Milan 1-0 Ludogorets

Milan

Buteur : Borini (21’)

Au terme d’une rencontre totalement maîtrisée, le Milan a tranquillement assuré sa qualification pour le prochain tour de l’Europa League. Si les rossoneri avaient déjà fait un grand pas vers les huitièmes de finale de la compétition européenne lors du match aller à Ludogorets (3-0), les joueurs de Rino Gattuso ont pu terminer le travail à San Siro. Grâce à un but de Fabio Borini en milieu de première période, les joueurs milanais n’ont pas tremblé malgré un turnover évident.

En effet, après sa large victoire lors du match aller, le Mister avait choisi de faire souffler la majorité de ses titulaires. Pour cela, Antonio Donnarumma prenait place dans la cage lombarde en lieu et place dans son frère cadet. Le portier italien débutait sa deuxième rencontre sous le maillot rossonero après sa titularisation en quarts de finale de la Coppa Italia. Choisissant de faire souffler Davide Calabria et Leonardo Bonucci, Rino Gattuso avait décidé de titulariser Ignazio Abate et Cristian Zapata à côté d’Alessio Romagnoli et Ricardo Rodríguez. Dans l’entrejeu, le technicien italien a pu compter sur le retour de Franck Kessié, suspendu le week-end dernier. L’international ivoirien était accompagné de Manuel Locatelli et Riccardo Montolivo au sein du milieu de terrain milanais. Enfin, André Silva retrouvait un poste de titulaire à la pointe de l’attaque en compagnie de Patrick Cutrone et Fabio Borini.

Malgré un retard de trois buts avant le début de cette rencontre, Ludogorets n’est pas venu en touriste à San Siro. Ayant bousculé les rossoneri lors de certaines séquences la semaine dernière, le club bulgare tente crânement sa chance dans les premières minutes du match. Mettant le pied sur le ballon, les hommes de Dimitar Dimitrov se procurent d’ailleurs la première occasion de la partie. Esseulé de tout marquage, Marcelinho tente sa chance aux abords de la surface. Cependant, le ballon passe largement au-dessus des buts d’Antonio Donnarumma (2’). Le Milan met beaucoup de temps pour rentrer définitivement dans sa rencontre. Les rossoneri doivent attendre la douzième minute pour se mettre en évidence. Alors qu’André Silva récupère le cuir devant la surface de réparation, le Portugais prend sa chance sans hésiter. Cette première frappe milanaise n’inquiète pas Jorge Broun qui s’empare du ballon en deux temps. Petit à petit, les hommes de Rino Gattuso se décident enfin à jouer. Cela va payer à la 21ème minute de jeu puisque Fabio Borini ouvre le score pour le Milan. Alors que Franck Kessié lance Patrick Cutrone dans son couloir, la jeune pépite rossonera parvient à centrer fort devant le but. Fabio Borini, qui avait bien suivi au deuxième poteau, n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Après avoir marqué lors du match aller, le joueur italien récidive pour donner un avantage encore plus conséquent à ses coéquipiers.

Dès lors, le rythme retombe complètement dans ce match. Si le Milan choisit de laisser le ballon à leur adversaire du soir, Ludogorets ne se montre que très peu dangereux devant la cage d’Antonio Donnarumma. Hormis une frappe non cadrée de Marcelinho, les joueurs bulgares ne vont plus se procurer d’occasion dans cette première période (27’). De leur côté, les rossoneri vont se contenter d’évoluer en contre-attaque. Après une accélération de Patrick Cutrone dans le rond central, l’attaquant italien choisit la solution individuelle. Alors qu’il se retrouve face à un défenseur adverse, le numéro 63 milanais tente tout de même sa chance mais le ballon est contrée (41’). Juste avant la pause, André Silva se montre une nouvelle fois en action. Lors d’une récupération des rossoneri, Franck Kessié réussit à accélérer avant de lancer André Silva. Si Jorge Broun rate complètement sa sortie, le numéro 9 milanais réussit à contrôler le cuir sur le côté gauche. Remettant instantanément dans l’axe, aucun joueur rossonero est à la retombée du ballon et celui-ci est directement repoussé en corner. Au terme d’une première période assez pauvre en occasion, le Milan parvient tout de même à rentrer aux vestiaires avec l’avantage au score.

À l’image de cette première mi-temps, la seconde période débute sur un faux-rythme. Si Ludogorets tente de sauver l’honneur, le Milan semble attendre tranquillement la fin de la rencontre. Les 17 400 tifosi présents au stade ne vont pas assister à la plus belle période de la saison. Les deux équipes ne vont se procurer que très peu d’occasions durant les 45 dernières minutes. Hormis une frappe ratée de Fabio Borini, qui aurait pu se transformer en passe décisive pour Patrick Cutrone (53’), le Milan ne va pas réussir à inquiéter de nouveau le portier de Ludogorets. Cependant, l’équipe bulgare ne se montre pas plus dangereuse non plus. De ce fait, Rino Gattuso en profite pour faire sortir Franck Kessié et Patrick Cutrone au profit de José Mauri et Nikola Kalinić (55’). Dans la foulée, Antonio Donnarumma effectue son premier arrêt de la rencontre. Alors que Jakub Swierczok reçoit un bon ballon dans la surface de réparation milanaise, l’attaquant polonais parvient à frapper en direction du but lombard. Ce n’était sans compter sur la vigilance d’Antonio Donnarumma qui réalise une belle parade pour permettre aux siens de ne pas encaisser de but (57’). À la 63ème minute, Natanael réussit une nouvelle fois à inquiéter la défense du Milan. Après avoir éliminé plusieurs joueurs lombards, le Brésilien ne réussit pas à cadrer sa frappe. Ces deux tentatives ratées par Ludogorets seront les dernières de la rencontre. Après le remplacement d’Alessio Romagnoli par Leonardo Bonucci pour les quinze dernières minutes de la rencontre, le Milan va tranquillement gérer cette fin de match. Au terme d’une seule minute de temps additionnel, l’arbitre siffle donc la fin d’un match peu enthousiasmant mais qui permet aux rossoneri de composter leur billet pour le prochain tour de l’Europa League.

Cette victoire permet donc au Milan d’enchaîner un onzième match sans défaite. Désormais, les tifosi rossoneri attendent avec impatience de connaître leur adversaire pour les huitièmes de finale de l’Europa League. Alors que le tirage au sort a lieu demain (à 13h), les hommes de Rino Gattuso auront déjà la tête à leur prochaine rencontre. En effet, les joueurs milanais n’auront pas le temps de fêter cette qualification puisque le club lombard a de nombreuses échéances importantes dans les semaines à venir. Si le Milan se déplace sur la pelouse de l’AS Roma ce dimanche en championnat, les rossoneri joueront quelques jours plus tard une demi-finale retour de Coppa Italia face à la Lazio Rome, avant de disputer le derby face à l’Inter Milan. Les prochaines semaines s’annoncent donc décisives pour la suite de la saison de l’AC Milan !

  • Primavera

    Même atlanta a fait bonne figure contre eux jusqu’au dernier timing

  • Delenikas

    On va affronter Arsenal

    • Riki89

      Waou c’est du lourd mais après ce match on aura une autre visage du Milan #Rossoneri_for_life.

      • Delenikas

        Ta tout à fait raison , si on élimine Arsenal on pourra viser la coupe

  • Delenikas

    on ces peut être fourvoyer sur Locatelli , hier il était vraiment à la masse

    • Antoine1899

      J’espère qu’il retrouvera un peu ses marques, après un petit prêt cet été de six mois ou un an pourrait lui faire du bien, tjrs en Série A.

      • Delenikas

        Oui je pense que ça lui serait bénéfique, parce qu’il a vraiment pas le niveau pour jouer dans ce milan là

        • Antoine1899

          Ouais par contre faut pas oublier la bonne saison qu’il a faite et qui avait fait du bien au Milan, c’est un joueur qui dribble souvent quand il monte mais prend trop de risques par rapport à Biglia ou Monto

          • Delenikas

            Ces vrai , mais on connais pleins de joueur qui ont briller une saison et qui ce sont éteint les saison suivante

  • King Titeuf

    Certes il y’a des équipes à éviter mais je le jure qu’aucune équipe souhaite croiser le Milan AC !

  • Oh les bourdes de locatelli

    Oh les bourdes de locatelli cest inadmissible montolivo aussi limites

    • mika57

      Si on a l’occasion de le prêter ou l’échanger contre par exemple un mec comme Baselli, il faudra le faire.

    • mika57

      Au milieu, il faudra agir sur le mercato, il y a des coups à faire, comme pour Barèlla, Baselli, Herrera, ou Kovacic. Il faut un joueur qui relève encore plus le niveau de l’équipe.

  • O’Track

    A tout prix éviter l’Atlético le reste ca va globalement

    • Primavera

      Sous estimé leipzig.dortmund.lyon.arsenal.zenit.lazio.! ?

      • O’Track

        j’ai dit a tout prix eviter…. ceux que t’as cité sont prenables on est le Milan AC pas l’equipe du quartier non plus

        • mika57

          Les équipes qui restent sont tous dur a jouer, il faudra se méfier de tous le monde. L’étau se resserre.

  • Bonsoir que pensser vous de la prestation de andre Silva qui pour moi avait dès chose à prouvé se soir ??

    • Ramzi Ben Sliman

      Il pourra prouvé son talent quand il aura Suso à sa droite et Hakan ou jake a sa gauche. Il lui faut de vrai passeur autour de lui. Cutrone et Borini on fait leur match dans un trio d’attaque déséquilibré.

      • Riki89

        C’est ce que je me suis dit aussi, il faut de vrai passeurs avant de le juger. Toutefois il garde trop la balle, je pense qu’un joueur comme Hakan lui ferait du bien à côté.

    • mika57

      Je pense que Ramzi a raison, il n’avait pas les meilleurs passeurs de l’équipe a ses cotés. La situation devient compliqué pour lui, Cutrone fait ses matchs, et on retient toujours plus le joueur qui sait être décisif. André Silva est clairement le 3ièm choix pour Gattuso, il doit inverser la tendance mais le temps joue contre lui. Les opportunités sont courtes car il commence généralement du banc. Il reste 13 matchs de championnat et Gattuso sait qu’il doit grailler tous les points possibles, il mettra les meilleurs équipes à chaque match pour gagner le maximum de rencontres.

error: