Primavera: Le Milan frappe un grand coup

10835308_767415083328795_1529196752073630561_o

AC Milan 5-0 Brescia (Rondanini 8′, Cutrone 21′, Cutrone 26′, Di Molfetta 43′ et Cutrone 77′)

Le onze Rossonero: Gori; Calabria, Rondanini, El Hilali, Felicioli (Zanellato 76′);  Hadziosmanovic, Mastalli (Crociata 30′), Gamarra Ruiz;  Di Molfetta (Hamadi 64′), Cutrone, Mastour. (4-3-3)

Pour ce match avancé de la 16° journée (en raison du début de la Viareggio Cup ce lundi), c’était dans la beau du leader que l’on retrouvait nos U19 Rossoneri, prêt à en découdre face à Brescia. Face à un adversaire qui n’avait guère posé de soucis lors du match aller (2-0), la victoire était indispensable pour nos jeunes afin de continuer sur leur forme actuelle.

Néanmoins, la prudence était de rigueur au regard du dernier match, rencontre durant laquelle les nombreuses absences de joueurs cadres (Andrej Modic, Manuel Locatelli, Andrea Vassallo ou bien entre autres Luca Vido) s’est ressenti et a rendu la tâche bien plus complexe pour nos jeunes. Pour pallier à ces manques, Brocchi a décidé de miser sur la jeunesse, avec quatre joueurs de 16 ans (et en théorie avec les Allievi Nazionali) présent dans le onze de départ – Hadziosmanovic, El Hilali, Cutrone et Mastour – .

Très vite, ce choix s’avèrera payant tant le Milan aura vite tué le suspens au cours de cette confrontation. Dès la huitième, le « vétéran » de l’équipe Ivan Rondanini retrouve un peu le sourire avec une belle ouverture du score de la tête à la suite d’un très bon travail de Davide Di Molfetta, encore dans tout les bons coups aujourd’hui.

Puis, vint le tour du show Patrick Cutrone. Meilleur buteur des Allievi avec 15 réalisations en dix rencontres, meilleur buteur des U17 Italiens avec onze réalisations depuis le début de la saison, il à une nouvelle fois brillé en étant l’homme fort de la rencontre. D’une efficacité, le jeune bomber de 16 ans s’offre ainsi un doublé en l’espace de cinq minutes, le tout en détruisant tout espoir du coté des visiteurs. Parfaitement lancé par, pour ne pas changer, Di Molfetta, il bat a bout portant le portier adverse et ouvre son compteur. Puis, il gagne à nouveau son duel sur le gardien cinq minutes plus tard d’un très bon tir du droit.

Totalement dominé dans le jeu, les visiteurs n’auront aucune emprise sur le match, mené de bout en bout par des Milanais autour d’une excellente prestation. Pour couronner le tout, Davide Di Molfetta se muera en buteur peu avant la mi temps.

1491281_754784014591902_2437193214821097180_o

En seconde période, bis répétita. Dominateurs dans tout les compartiments du jeu, le Milan va néanmoins pêcher dans la finition en ne marquant « qu’un » seul but au cours de la période, par l’intermédiaire de l’intenable Cutrone (cinquième but avec la Primavera, 31° but de la saison toute équipe confondue). Durant cette période, le Mister Brocchi décidera de faire tourner son effectif en vue des échéances à venir, le tout en offrant leurs premières minutes en Primavera à deux nouveaux « allievi », Zakaria Hamadi et Niccolo Zanellato. Ainsi, c’est avec six joueurs de 16 ans que le Milan finira le match, un record !

A noter toutefois la très belle – et seule – parade pour Stefano Gori peu après l’heure de jeu, ainsi que le seul bémol de la rencontre avec la blessure du capitaine Alessandro Mastalli (sortit a la demi heure de jeu et remplacé par Crociata).

Très belle et convaincante victoire de nos jeunes qui continuent sur leur impressionnante lancée. Au classement, la Primavera atteint déjà la barre des 40 points (sur 48 possible) avec 55 buts marqués à ce jour. Mieux, elle profite une nouvelle fois de la contre performance de l’Inter (auteur d’un nul à Udine) pour prendre désormais trois points d’avance sur son rival et le distancer un peu au classement.

Les plus:

10891725_895200320511137_5356815639242285583_n

– Patrick Cutrone: Ou s’arrêtera le bomber maison classe 98 – ci dessus sur la photo – ? Plus les semaines passent et plus il semble progresser a vitesse grand V. Dépassant aujourd’hui la barre des trente buts dès Janvier, il semble bien partit pour atteindre des stats records à l’issue de la saison. S’il ne possède pas la meilleure palette technique de sa génération, son placement et son efficacité sont très en avance pour un joueur aussi jeune. De plus, à un poste ou l’on dit souvent qu’il est nécessaire d’acquérir de l’expérience pour avoir un certain cynisme, une certaine lucidité dans le dernier gestion, il montre une précocité effarante. Impressionnant

– La génération 1998: Si l’ami Cutrone est le symbole aujourd’hui de la génération, il ne doit pas masquer une génération qui semble progresser d’années en années. Entre un Hachim Mastour sur médiatisé mais non moins talentueux, un Manuel Locatelli délicieux dans l’entre jeu et donc un Patrick Cutrone d’une efficacité hors pair (mais également El Hilali, Modic, La Ferrara, Llamas ou encore Iudica) les talents potentiels sont légions. Ce soir, l’équipe a finit avec 6 joueurs de 16 ans sur onze, un véritable record cette saison !

– Davide Di Molfetta: Décisif sur 3 des 4 buts Milanais en première période. Que demander de plus ? Un cadre de l’équipe qui impose son statut chaque weekend. S’il garde du déchet dans son jeu, il reste néanmoins l’un des mecs les plus décisifs de la saison.

– Christian Brocchi: Arriver à avoir de tels résultats, avec une équipe d’un an plus jeune que les autres, le tout avec un onze type à l’infirmerie chaque weekend, il ne peut y être pour rien. Sa patte est vraiment marquée depuis un an et encore ce soir, son style de jeu est vraiment imprégné dans le collectif Rossonero. Aujourd’hui, le niveau du jeu de la Primavera a été excellent, et le coach Rossonero a une part énorme en cela, et aux résultats brillants de l’équipe.

Les moins:

– L’horaire du match: Avec un match quasi parfait, on cherche les bémols. Et seul l’horaire, et jour, du match ont été embêtants. Pour le reste, ce match fut l’un des plus aboutis de la saison !

  • Tom

    Pour ceux qui veulent voir un résumé video, elle est désormais disponible sur youtube.

  • Forza Milan à vie! !

    J’aime bien Dimolfeta aussi. Sa serai bien d’en voir monter 2 ou 3 la saison prochaine. Forza Milan à vie! !

  • Gary Henry

    Bravo a nos jeunes espérant dans 3 ou 4 ans ils auront leurs places dans l’équipe première.

  • Andrea

    Ça sa fait plaisir, merci pour l’article, un peu d’espoir dans toutes cette mer**, il me tarde de voir jouer Cutrone, Locatelli et certain autres !!
    Sinon j’ai une question, à la fin de la saison, qui des joueurs de la Primavera a le plus de chance de passer en équipe une (Gori, De Santis, Calabria, Bordi, Mastalli, Modic, Di Molfetta, Fabbro) ?

    • El Sharaawy92

      Modic monte en A la saison prochaine d’après Galliani
      pour le reste on ne sait pas mais franchement les talents ne manquent pas chez nous
      Sinon je remplacerais bien la plupart des joueurs A par des joueurs de la primavera 😉
      un peu comme le Barca et la Masia ou les jeunes sont enseigné de facon a ce qu ils connaissent deja leur rôle après étre monté

    • Tom

      Difficile à dire car tous n’auront pas le même sort. Il est déjà utile de différencier les 1996 des 1997. Pour les 97, a savoir Bordi et De Santis dans ta liste, il n’est pas nécessaire qu’ils bougent car ils peuvent toujours jouer avec la Primavera. Pour les autres en revanche, difficile à dire.

      Je pense que Fabbro sera laché, bien qu’en réussite dernièrement. Par contre pour les autres, soit ils seront intégrés en A (Modic voir Gori et Calabria) soit ils seront prêtés (je pense à Di Molfetta quasi certain)

      • Andra

        Ok, merci !! 🙂

error: