Sassuolo 0-2 Milan

sasmil

Buteurs : Romagnoli (40′), Suso (67′)

Sans briller, le Milan a assuré l’essentiel ce soir sur la pelouse de Sassuolo, d’où il est reparti avec trois points importants sur tant sur le plan comptable que moral. Sur la sellette avant cette rencontre, Montella voit ainsi son aventure sur le banc rossonero se prolonger, bien que restant en sursis. Le technicien rossonero pourra ainsi remercier deux de ses individualités, lesquelles ont permis au Milan de s’extirper du piège neroverde, théâtre de bien de déconvenues lors des saisons précédentes.

Pour ce déplacement, Montella a notamment fait le choix de se passer de Rodriguez, qui ne figurait d’ailleurs pas sur la feuille de match. Borini fut ainsi appelé à le substituer sur le couloir gauche, tandis que Calabria bénéficiait de cet état de fait pour faire son retour au sein du onze. Au sein de l’entrejeu, Montolivo fut une nouvelle fois reconduit en raison de l’absence de Biglia, tandis que le secteur offensif vit le retour du trio formé par Calhanoglu, Suso et Kalinic. 

S’agissant des quarante-cinq premières minutes de cette partie, un adjectif serait à même de décrire la physionomie de cette dernière : âpre. Particulièrement hachée lors de la première demie-heure, cette première période fut une succession d’arrêts de jeu suite à de multiples fautes de part et d’autre. Le jeu s’en est trouvé particulièrement ralenti, empêchant ainsi le développement d’une quelconque phase de jeu. Calabria en fut d’ailleurs victime, lui qui fut contraint de quitter les siens à la 13ème minute suite à une blessure à la cheville gauche, permettant à Abate de retrouver les terrains.

Les deux formations se tiennent ainsi en un mouchoir de poche, ce qui inquiète côté rossonero, qui affrontait ce soir une formation de Sassuolo en difficulté, toujours dans l’attente d’une victoire à domicile. Déjà en difficulté dans le jeu, le manque de continuité dans le déroulement de la partie fait piétiner le Milan, qui ne parvient pas à trouver ses attaquants. Il faut attendre la 39ème minute et un excellent centre de Kessié depuis le côté droit, et une tête cadrée de Kalinic, mais repoussée par Consigli, pour voir la première action franche côté rossonero. Ce n’est toutefois que partie remise.

40ème minute de jeu : corner pour le Milan, joué à deux. Calhanoglu centre dans la surface de réparation, vers Romagnoli, au duel avec Consigli : le défenseur rossonero parvient à prendre le dessus sur le gardien neroverde pour mettre le ballon au fond. Malgré les contestations adverses, le but est bien accordé au défenseur rossonero, qui libère ainsi les siens à quelques encablures de la pause. Signalons enfin qu’une intervention décisive de Bonucci à la 46ème minute face à Missiroli permit aux rossoneri de retrouver les vestiaires sur ce court avantage.

La seconde période fut quant à elle moins laborieuse de part et d’autre, sans pour autant être d’une folle intensité. Le Milan se montre un peu plus entreprenant que son homologue, mais manque toujours de fluidité dans sa construction du jeu. Ce dernier s’en est donc remis à une autre de ses individualités pour s’adjuger le sort de cette rencontre, à savoir Suso, après une première alerte signée Kessié à la 61ème minute, dont la frappe obligea Consigli à réaliser une parade décisive.

L’ailier droit espagnol doubla de son côté la mise à la 67ème minute, suite à une action individuelle menée sur le couloir droit, terminée par un dribble et une frappe du pied gauche; Montella peut ainsi remercier l’international ibérique, une nouvelle fois décisif à un moment clé, à l’image de la rencontre face au Chievo d’il y a quinze jours.

La fin de cette rencontre ne permit quant à elle pas une évolution du score, d’un côté comme de l’autre. Muni d’un avantage de deux buts, le Milan s’est en effet contenté de gérer le score sans trop de difficultés.

C’est donc sur une victoire importante en tous points que les rossoneri rentrent dans cette nouvelle trêve internationale, qui vient à point nommé pour le technicien rossonero. Ce dernier a désormais une quinzaine de jours pour préparer au mieux le déplacement à Naples, pour une rencontre qui s’annonce particulièrement relevée…

  • azzizz marco

    les convoqués milanais Bonucci, Donnarumma, pour affronter la Suède en match de barrage coupe du monde

  • SmoKen

    Suso c’est le Messi de notre Milan.

  • excellence chevalier

    L’un de nos gros soucis ce sont les latéraux qui sont moins percutant avec ce système il nous faut des latéraux percutants avec de bons centres aussi Kessie a fait un bon match avec de belles percées. Enfin en attendant le retour de conti je pense qu’au mercato il nous faudra un milieu relayeur et un ailier de qualité.

    • azzizz marco

      le gros problème c’est pas les latéraux ou autre joueurs nous avons un effectif pas mal mais seulement sont pas bien exploites, sont désorientés, déboussolés par un coach, fou têtu et malade

  • mika57

    On a senti plus de confiance et Montolivo a pris le jeu en main mieux que pouvait le faire dernièrement Biglia. Bonne entrée de Locatelli également. Kalinic est trop isolé et il n’est pas au mieux. Calhanoglu est franchement en dessous, il impose pas son jeu ni son style. Milan doit faire le forcing pour faire venir un milieu offensif. Un joueur comme Lucas Lima pourrait nous aider un peu. Nos latéraux peuvent mieux faire sur les cotés mais nous avons fait le match qu’il fallait aujourd’hui même si notre Milan reste encore malade, il n’y a qu’a regardé le classement pour en être convaincu et notre difficulté a se créer des occasions mais aussi notre justesse dans la dernière passe.

  • Rossonero77

    Je voudrais pas jouer les rabat joie mais cette victoire ne doit pas être vue comme l’arbre qui cache la foret. Notre Milan est toujours malade car on n’arrive toujours pas a développer du jeux et dégager une équipe type avec un schéma de jeux qui lui correspond.
    Désolé de le redire encore une fois mais nous avons besoin d’un GRAND coach pour reconstruire un GRAND MILAN.
    La piste Antonio Conte doit être sérieusement entretenue (l’interview d’après match face a Man U montre un agacement de Conte malgré la victoire) et cela serait le rêve de le voir a la tête de notre Milan pour réécrire de nouvelles page de gloire pour notre chère club.
    FORZA MILAN

    • Macbernick772

      D’accord avec toi camarade on doit pas sortir le champagne parce qu’on a gagné contre Sassuolo. C clair que Montella n’est pas l’homme de la situation avec cette victoire on va juste faire retardé le problème qui est Montella. Il faut le virer des maintenant. Parce que contre Naples faudra pas pleuré si on perd une fois de plus contre un gros et si il reste malheureusement c ce qui va se produire.

  • Jeremy Wariner

    Il doit faire confiance à Silva voir cutrone qu’à kalinic qui vaut rien

  • Ross o’nero

    Victoire importante vis à vis du classement.
    Point positif on a encore pas pris de but c’est positif pour la défense et donnarumma. Kessie le repos lui a fait du bien. Suso heureusement que t’es là.
    Mais ce match ne m’a pas rassuré pour autant au niveau du collectif, les rares belles actions créées étaient l’oeuvre des individualités pis surtout j’ai le souvenir de Vérone à qui on a mis 4-1 pour perdre apres à san siro contre la juve, donc si c’est pour que ça fasse pareil contre Naples…

  • O’Track

    J’ai toujours pas compris pourquoi il se passe de Musacchio mais bon match solide à confirmer dans 2 semaines a Naples.

error: