Milan/Puma : quels chiffres ?

puma-group-office

Depuis octobre dernier et l’annonce officielle de la fin de la relation entre le Milan et son équipementier historique Adidas, une question taraudait de nombreux esprits, notamment chez les tifosi : le nouveau contrat allait-il être financièrement à la hauteur du contrat signé en 2013 avec la marque aux trois bandes ? Pour rappel, ce dernier, signé avec Adidas, permettait au club de toucher une somme maximale de 29 millions d’euros par saison, ce qui comprenait le montant de base (19M€) plus le licensing (l’utilisation de la marque AC Milan par Adidas), la part sur le merchandising et d’éventuels bonus de performance sportive (qui n’étaient quasiment jamais versés ces dernières saisons).

Longtemps en tête des contrats d’équipementier les plus rémunérateurs en Italie, le Milan s’était récemment fait doubler par la Juventus, qui a signé un contrat avec… Adidas, lui garantissant 30 millions d’euros par an, tout compris. Entre la volonté de la marque allemande de n’investir plus que sur un top club par championnat et celle de la nouvelle direction du Milan de saisir l’opportunité de négocier un nouveau contrat, les deux parties s’étaient entendues pour mettre fin prématurément à leur collaboration, qui devait durer jusqu’en 2023.

Les craintes initiales des tifosi s’étaient confirmées avec les premières rumeurs, annonçant que les candidats à la succession d’AdidasUnder Armour, New Balance, Puma – n’envisageaient pas de dépasser les 15M€ par an. Face à cette agitation, le directeur commercial du Milan Lorenzo Giorgetti avait certifié que le nouveau contrat ne serait pas moins rémunérateur que l’ancien. Si l’officialisation du partenariat avec Puma intervenue ce jour ne comportait aucune donnée financière, il semblerait toutefois que le directeur commercial milanais n’ait pas menti.

En effet, d’après le site italien Calcio e Finanza, qui avait annoncé en premier la fin du contrat avec Adidas et le choix de Puma, le nouveau partenariat devrait permettre au Milan de toucher un montant au moins équivalent à ce qu’il recevait de la part d’Adidas. La part de base sera plus faible – un montant de 14M€ est envisagé au lieu de 19M€ actuellement – mais les montants annexes (licensing, merchandising, bonus sportifs) seront nettement supérieurs et plus facilement atteignables que ceux en vigueur aujourd’hui. Cela confortera donc le Milan à la deuxième place en terme de revenus d’équipementier, toujours derrière la Juventus, mais ne permettra pas d’atteindre les 45M€ annuels que touche Arsenal, le club phare de Puma.

Enfin, toujours selon le même média, ce contrat avec Puma portera sur les cinq prochaines saisons, soit jusqu’à l’exercice 2022-2023 compris. Le Milan sera donc l’unique club de Serie A à porter le félin sur la poitrine, la marque n’étant présente en Italie qu’à travers le partenariat avec la FIGC pour la Nazionale et des contrats de sponsoring de différents joueurs, dont Gianluigi Donnarumma (qui pourrait toutefois passer chez Adidas la saison prochaine).

  • LeRiital

    Ca prendra effet quand ? En fin de saison j’imagine ??

  • Massimo

    Tranquille les gars c’est pas la marque sur le maillot qui va faire gagner la c1 nos couleurs reste les memes 😉

  • O’Track

    Quand je pense que le club phare de Puma est un club qui n’a jamais gagné la C1…

    • polo zarma

      Mec le borussia dortmund a gagné la ligue des champions en 1997 et ils sont chez puma

      • azzizz marco

        Milan avec adidas est devenu le club le plus titre dans le monde

      • Rossi1899

        A l’ époque Dortmund avait nike

      • O’Track

        Tu compare vraiment Dortmund au Milan?

    • Sheva

      C triste

    • Antoine1899

      Faut un peu redescendre sur Terre Milan a peut être une histoire mais la dernière saison où l’on a pu voir nouer une équipe compétitive c’était y a plus ou moins 5 ans et si ils continuent à rester 6 ou 7e leur palmarès ne vaudra plus grand chose et Milan ne sera pas aussi connu dans le monde

    • azzizz marco

      je m’excuse je pense que nos dirigeants veulent tous effacer l’historique du grand Milan Ac, mais peut être faire entrée plus d’argent a nos caisse si Puma vont nous donne plus qu »Adidas

error: