Secteur jeunes: Le Milan se reprend

10945642_799572970113006_3816680684695879319_n

Après un dernier weekend décevant, le Milan revenait sur les terrains avec l’ambition de laver l’affront subit et de repartir de l’avant. Si le bilan n’est pas parfait, l’ensemble reste très satisfaisant pour notre de centre de formation Rossonero. Retour sur le weekend de nos jeunes.                                                                                                                                                                                         

Primavera: Cittadella 2-3 AC Milan (Fabbro 42′, Mastalli 53′, Crociata 59′)

Le onze Rossonero: Donnarumma;  Turano (64′ Gamarra), Bonanni, Derosa, Felicioli;  Hadziosmanovic, Mastalli, Crociata (81′ Garofoli); Ronchi, Fabbro (cap), Mastour (69′ Di Molfetta). (4-3-3)

10940992_799572890113014_6598212012438102641_n

Ce match ressemblait à un match piège, il l’a été a n’en pas douter. Pour cette rencontre, les jeunes de Brocchi se déplacent avec une flopée d’absences non négligeables, un nombre d’indisponibilités augmenté par la promotion de deux jeunes Rossoneri qui furent du déplacement de l’équipe première à Rome. Et comme une difficulté n’arrive jamais seul, la Primavera Rossonera subit un nouveau coup dur quelques minutes avant la rencontre avec le forfait de dernière minute de Manuel Locatelli, suite à une douleur musculaire.

Pour cette rencontre, Brocchi à donc bricolé avec un latéral gauche (Derosa) et un milieu défensif (Bonanni) au poste de défenseurs centraux avec en prime la présence de Gian Filippo Felicioli, habituellement ailier et qui sera installé en tant que terzino gauche. De plus, Brocchi opte pour un choix audacieux et fait tourner son effectif en laissant Gamarra et Di Molfetta sur le banc au profit du revenant Ronchi et surtout de la première titularisation du Serbe Cristian Hadziosmanovic (1998) dans l’entre jeu. Enfin, le turn over se poursuit sur le poste de gardien et c’est cette fois Gianluigi Donnarumma qui aura la préférence du Mister, au détriment de Stefano Gori.

Néanmoins, les U19 Milanais vont très vite montrer des difficultés à palier correctement à ces absences. Contrairement au weekend précédent, la défense montre des signes de fragilités évidentes, et notamment Claudio Bonanni, agréable surprise face à Cagliari et constamment en difficulté durant la rencontre. C’est donc en toute logique que les locaux ouvriront le score dès la dixième minute à la suite d’un bon mouvement, profitant également d’une erreur défensive de nos Rossoneri.

Par la suite les Milanais vont prendre le contrôle du jeu et vont tenter d’égaliser au plus vite mais tour a tour ni Mastour (transversale),  ni Crociata et ni Mastalli ne trouveront le cadre. Toutefois, alors que l’on pensait en arrêter la à la mi temps, c’est Michael Fabbro qui, par le biais d’une magnifique action entre Ronchi et Hadziosmanovic, va égaliser a bout portant juste avant la mi temps.

Au retour des vestiaires, on pense même voir nos Rossoneri définitivement lancé puisque Alessandro Mastalli va marquer dès le début de la seconde mi temps d’un plat du pied parfait. Que nenni ! Moins d’une minute plus tard, Cittadella va profiter d’une nouvelle bévue de Bonanni pour égaliser.

Fort heureusement, si la Primavera Rossonera n’aura pas montré son meilleur visage aujourd’hui, elle aura au moins eu le mérite d’avoir eu du coeur. En effet, malgré ce second coup au moral, les jeunes Milanais vont avoir le courage de reprendre rapidement l’avantage grâce à Giovanni Crociata. Le score ne bougera plus malgré quelques occasions Milanaises en fin de rencontre.

Victoire dans la douleur mais victoire tout de même pour des Rossoneri peu brillants mais qui auront eu le mérite de se battre jusqu’au bout. Au classement, c’est une excellente affaire puisque après le match nul de l’Inter contre l’Atalanta (1-1), l’AC Milan reprend du même coup la tête de la poule avec 37 points (contre 36 pour les « cousins »). Mieux, suite à une nouvelle contre performance de Sassuolo (défaite face à Perugia 0-1), le Milan possède également une avance de 12 points sur l’actuel troisième et on peut dors et déjà annoncer que nos jeunes pousses seront probablement qualifiés pour les quarts de finale puisque le troisième semble définitivement largué.

Enfin,  pour l’anecdote, suite à sa victoire le Milan devient non seulement le leader de son groupe, mais également la meilleure équipe toute poule confondue en terme de points (ex eaquo avec l’AS Roma dans le groupe C, mais avec une meilleure différence de buts).

Lors de la prochaine journée, le Milan défendra ce nouveau statut avec la réception de Brescia (dixième, 16 points) en essayant de reproduire leur belle victoire du match aller (2-0). D’autant que dans le même temps, l’Inter aura un difficile déplacement à Udine. A noter toutefois que la gestion de l’effectif sera encore plus complexe car le match contre Brescia aura lieu deux jours avant (31/01) le début de la Viareggio Cup contre le PSV Eindhoven.

Les plus:

– Cristian Hadziosmanovic: La génération 1998 regorge de talent et cela se voit. Si cela ne se ressent pas (encore) sur les prestations de nos Allievi Nazionali, c’est surtout car ils sont souvent amputés de bon nombres de joueurs, propulsés dans les catégories supérieures. Après Manuel Locatelli, Cosimo La Ferrara, Mattia El Hilali ou bien évidemment Patrick Cutrone, c’est autour du jeune Serbe de faire son apparition dans l’entre jeu Milanais. Joueur polyvalent (capable d’évoluer sur tout le flanc droit), il fut le milieu le plus en vue dans l’organisation du jeu et n’a clairement pas manqué son entrée. Une belle surprise pour un joueur volontaire, qui n’a certes pas le talent d’un Locatelli mais qui progresse très bien et pourrait bien en surprendre plus d’un.

– Michael Fabbro: On le disait sur le départ, mais la suspension d’Andrea Vassallo et la blessure de Luca Vido l’ont empêché d’aller voir ailleurs…pour le plus grand plaisir de la Primavera. Si celle ci se retrouve en tête aujourd’hui, elle le doit en grande partie à son attaquant classe 1996. Auteur de deux buts en deux matchs, il a parfaitement pallié aux défaillances des titulaires. Merci.

Les moins:

– Hachim Mastour: Plus que sa prestation, c’est son attitude qui fut regrettable. Trop discret, il a semblé manquer d’envie durant cette rencontre, chose inadmissible pour un jeune certes excessivement prometteur mais qui n’a encore rien prouvé légitimant son attitude (si tant est qu’elle le soit un jour). Ses performances sportives ET son attitude seront ciblés par Christian Brocchi lors de la Viareggio Cup.

– La défense: Difficile de critiquer les joueurs ayant « subi » le bricolage nécessaire a la composition de l’équipe. Il est toutefois urgent de retrouver des blessés, ou éventuellement d’intégrer des jeunes des Allievi Nazionali (qui subissent malheureusement eux aussi quelques pépins physiques) afin de pallier à cette problématique.                                                                                                                                          

Berretti: Inter Milan 2-0 AC Milan

Pas de miracle pour notre équipe réserve, qui n’a pu réussir l’exploit du match aller et a subit la loi du leader de la poule.

Le Milan laisse donc filer son rival Interiste qui possède désormais sept points d’avance sur nos jeunes, cantonné a la troisième place avec 31 points.

Lors de la prochaine journée, le Milan aura un déplacement compliqué à Bassano Virtus (victoire 5-2 a l’aller mais avec une équipe renforcée), actuel huitième mais a seulement cinq unités de nos Milanais.

Je vous prie toutefois de m’excuser. En raison du manque d’information concernant cette rencontre (pas de résumé, pas de composition annoncée), je ne peux donner plus de renseignements.

Allievi Nazionali: AC Milan 2-1 Atalanta Bergame (Zucchetti, Malberti)

10001379_672831169502972_7651789177094883070_n

Le onze Rossonero: Crosta;  Zucchetti, Malberti, Spinelli, Llamas, De Piano, Careccia, Zanellato;  Hamadi, Cutrone, La Ferrara. (4-3-3)

Comme de coutume, c’est une génération 98′ décimée qui se préparer à jouer un match a haut risque, marqué par la volonté de laver l’affront subie face à Bologne. En effet, outre les habituels absences de Locatelli et Donnarumma, les AN ont du faire sans Iudica, Modic (blessés), Hadziosmanovic (Primavera), Trentino (Berretti), Altare et El Hilali (suspendus). La présence d’un Cutrone convalescent ne sera d’ailleurs d’aucune utilité tant le buteur maison fut fatigué et diminué de son match avec la sélection Italienne.

Cela commencera mal pour nos U17 puisque après le premier quart d’heure de jeu, c’est l’Atalanta qui ouvrira le score grâce au prometteur Mazzocchi, lui aussi avec la sélection Italienne pour la victoire des U17 Italiens contre l’Espagne.

Mais, grâce à nos deux défenseurs Zucchetti – ci dessus sur la photo – et Malberti, le Milan va tout d’abord égaliser avant la mi temps, puis prendre l’avantage au début de la seconde période, un avantage qu’ils négocieront parfaitement jusqu’au coup de sifflet final.

Au classement, statut quo au classement avec les deux clubs Milanais qui ont donc remporté difficilement leur rencontre. La bonne nouvelle provient du faux pas du Chievo Verone (match nul face à Varese 1-1) et qui perd sa troisième place au profit de Brescia (qui est à quatre longueurs du club Milanais).

Lors de la prochaine journée, les hommes de Monguzzi auront fort a faire avec un déplacement au Chievo Verone, qui avait lourdement battu nos Milanais à l’aller (3-0). A noter que cette journée aura lieu a une date encore inconnue puisque les U17 vont bientôt s’envoler pour le Qatar pour participer a la prestigieuse Al Kaas Cup, regroupant bon nombre de clubs reconnus (Real Madrid, Arsenal, Paris SG, Atletico Madrid). Les Milanais seront opposés le 05 Février a River Plate et le 08 Février a la Juventus.

Alliegi Lega Pro: AC Milan 0-0 Pro Pacienza

Le onze Rossonero: Guarnone; Mutti, Viola, Sportelli, Zennaro;  Pobega, Marchesi, Zhikov;  Sinani, Vigolo, Forte. (4-3-3)

Dans un match dominé de la tête et des épaules par nos Milanais, la réussite a était la seule à manquer a l’appel au cours de cette rencontre. Tout un symbole pour une équipe en difficulté et qui n’a pu concrétiser leur très bons matchs et le mieux entrevue depuis 2015.  En première période, ni Zhikov (au dessus de la barre), ni Vigolo (arrêt du gardien) et ni Forte (transversalle) ne parviennent a concrétiser la possession Rossonera.

Malgré une accentuation de la domination, la physionomie sera semblable puisque le meilleur buteur Rossonero Vittorio Vigolo ne parviendra pas à régler la mire. Pire, l’arbitre va malheureusement jouer un mauvais tour a nos jeunes U16 puisque Sinani voit son but injustement refusé par l’arbitre.

Match nul et des regrets pour des minots en progrès mais qui ne parviennent pas a progresser au classement.

Au classement justement, le Milan prend une petite place grâce à ce nul et se retrouve huitième avec 19 points (quatre points derrière le sixième).

Lors de la prochaine journée,  qui se déroulera elle aussi ultérieurement (les 99′ ayant le droit de participer a cette même Al Kaas cup), le Milan se déplacera a Como (cinquième, 27 points) dans l’espoir de faire un gros coup.

Giovanissimi Nazionali: Cremonese 0-2 AC Milan (Pesenti x2)

Le onze Rossonero: Plizzari; Serafini, Cornaggia, Thakur, Della Vedova;  Torchio, Murati, Charparin;  Kyeremateng, Pesenti, Negri. (4-3-3)

Les GN ont repris leur marche en avant. Après le coup d’arrêt très sévère contre l’Atalanta, le Milan avait un déplacement compliqué chez une équipe qui l’avait déjà été au match aller. De plus, les absences ont été légions sur cette section avec la non disponibilité de trois titulaires en défense (Campeol, Bellanova et Bellodi), de la satisfaction Bianchi (blessé) ou des recrues offensives (Visin, Finessi et Capanni).

Néanmoins, malgré un match compliqué, Lorenzo Pesenti confirme son statut de buteur maison (en attendant les recrues cités ci dessus) avec deux nouveaux buts a son actif.

Au classement, aucun changement puisque l’Inter et l’Atalanta l’ont emporté sans grandes difficultés. Toutefois, avec la défaite du quatrième Lumenazze, le Milan possède désormais quinze longueurs d’avance sur lui et peut désormais affirmer dès aujourd’hui qu’ils feront partit des qualifiés d’office dans cette poule, en compagnie de nos deux rivaux.

Lors de la prochaine journée qui aura lieu le 08 Février, le Milan n’aura en apparence aucun mal face au dernier de la poule Arezzo. Un adversaire qui se présentera avec un seul point au compteur et qui avait déjà subit la loi de nos Milanais sur sa pelouse (1-7).  A noter que nos deux rivaux affronteront les deux outsiders de la poule puisque l’Atalanta ira à Lumenazze tandis que l’Inter fera le voyage en Sardaigne pour y affronter Cagliari (cinquième).

Les plus jeunes:

CALCIO

– Les Giovanissimi 2001 ont pris leur revanche sur Feralpisalo. Défait 1-0 à l’aller, nos jeunes pousses ont écrasé leur adversaire sur le score de 4-1 (Basani, Diagne, Brambilla, Navoni). Au classement, le Milan reste a la troisième place à six unités de l’Inter et à deux de l’Atalanta. Lors de la prochaine journée, le Milan ira défier Brescia (2-1 pour le Milan à l’aller), actuel dixième de la poule.

– Les Giovanissimi 2002 continuent sur leur lancée en gagnant aisément a Brescia 3-0 (Luscietti, Evangelisti, Bassoli – ci dessus sur la photo – ). Mieux, suite à la défaite de l’Inter face à l’Atalanta – un adversaire que le Milan a battu le weekend précédent – , nos jeunes U13 reviennent à trois points des cousins (48 points contre 51) et se relancent dans la course à la première place. A confirmer le weekend prochain avec un gros déplacement a Pavia (cinquième, 28 points), qui avait toutefois subit la loi de nos jeunes lors du match aller 3-0)

error: