L'AC Milan en français sur AC Milan – Zone.fr, communauté francophone sur le Milan AC

Milan 3-0 Empoli

Krzysztof Piatek #19 of AC Milan scores his goal during the serie A match between AC Milan and Empoli FC at Stadio Giuseppe Meazza on February 22, 2019 in Milan, Italy. (Photo by Giuseppe Cottini/NurPhoto)

Buteurs : Piątek (49’), Kessié (51’), Castillejo (67’)

L’AC Milan avait une occasion en or de mettre la pression sur ses principaux concurrents. En cas de succès face à Empoli, les rossoneri pouvaient provisoirement prendre quatre longueurs d’avance sur la cinquième place de l’AS Roma. Et c’est désormais chose faite ! Malgré une première période délicate, les hommes de Rino Gattuso ont su hausser leur niveau de jeu en seconde mi-temps pour s’octroyer une précieuse victoire.

À quelques jours de la demi-finale aller de la Coppa Italia, Rino Gattuso n’a pas choisi de faire tourner son effectif. Le Mister s’est appuyé sur la même composition alignée ces dernières journées, à une seule exception : la titularisation d’Andrea Conti en lieu et place de Davide Calabria. Pour la première fois depuis 18 mois, le latéral milanais retrouvait donc un poste de titulaire.

Le début de rencontre est à l’avantage des rossoneri. Hormis une frappe non cadrée de Francesco Caputo (7’), Empoli ne parvient pas à se rapprocher de la surface de réparation des joueurs locaux. D’autant plus que les hommes de Rino Gattuso semblent en pleine confiance ces dernières sorties. Pour lancer les hostilités, le Milan peut, une nouvelle fois, compter sur Krzysztof Piątek. Le Polonais est bien envoyé dans la surface de réparation mais ne parvient pas à cadrer sa tentative (6’).

Mais c’est seulement quatre minutes plus tard que le Milan pense enfin débloquer la situation. Sur un centre parfait de Ricardo Rodríguez, Lucas Paquetá se trouve au point de chute et envoie le cuir au fond des filets. Malgré la célébration des joueurs milanais, le but est finalement refusé quelques secondes plus tard pour une position de hors-jeu. À partir de là, les rossoneri vont être bien loin de montrer la même domination que dans les premières minutes de jeu.

Si l’Empoli ne se montre que très peu dangereux en zone offensive, les visiteurs défendent assez facilement sur les attaques milanaises. Les hommes de Rino Gattuso sont dans l’obligation d’attendre un exploit individuel tant ils ne trouvent pas la faille sur le plan collectif. C’est d’ailleurs Samu Castillejo qui se charge de jouer ce rôle. Très remuant dans cette première période, le remplaçant d’un Suso suspendu n’hésite pas à tenter une belle frappe enroulée à la 21ème minute. Il oblige Bartłomiej Drągowski à la première belle parade du match.

L’ailier droit espagnol est tout proche à la 26ème minute d’ouvrir le score pour le Milan. Bien placé aux abords de la surface de réparation, Samu Castillejo tente une belle frappe mais sa tentative est repoussée par le portier d’Empoli. À partir de là, il ne se passe plus grand chose dans cette première période. Si Franck Kessié prend sa chance dans un angle fermé à la 45ème minute de jeu, les rossoneri rentrent aux vestiaires en n’ayant pas réussi à prendre le meilleur sur la défense adverse.

Dès le coup d’envoi de la seconde période donné, le Milan repart fort. Rino Gattuso a su remotiver ses troupes dans les vestiaires et les joueurs parviennent enfin à hausser leur niveau de jeu. Les tifosi rossoneri n’attendent que quatre minutes dans ce second acte pour voir leur équipe ouvrir le score. Envoyé par Franck Kessié, Hakan Çalhanoğlu centre parfaitement pour Krzysztof Piątek. Seul au point de penalty, l’attaquant milanais ne laisse aucune chance au portier adverse et continue d’affoler les compteurs (49’).

Le plus dur semble fait pour les joueurs milanais. Toutefois, les coéquipiers d’Alessio Romagnoli ne baissent pas le rythme dans cette seconde période. Seulement deux minutes après l’ouverture du score, Samu Castillejo envoie Franck Kessié seul face à Bartłomiej Drągowski. L’Ivoirien ne tremble et se permet même un ballon piqué pour tromper le gardien des visiteurs (51’). Le Milan a fait le break en seulement six minutes dans cette deuxième mi-temps.

Bien sûr, il est beaucoup plus simple désormais pour le Milan de poser son jeu. Les visiteurs ont pris un grand coup sur la tête et les rossoneri peuvent gérer du mieux possible cette fin de rencontre. Toujours aussi remuant, Samu Castillejo oblige Bartłomiej Drągowski à une nouvelle parade à la 53ème minute. Toutefois, l’ailier espagnol va être récompensé de son très bon match à la 67ème minute. Sur une merveille de centre d’Andrea Conti, Samu Castillejo envoie le cuir au fond des filets.

Rino Gattuso en profite alors pour faire souffler certains de ses cadres. Pour cela, le Mister sort ses deux recrues hivernales, Krzysztof Piątek et Lucas Paquetá, pour les entrées en jeu de Patrick Cutrone et Fabio Borini (69’). Ce dernier pense d’ailleurs aggraver le score pour ses coéquipiers. Sur un numéro en solo, l’attaquant italien parvient à inscrire un nouveau but à la 78ème minute. Néanmoins, l’arbitre décide de refuser cette réalisation pour un hors-jeu de Patrick Cutrone qui faisait action de jeu sur l’occasion.

Cela ne changera rien à la belle fin de soirée de l’AC Milan. L’entraîneur rossonero peut d’ailleurs faire revenir Lucas Biglia dans les meilleures conditions. Après une longue blessure de plusieurs mois, le milieu argentin a remplacé Tiémoué Bakayoko pour les dix dernières minutes du match. Hormis une dernière frappe de Hakan Çalhanoğlu qui passe tout proche du but d’Empoli (92’), le Milan attend tranquillement la fin de rencontre. L’arbitre donne le coup de sifflet final sur une victoire capitale des rossoneri.

En plus de prendre provisoirement quatre points d’avance sur l’AS Roma, ces trois points permettent aux rossoneri de revenir à une petite longueur de la troisième place de l’Inter Milan. Venant d’enchaîner un troisième succès de rang, l’AC Milan arrive en pleine confiance pour le match aller des demi-finales de la Coppa Italia ce mardi sur la pelouse de la Lazio Rome.

  • Antoine1899

    J’pense que face à la Lazio il faut lancer cette même équipe au profit de Suso et Calabria. Suso n’est pas vraiment au top et ne défend pas si l’équipe n’a pas le ballon. Et face à la Lazio qui devrait faire le jeu on aura besoin de joueurs qui défendent comme Castillejo

  • claude

    Malgré la victoire assez facile,je constate tout de même que nous sommes plus à l’aise face à des équipes qui essayent de jouer.Nous n’avons pas encore assez travaillé les schémas face à des équipes regroupées devant leurs buts comme Parme à l’allée ou Empoli en première période.Cela dit,nous avons l’avantage d’avoir désormais un dynamiteur de défense qui peut nous décanter la situation.Mais,ça fait partir de notre apprentissage.On oublie parfois que nous avons une équipe jeune de la direction aux joueurs,en passant par le coach. Forza Milan

  • claude

    Je pense que cette paire tant attendue ne sera utilisée que si on est mené après la 70 ème minute. Gattuso ne changera certainement pas un système qui fonctionne.

  • ShegueyMilanRDC

    Forza Milan ! Reste plus que Roma trébuche ! Nous voulons la Champions league la saison prochaine !!

  • Azrrt

    J’ai l’impression(avec la première mi temps dans ce match) qu’on se met au niveau de l’adversaire…Genre contre Napoli les joueurs entrent sur le terrain avec un mental d’acier dès la première seconde mais contre des équipes plus faibles comme empoli ils sont un peu plus mous vous trouvez pas ?

    • Antoine1899

      Bah ça peut aussi dépendre de la forme des joueurs souvent. Après face au Napoi on a été réaliste avec Piatek et on a bien défendu par la suite

  • claude

    Je crois que lorsque Conti va retrouver son niveau,ce sera la dynamite.J’adore ce joueur.Assez mature dans ses choix.Ses centres sont des passes.ça se sent qu’il sait où il veut les mettre.Rodriguez,toujours sérieux.Sobre et efficace.Très bonne gestion de Gattuso,en donnant du temps de jeu à Conti face à un adversaire à notre portée,en faisant souffler Bakayoko et Paqueta,en réintégrant Biglia,mais surtout en tentant à tout prix de relancer notre petit Cutrone qui doit souffrir en ce moment. Forza Milan.

  • SEEDORF44

    Victoire crucial, bravo l’équipe ont peut y croire à cette LDC avec des joueurs qui sont impliqués et qui respectent ce maillot.
    Rdv mardi pour gagner sur la pelouse de la Lazio.
    Forza Milan !!

error: