Milan 1-1 Sampdoria

dejong_antonelli

Buteurs : Soriano (58′), Duncan (74′ CSC)

Léger coup d’arrêt pour le Milan qui ne réalise pas la passe de trois au terme de cette soirée qui l’a vu concéder le point du match nul face à la Sampdoria, qui ne fait pas véritablement ses affaires dans le cadre de sa lutte pour une place qualificative en Europa League. Mais un partage des points qui apparaît équitable au regard de la prestation globale des deux formations, qui ont sensiblement évolué au même niveau, rendant ainsi la partie globalement ouverte tout au long des 95 minutes de jeu. 

Avec un Milan au onze identique à celui présent face à Palerme, l’objectif fut indubitablement (de par cette stabilité préservée) de s’assurer un troisième succès de rang. Le début de la partie est lui marqué par une possession de balle essentiellement milanaise. Devant, Cerci et Destro tentent d’apporter du mouvement aux cotés de Ménez; ce dernier se signala notamment à la 27ème minute de jeu par une belle percée dans la défense blucerchiata qui lui permit d’offrir un bon ballon à destination d’Abate, lequel n’a toutefois pas su cadrer son tir face à Viviano. Et ce après une première vraie alerte coté doriano signée Eto’o dont le tir des 25 mètres n’inquiéta que peu Diego Lopez.

Coté milanais ensuite, Cerci ne ménagea pas ses efforts; sans réussite toutefois, ce dernier manquant de précision dans le dernier geste, en dépit d’une belle activité sur son coté droit. C’est donc une première période équilibrée à laquelle ont eu droit les spectateurs de San Siro au terme des 45 premières minutes, lesquels ont notamment usé de banderoles diverses et variées pour manifester leur désapprobation à l’égard de la politique menée par la dirigeance rossonera, avec notamment moultes affichettes avec l’inscription « Vendesi », afin de demander la vente du club.

La seconde période reprit sur un rythme semblable à celui du premier acte. Néanmoins, c’est bien la Samp qui se signale davantage sur le plan offensif, par Obiang (46′) puis Eder (53′). La Samp fut également la première à débloquer le tableau d’affichage, et ce peu avant l’heure de jeu, par l’intermédiaire de Soriano. Et ce suite à un très bon travail d’Eto’o à l’entrée de la surface de réparation, face à une arrière garde milanaise attentiste, qui permit à son compère offensif, suite à une passe en profondeur ajustée comme il se doit (sans position de hors-jeu), de tromper Diego Lopez du pied droit. 

Une ouverture du score qui met ainsi les rossoneri sous pression; Inzaghi y répond en effectuant son premier changement avec la sortie de Cerci (sous les sifflets de San Siro) au profit de Suso afin d’apporter davantage de technicité au secteur offensif. Le Milan apparaît cependant moins en jambes qu’en première période, au regard des manques dans la construction du jeu. Ainsi, Inzaghi procéda à son second changement de la soirée avec l’entrée de De Sciglio au détriment d’Abate, en dedans au cours de ce match à la 71ème minute de jeu.

Dans la foulée, le Milan reprend cependant espoir. 73ème minute : corner pour le Milan. Bonaventura est à la manoeuvre depuis le coté droit; dévié par la défense des blucerchiati, le cuir est intercepté par De Jong qui en première intention déclenche une reprise de volée, laquelle fut ensuite déviée de manière involontaire du pied gauche par Duncan. 1-1. Notons peu après la sortie de Destro sur blessure après un choc face à Mesbah; le principal intéressé a ensuite cédé sa place à Pazzini.

Il est également à noter que les rossoneri auraient pu prendre l’avantage en fin de rencontre par le biais de Suso, dont la frappe du pied gauche s’écrasa sur le poteau des cages gardées par Viviano, battu. 

Ce point du match nul ne fait donc pas les affaires du Milan, qui reste à sept unités d’une place qualificative pour l’Europa League, à huit journées du terme de la saison. Mais une semaine avant le derby della Madonina, l’espoir reste permis face à un adversaire direct dans la course à l’Europe…

  • Sambiasi

    Les gars pr Klopp faut pas rêver il va être convoité par des gros clubs ( city, psg…) , faudra alors que notre milan soit racheté par de riches investisseurs avec de grands projets…. Mais c vrai que la remontée de notre club passe par l’arrivée d’un grand entraîneur, des joueurs moyens deviendront bons, des joueurs très bons deviendront excellents, l’équipe sera déjà meilleure rien qu’avec un bon entraîneur

    • El Sharaawy92

      oui ça on le sait, ce sera possible que si le Milan est racheté mais à mon avis le Milan sera d’office vendu d’ici 31 mai et après pour le projet, ça dépendra cb les investisseurs veulent mettre sur la table

  • Giuseppe2203

    Klopp arrête avec Dortmund!! Cest le moment idéal pour le rencontrer et le faire signer le plus vite possible un contrat chez nous!! Gaga stp fonce!!!

    • El Sharaawy92

      j allais lz dire !!
      il est ideal pour nous !! et en plus il sait comment faire progresser des talents donc il nouq lz faut !

  • El Sharaawy92

    Hors sujet :
    on aurait rçu une nouvelle offre de chine, jusque la rien de spéciale
    mais ils ont bien dit et expliqué qu’ils souhaiteraients acheter les parts du Milan ET travailler avec berlu et autre car pour eux le Milan a besoin de têtes Italiennes pour pouvoir gérer le clubs
    ils ont aussi dit qu’ils souhaiteraient apporter 10 000 chinois a San siro (actuellement on en a besoin lol) et veulent placer 1 Milliard, à long terme, au Milan pour la construction du Stade et de l’équipe
    Au lieu d’une vente de 100% du club, 49/51 majorité pour Berlu avec des investisseur (gros) potentiel, ça pourrait être pas mal
    ce sont les premiers investisseurs qui ont fait parts de leur intentions après Bee qui a juste dit qu’il voulait mettre Maldini (quoique j’ai peut être loupé d’autre idée) et ils ont aussi terminer en disant que si les discussions s’accélèraient, ils pourraient même investir pour l’été 2015

    • Sambiasi

      De toute façon il va bien falloir faire qque chose, on ne peut plus indéfiniment continuer à croire qu’on peur rebâtir une grande equipe sans argent, en plus on ne sort jamais un seul joueur issu du centre, le seul qui devrait percer est Mastour, les autres n’auront sûrement jamais leur chance, cette saison vu nos résultats très mauvais Pippo aurait pu se permettre d’intégrer un ou 2 joueurs ds le 11, sachant qu’il connaissait bien la primavera, mais bon on ne peut pas trop en demander à ce monsieur… Notre seule solution serait de garder nos meilleurs éléments( Menez, ElSha, Bonaventura, Dejong, DS, Abate,Lopez) , virer tous les autres sauf si des Montolivo, Poli, Paletta, Cerci, Antonelli acceptent un statut de remplaçants, et acheter grâce à l’argent des investisseurs, dans la limite du fait play financier, des joueurs à fort potentiel( 5, pas plus) Il n’y a que comme ça qu’on pourra s’en sortir!!!!!!! Et enfin recruter un bon entraîneur avec de l’expérience et qui sait se faire respecter….

      • El Sharaawy92

        garder nos meilleurs éléments, virer les indésirables et faire monter les jeunes !
        j’ai lu que Mastalli aurait été promu en équipe première et que Modic et Clabria devrait faire de même
        il faudrai un entraineur qui oserait les lancer dans le grand bain
        on détestait Allegri car il mettait les « vieux » qui etaient pourtant les meilleurs (je cite Pirlo, et Pippo par exemple) mais il aimait mettre des jeunes et c’est lui qui a mis El sha et De sciglio dans le grand bain avec de bon rendement
        c’un entraineur qui oserait lancer des jeunes et surtout qui sache comment faire évoluer un jeune (style klopp) qui nous faudrait

        ps : les mauvais résultats ont fait que Pippo n’essaye pas de lancer des jeunes car à chaque fois on galerait

  • Pirlo06

    Quelle tristesse de voir notre club dans cette etat

  • Sambiasi

    Encore un milan à l’image de cette saison, et un Inzaghi encore très peu inspiré, il insiste avec son 4-3-3 bidon, dans ce système Destro ne sert à rien car Cerci et Menez décrochent en permanence, aucun milieu ne se projette vers l’avant, c pathétique… Il attend que Destro fantomatique se blesse pour faire rentrer Pazzini, il attend que Cerci perde son 20ème ballon pr le sortir, il ne fait que des changements poste pour poste sans jamais modifier son système, ça commence à faire un peu trop… La sampdoria est une equipe pas mal, mais de là à ce que des Etoo Eder Soriano se baladent à ce point c incroyable… On voit aussi les limites de Paletta qd il doit défendre sur des attaquants vifs il est systématiquement dépassé. Toujours très peu de pressing sur le porteur, peu de rythme, l’apport des latéraux est insuffisant, le 9 ne sert à rien car il est trop peu épaulé, et on se fait une fois de plus bouger par une equipe correcte mais sans plus… Vivement que cette saison finisse