son duel face au gardien.

Malgré quelques frayeurs et une réduction de l’écart sur penalty suite à une faute inutile d’Altare, le Milan continuera son pressing et sa main mise sur cette mi temps en se procurant de nouvelles occasions (Cutrone 14°, Forte 34°) avant que Vido ne s’offre seul son doublé, profitant d’une légère faute de main du portier adverse.

Mi-temps avec ce score de 3-1 et cette impression de puissance chez la primavera Rossonera que l’on n’avait plus ressentit depuis fort longtemps.

 

csex2o0wiaehr3q

 

Malheureusement, la Primavera est aussi talentueuse offensive que fragile et inconstante défensivement, et elle va en faire une nouvelle fois la démonstration. Après 37 secondes (!) en seconde période, une imprécision collective en défense entraîne une seconde réduction de l’écart…avant l’égalisation deux minutes plus tard à la suite d’une nouvelle incohérence en défense. Une défense « fromage » et un gardien laissé a l’abandon ont suffit aux joueurs de la Viola pour rattraper le retard de deux buts, et ce en moins de trois minutes.

Mais il était écrit que ce match allait devenir fou et moins de deux minutes après l’égalisation, un centre anodin de Zucchetti se transforme en auto goal avec un tacle du défenseur de la Viola qui trompe son portier qui ne peut revenir sur ce ballon dévié. 4-3 à la 50° minute de jeu.

Vous la sentez venir l’égalisation de la Fiorentina ? Vous avez raison car c’est (évidemment) ce qui arrive avec un nouveau relachement coupable de la défense, pas aidé il est vrai par un numéro superbe du numéro 11 de la Fiorentina qui se joue de deux joueurs avant de trouver le talentueux Diakhaté pour le 4-4 à la 75° minute.

Mais si un seul homme pouvait nous sauver, c’était évidemment lui. Luca Vido, décidément trop fort pour la Primavera (lui qui mériterait un appel du pied de Montella), n’aura besoin que d’un seul tir (après une superbe ouverture de Zanellato) pour arracher la victoire et s’offrir son premier triplé de la saison. Un but qui vient conclure une superbe prestation personnelle, pleine de cynisme et d’efficacité.

Victoire difficile pour un Milan à deux visages. S’il a été séduisant en attaque, avec notamment (outre Vido) les belles prestations de Cutrone, Modic et surtout Zanellato…il aura aussi montré des lacunes inquiétantes avec en premier lieu le placement approximatif des latéraux et la prestation d’un Altare en dedans. A corriger le weekend prochain tout en maintenant la même efficacité offensive !

 

Les plus jeunes en mode rouleau compresseur !

 

crf5hvsweae45vy

 

La seconde catégorie principale, à savoir les Under 17 (ci-dessus sur la photo) emmené par la génération 2000, avait donné le ton la semaine dernière pour leur entrée en lice contre l’Udinese. Au terme d’une prestation XXL et dominé de la tête et des épaules, les U17 ont en effet infligés un lourd 6-0 à leur adversaire du jour, marqué par un autre triplé, celui du buteur maison Vittorio Vigolo (12′, 35′ et 45′) mais également les réalisations du prometteur Raoul Bellanova (18′) et de Chiarparin (66′) et l’entrant Kyeremateng (77′).

Hier, ce sont leurs cadets U16 (2001) qui les ont imité, s’offrant même le luxe de faire mieux en étrillant cette pauvre équipe de Bologne 7-0 avec un triplé (une nouvelle fois) d’Haidara (4′, 14′ et 28′) et un doublé de Bruni (46′ et 56′), mais aussi un but de Maldini Jr (55′) et Sala (40′).

Même adversaire et même résultat pour les U15 (2002) qui ont eux infligés un 4-0 à Bologne pour ce premier match, grâce notamment à un doublé de Colombo (22′ et 54′) et des buts de Palmieri (51′) et Pio Loco (29′).

Les Giovanissimi 2003 n’ont eu aucun soucis également en disposant sans soucis de Sudtirol 5-0 avec des réalisations d’Aspesani, N’Gbesso, Kourouma, Piccone et Nasti !

 

csakzo9waaalfnf

 

Enfin les Giovanissimi 2004 (ci-dessus sur la photo), considérés comme l’une des générations les plus prometteuses du club et du pays, continue leur moisson de titres et de succès en écrasant leurs adversaires sur leur passage.

Pour la première journée, ils n’ont pas fait dans la demi mesure en atomisant Feralpisalo sur le score de 11-0 (quadruplé d’Ivan et des buts de Boni, Luscietti, Pluvio, Aceti, Camara, Foglio et Veglia). Et, pour la forme, avec une équipe composée de remplaçants, ils ont remporté le trophée Aldo Maldera en dominant la Roma sur le score de 3-1 (Foglio, Dovera & Bonacina)

Crédits photo : acmilan.com

  • Y’a que le Milan de la série A qui est incapable de gagner en faite 🙂 Faudrait peut-être inverser tous les joueurs… (pourtant on avait bien commencé avec Dona et locatelli^^).

  • mika57

    Je pense que Vido devrait s’aguerrir dans un club de série B ou au mieux chez un promu de série A.
    Quand je vois la Juve avec Higuain, Pjaca (qui au passage aurait été titulaire chez nous), Dybala, et Mandzukic. Je me dis qu’avec Bacca, Luiz Adriano, Lapadula (que je ne connais pas plus que ça) et Niang, on est léger voir très moyen.
    L’Inter a des attaquants de talents Palacio, Icardi, Jovetic, Eder et Gabriel le Brésilien récemment débarqué de Santos. Le Napoli se promène avec Milik, Mertens, Insigne, Gabbiadini. La Roma avec El Shaarawy, Dzeko, Perotti, Salah et Totti.
    Tout ces équipes ont une attaque plus solide que la notre.
    Nous on laisse passer des occasions, on va chercher des joueurs a des prix de fou qui n’ont rien dans le ventre.
    Il y avait des occasions comme Sansone, qui a signé pour 14 millions a Villarreal. Ben Arfa gratuit, et on vend Ménez sans retrouver un joueur du même profil.
    Je vais pas vous énumérez tous les regrets mais si on regard bien, il y a des joueurs que Milan aura l’occasion d’aller chercher si il ne joue pas dans leur club, je pense à Jovetic ou Eder, à Pjaca peut être l’année prochaine s’il n’arrive pas a passer devant Dybala. A Insigne qui lui est préféré Mertens. Belotti qui fait le bonheur de Torino mais qui reste accessible.

    • Bacca70

      Belloti explose que cette année, on verra s’il aura l’étoffe d’un champion.
      Pjaca n’est pas venu parce qu’on avait pas l’argent.

    • PacômeBFA98

      Cite un joueur dans les 5 dernieres années qui est parti en serie b et qui est revenu plus fort!Vido doit rentrer dans le groupe des A et jouer des bouts de match ou des matchs complets en coupe on perd rien a essayer puisque Bacca a mon grand regret se montre souvent ineficace!

  • Antoine1899

    Luca Vido serait bien pour le futur Milan si on lui laisse de temps en temps des matchs a jouer

error: