Primavera 2018-2019 : ça donne quoi cette année ?

milan-primavera-novara

Loin des lumières de l’équipe première, de son mercato estival et des rebondissements entourant la direction du club, la Primavera a préparé elle aussi sa mutation pour la saison à venir. Un changement qui ne s’est pas fait sans difficulté, après l’annulation à la dernière minute de la création des équipes réserves : en raison du trop faible délai imposé à Leonardo, tout juste intronisé, pour former et organiser le Milan U23, le Brésilien a souhaité reporter la création de cette équipe à l’année prochaine. Entre départs surprises, promotions de jeunes joueurs, il est temps de faire un petit zoom sur ceux qui composeront cette année la Primavera version 2018/2019.

 

Les mouvements 

Départs : Emir Murati & Moris Sportelli (Torino Primavera, prêt), Gabriele Bellodi (Olbia, prêt), Alex Campeol (Sampdoria, prêt), Andres Llamas & Riccardo Forte (Pistoiese, prêt), Alessio Bianchi (Lazio Rome), Przemyslaw Bargiel (La Spezia, prêt), Hachim Mastour (fin de contrat), Strand Larsen (Sarpsborg, retour prêt), Alessandro Guarnone & Mattia El Hilali (Matera, prêt), Tommaso Pobega (Ternana, prêt), Mattia Cornaggia (OltrepoVoghera), Matteo Signorelli (Ciserano), Alexandro Cavagnera (FC Lugano, prêt), Ismet Sinani (Juve Stabia, prêt), Antonio Fabozzi (Fenegro, prêt), Matteo Gabbia (Lucchese, prêt), Tiago Dias (Braga, prêt)

Arrivées: Lillo Guarneri (Standard de Liège), Alexandro Cavagnera (Standard de Liège) + la génération 2001.

 

Gardiens de but

15873108_398386880502204_8834225877717797294_n

Lillo Guarneri (2002), Matteo Soncin (2001), Christian Cavaliere (2000), Niccolo Zanellato (2001), Leonardo Uzzo (2001)

Dès le premier poste, un questionnement émerge : comment arriver à gérer autant de gardiens ? S’il n’est pas impossible d’en voir certains partir du fait de la fin de leur contrat, le club possède à l’heure où nous écrivons ces lignes trop de portiers à disposition.

Parmi ces jeunes éléments, deux vont se tirer la bourre tout au long de la saison. En premier lieu, Matteo Soncin sera sans doute le premier portier. Titulaire en fin de saison dernière malgré son statut de surclassé, il avait notamment brillé lors de la coupe d’Italie. Malgré une blessure qui a quelque peu freiné sa progression (avec des performances en demi-teinte sur la fin), il reste un portier très prometteur et capable de superbe parade, en atteste celle réalisée lors de la finale des U16 en mai 2017 au cours de laquelle il réalisait de véritables prouesses. 

Mais il n’aura pas la tache facile, car son concurrent sera nul autre que l’un des achats les plus marquants de cet été, celui de Lillo Guarneri (photo ci-dessus), jeune portier italo-belge provenant du Standard de Liège. Considéré comme l’un des gardiens les plus prometteurs d’Italie, sans doute le plus prometteur, son recrutement n’augure rien de bon pour Soncin et amorcera sans doute une réelle concurrence entre les deux gardiens. Jeune élément (2002), il pourrait ne pas démarrer titulaire mais il est tout aussi probable de le voir franchir les paliers avec une grande facilité, lui qui est le titulaire de la sélection italienne de sa génération et devrait sans nul doute être à nouveau surclassé, chose qu’il a fréquemment connu en Belgique.

 Pronostic titulaire : Lillo Guarneri.

 

Défenseurs latéraux

38428860_281467962443356_1116991655044448256_n

Alberto Barazzetta (2001), Raoul Bellanova (2000), Alessandro Negri (2000), Gabriele Basani (2001), Riccardo Bruni (2001)

Moins de concurrence concernant ces deux postes, bien aidé par les départs de Llamas et Campeol, sans oublier la probable promotion définitive de Bellanova en équipe première. Toutefois, n’étant pas compté dans l’effectif professionnel sur le site officiel, nous le mettons donc en compagnie de la Primavera. 

Côté gauche, le poste devrait sans surprise revenir à Gabriele Basani. Véritable latéral moderne, le jeune de 17 ans est continuellement titulaire depuis qu’il évolue sous les couleurs milanaises et ce ne serait guère une surprise qu’il continue ainsi. Le club lui ayant fait de la place avec le départ de Campeol et Llamas, ce n’est probablement du côté gauche que la surprise viendra.

Côté droit, si l’on part du principe que Bellanova finira avec l’équipe première, un duel devrait se jouer entre Alberto Barazzetta et Alessandro Negri. Ce dernier possède l’expérience d’une saison en Primavera, bien qu’il n’ait pas été souvent titulaire. Le premier possède comme atout le facteur « international » puisqu’il était le titulaire de l’Italie U17 lors du dernier Euro. Difficile d’établir une hiérarchie entre les deux, tant les deux semblent afficher des atouts et des failles, cela devrait se jouer avant tout sur la tactique mise en place par le Mister Luppi. Dans ce contexte-là et partant du principe que le très offensif Basani sera titulaire à gauche, il paraît plausible de voir le coach composer avec un latéral plus complet et moins porté vers l’avant, avec la présence de Barazzetta.

Toutefois, les premiers matches de l’équipe première montre l’absence de Raoul Bellanova (photo ci-dessus) des différentes listes de convoqués. S’il est à espérer que le joueur puisse s’imposer avec les A, il paraît désormais assuré que le joueur commencera en temps que titulaire dans cette Primavera 2018/2019.

Pronostic titulaires : Gabriele Basani (DG) & Raoul Bellanova (DD)

 

Défenseurs centraux 

Tommaso Merletti (2001), Edoardo Brusa (2001), Samuele Ruggeri (2001), Nicolo Vignano (2001), Daniel Culotta (2001), Riccardo Martimbianco (2001), Riccardo Angelo Sassi (2001), Devid Girola (2001)

De la jeunesse, encore de la jeunesse, toujours de la jeunesse. Tel est le mot d’ordre concernant ce secteur. Exit Gabriele Bellodi, meilleur défenseur de la saison passée et parti en prêt à Olbia (en anticipant surement l’équipe réserve l’an prochain dans laquelle il aura une belle carte à jouer). Départs également pour Moris Sportelli, parti lui aussi mais du côté de la Primavera du Torino, et, dans la fin du mercato estival, pour Matteo Gabbia, prêté à la Lucchese. La défense centrale sera donc exclusivement composée de jeunes éléments, avec uniquement des joueurs de la fameuse classe 2001, chère au coach Lupi. 

Pour les deux places, trois joueurs sont en balance : les trois « 2001 » les plus talentueux à ce poste, qui sont Riccardo Martimbianco, Tommaso Merletti et Daniel Culotta. Il est difficile de sortir un de ces trois noms du chapeau et de l’exclure du XI de départ tant les trois se tiennent et présentent des qualités différentes. L’enjeu sera de voir quelle charnière pourrait être la plus complémentaire et efficace pour solidifier la défense rossonera. A l’heure actuelle, peut-être que Culotta semble avoir un léger retard sur une charnière Martimbianco-Merletti qui semble la plus pertinente. Toutefois, cela risque avant tout de se jouer à la forme du moment tant le niveau de jeu est proche. Les autres éléments non cités ne devraient guère avoir de temps de jeu et pourraient même partir prochainement.

Pronostics titulaires : Tommaso Merletti & Riccardo Martimbianco

 

Milieux centraux 

Sala-milan-youth

Nicola Torchio (2000), Alessandro Sala (2001), Marco Frigerio (2001), Alessio Brambilla (2001), Emmanuele Torrasi (1999), Marco Brescianini (2000), Niccolo Corti (2001), Antonio Mionic (2001), Davide Savino (2001), Andrea Capone (2002)

A l’exception du revenant Emmanuele Torrasi, il n’y a quasiment que des jeunes éléments, marqué par les départs express – en raison principalement de l’échec de la constitution de l’équipe réserve – de Cavagnera, El Hilali ou encore Pobega en fin de mercato. Torrasi devrait faire prendre une des deux places disponibles pour les « fuoriquota » (joueur né un an après la date limite, les clubs pouvant en aligner trois au maximum). 

Il est probable que Torrasi soit titulaire et capitaine de l’équipe au regard de son expérience, sauf s’il saisit sa chance et obtient des convocations régulières avec l’équipe professionnelle. Reste donc à voir les deux nouveaux éléments qui seront associés au joueur classe 99 que nous venons d’énoncer. 

Concernant les concurrents possibles, l’équipe ayant enlevé les principaux joueurs de la saison dernière (Murati, Bargiel, Bianchi, Zanellato, El Hilali), il est envisageable de voir Lupi miser avant tout sur « ses » jeunes 2001, dont il a une grande confiance, avec notamment Alessio Brambilla et Alessandro Sala (photo ci-dessus) qui ont pu goûter à la Primavera en fin de saison dernière. Le troisième nom sera donc incertain et fonction de la place ou non de fuoriquota à ce poste. Si tel n’est pas le cas, il est plus probable de voir Marco Brescianini – présent avec l’équipe première lors de l’International Champions Cup – titulaire avec les deux classe 2001.

Parmi les autres joueurs nommés, le jeune Andrea Capone devra maintenir sa progression pour espérer jouer quelques matchs avec la Primavera avec un statut de surclassé. Si Frigerio et le Croate Mionic auront des possibilités, ce sera en revanche plus délicat pour les autres classes 2001.

Pronostics titulaires : Alessio Brambilla (regista), Alessandro Sala (mezz’ala) et Emmanuele Torrasi ou Marco Bresciani (mezz’ala)

 

Ailiers

Giacomo Olzer (2001), Gabriele Capanni (2000), Daniele Maldini (2001), Sergio Sanchez (1999), Siaka Haidara (2001)

Place à la jeunesse sur les cotés. A gauche, la place semble réservée pour Gabriele Capanni. Doté d’un talent énorme mais encore trop irrégulier, il aura clairement l’occasion d’être le patron de l’animation offensive, à lui désormais de s’affirmer et montrer avoir une chance dans ce club. C’est sans doute sa dernière saison pour lui afin qu’il montre sur la durée son potentiel et puisse s’ouvrir une porte vers l’équipe professionnelle. En doublure, il ne faudra pas oublier Giacomo Olzer, qui manque également de régularité mais qui a montré de très bonnes choses avec les U17 la saison passée.

Sur l’autre côté, la place d’ailier droit devrait se jouer entre Siaka Haidara et le « fils de », Daniele Maldini. Les deux joueurs ont un style très différent, le premier dans la percussion et la vitesse tandis que Maldini possède lui davantage de qualités dans l’intelligence de jeu et dans la justesse de ces prises de décisions. Sauf grande forme de l’un ou l’autre, on se dirigerait bien vers un turn over entre les deux, en fonction de la forme du moment et du profil de l’adversaire.

Toutefois, il n’est pas exclu de voir Lupi changer de système de jeu et passer en 4-3-1-2, avec Capanni derrière un buteur et un neuf et demi, auquel cas la seconde pointe se trouvera sans doute dans la liste qui va suivre.

Pronostics titulaires : Gabriele Capanni (AG) et Siaka Haidara (AD), dans l’optique d’un système à une seule pointe.

 

Buteur

Jacopo Finessi (2000), Lorenzo Colombo (2002), Riccardo Tonin (2001), Vittorio Vigolo (2000), Nathan Soares (2000), Franck Tsadjout (1999)

Des profils différents pour terminer cette liste. Nous avons-là un joueur puissant, tonique et très véloce (Tonin), un joueur ayant davantage des rôles digne d’un pivot avec un physique impressionnant et un bon jeu de tête (Tsadjout), un joueur plus technique et habile balle au pied, que l’on pourrait qualifier d’attaquant moderne (Colombo) ou bien encore un renard des surfaces qui fut le bonheur de ces anciens entraîneurs dans les catégories précédentes (Vigolo). Il semble plus difficile d’imaginer Finessi, seconde pointe, ou Nathan Soares, le Brésilien ayant laissé une impression curieuse après son match en coupe d’Italie face au Torino, tirer leur épingle du jeu à ce poste de buteur.

Vu l’expérience, Franck Tsadjout devrait démarrer en tant que titulaire et sera le deuxième « fuoriquota » de l’effectif rossonero, même s’il sera fortement mis en concurrence par Riccardo Tonin, véritable chouchou de Lupi depuis le titre des U16 de cette génération 2001. Mais méfiance autour de Lorenzo Colombo, grand talent de l’équipe et dont le profil est assurément le plus prometteur. S’il ne part « qu’en » troisième position, il a la possibilité de jouer derrière un buteur… et même sur le coté droit. Il n’est clairement pas exclu de voir le jeune Colombo jouer, surtout s’il confirme le potentiel entrevu la saison précédente.

Pronostic titulaire : Franck Tsadjout, et Lorenzo Colombo si utilisation d’un système à deux pointes.

 

Et au niveau des résultats, que vise-t-on cette année ?

Bien que l’objectif premier d’un secteur jeune ne soit pas de gagner, le Milan l’ayant d’ailleurs bien prouvé en sortant plus d’un talent par an malgré une armoire à trophée en Primavera vide depuis des années (aucun titre de champion depuis plus de cinquante ans !), il est néanmoins souhaitable de voir nos U19 aller le plus loin possible et se frotter aux meilleurs clubs italiens de la catégorie.

Rappelons que depuis la saison précédente, la Primavera n’est plus répartie par secteur géographique mais bien par niveau, le Milan étant dans le premier niveau avec les seize meilleurs viviers d’Italie. Au cours de ce championnat, les deux meilleurs équipes de la saison régulière sont directement qualifiés pour les demi finales de la compétition tandis que les clubs classés entre la 3° et la 6° place inclus participeront aux playoffs pour déterminer les deux derniers clubs demi-finalistes de la compétition (et rejoindront ainsi les deux premiers du classement général).

Du coté du Milan, l’objectif est clair, atteindre les playoffs, synonyme d’être dans les meilleurs viviers de l’année et qui couronnerait une génération talentueuse. Le Milan n’a plus atteint une telle place depuis la saison 2014-2015 où le Milan de Donnarumma avait chuté aux tirs aux buts en quart de finale. Retrouver une telle place serait une réelle satisfaction et viendrait justifier le travail effectué par le club depuis des années.

Toutefois, la tâche ne sera pas aisée et l’on risque de retrouver les mêmes adversaires que la saison précédente. En premier lieu, les cousins Interistes mais surtout la Roma ont des qualités supérieures aux nôtres et feront office de favoris pour le titre. Derrière, en compagnie du Milan, plusieurs équipes seront à surveiller, avec notamment (comme d’habitude) l’Atalanta Bergame, menée par son excellent meneur de jeu Cortinovis (classe 2001) qui devrait exploser dans cette catégorie.

On peut également citer la Sampdoria qui devrait être coriace cette année, tout comme la Juventus (bien qu’elle devrait davantage miser sur son équipe réserve et donc avoir une équipe U19 moins puissante que l’an passée) ou encore le Genoa. Sur le papier, le Milan apparaît comme favori au moins aux six premières places et à toutes les cartes en main pour s’offrir enfin une place en corrélation avec son travail. Mais seule la réalité du terrain parlera.

  • Dider Montean

    Sandro

  • Dider Montean

    Melegoni bientôt à Milan joueur de brescia

  • Gigi Facchetti

    Ah c’est super intéressant, justement depuis l’arrivée de Leonardo je me posais une réelle question sur la mise en place de notre fameuse équipe B, je voyais celle de la Juventus se former petit à petit, et étant un grand fan ou un grand amateur de nos jeunes, je regardais et je scrutais un peu des infos à propos de ça, déjà je trouve ça intéressant de savoir que Leonardo voulait se laisser du temps pour construire l’équipe correctement ( bon j’avoue que j’suis un peu déçu de ne pas voir cette jeune équipe dès cette année ça aurait été une vraie attraction de mon côté, et la Juve prend déjà un peu d’avances sur ce point, mais c’est vrai aussi qu’on avait pas grand chose quantitativement donc autant ne rien faire précipitamment ), néanmoins je trouve très intéressant et plutôt malin d’avoir prêter en Serie C la plupart de nos joueurs de Primavera de l’année dernière, ils vont déjà avoir une belle expérience et s’habituer à un style de jeu très certainement plus rugueux pour revenir chez nous et être prêt quand le Milan u23 sera établi, c’est un point également positif parce que ça laisse la place à une nouvelle génération en Primavera et une génération bourrée de talents dont j’ai hâte de voir sur le terrain, on a gardé quelques joueurs qui peuvent apporter leurs expériences dans cette équipe très jeune et qui pourront également aller taper à la porte des pros quelques fois dans l’année ( surtout Bellanova ou Torrasi selon moi )
    L’année prochaine, quand on construira notre équipe u23, nous aurons le retour des joueurs qui auront passés une saison en Serie C, l’éclosion des joueurs qui vont briller cette saison en Primavera, sûrement le travail de scout dans l’année pour rajouter quelques jeunes prometteurs et peut-être 2 joueurs un peu plus âgés pour apporter un certain équilibre, ça peut faire une équipe très crédible selon moi et j’ai vraiment vraiment hâte de voir tout ça se réaliser, c’est peut-être pas grand chose ou pas forcément intéressant pour certains mais je trouve que ça apporte quelque chose de différent, où nous n’aurons plus le problème d’empiler des joueurs ou des générations en Primavera et que la moitié ne jouait pas à cause de ça, là nous aurons le temps de travailler intelligemment avec nos jeunes et c’est fondamental de continuer sur cette lignée parce que nous avons une belle formation depuis quelques années maintenant.
    Merci beaucoup pour l’article, j’attendais impatiemment d’en lire un plus sur ce sujet, et sur notre nouvelle génération, en espérant qu’on propose un bon boulot dans cette nouveauté

  • Rossonero

    J’entends souvent parler de Tsadjout et Gabbia, mais quel est vraiment leur niveau.
    Sinon il y a le petit Tonalli de Brescia qui est déjà annoncé comme le futur Pirlo.

    • Marco

      Tonalli… magnifique ce joueur a l’euro u19 il m’a ébloui.

      Il a ce petit truc en plus et ne coûte pas cher et il est italien.

      J’espère que Leonardo va y jeter un oeil

      • Shevchenko_7

        Moi aussi. la conccurence est rude mais il vaut le coup

      • Rossonero

        Après a 10M est ce qu’on a les moyens actuellement ? Je ne pense pas.

    • Shevchenko_7

      Tsadjout est bof bof. Gabbia est le plus gros potentiel en DC… parmi les milanais. Mais il sera un bon joueur, sans plus. Sauf s’il s’améliore considérablement

error: