Milan 0-0 Inter

Milan - Inter

Après sa défaite sur la pelouse de la Juventus le week-end dernier, le Milan faisait son retour sur les pelouses ce mercredi. Initialement prévue le 4 mars dernier, les rossoneri retrouvaient l’Inter Milan pour un derby della Madonnina qui s’annonçait plus bouillant que jamais. Pour maintenir encore un espoir de qualification pour la prochaine Ligue des Champions, les hommes de Rino Gattuso se devaient de réaliser un bon résultat face aux nerazzurri. Malheureusement pour eux, les deux équipes n’ont pas réussi à se départager. Au terme d’une rencontre très rythmée, aucun des clubs lombards n’a réussi à trouver la faille dans la défense adverse.

Pour cette rencontre, le Mister a effectué deux changements par rapport à la composition alignée face à la Juventus. Suspendu pour ce derby, Lucas Biglia a été remplacé par Riccardo Montolivo dans l’entrejeu milanais. Enfin Patrick Cutrone retrouvait son poste de titulaire en pointe de l’attaque. Longtemps en ballotage avec Nikola Kalinić, la jeune pépite italienne a finalement eu le dernier mot pour démarrer ce match.

Dès le coup d’envoi donné, les deux clubs lombards se montrent très bien organisés. Si le Milan est parfaitement en place défensivement, l’Inter parvient tout de même à se procurer une première occasion dès la troisième minute de jeu. Alors que Ricardo Rodríguez se rate complètement sur son dégagement, le latéral suisse relance pleine axe. Cependant, la défense rossonere réussit à repousser l’assaut des visiteurs. Quelques minutes plus tard, Marcelo Brozović tente sa chance de loin (9’). Sa frappe passe largement à côté de la cage de Gianluigi Donnarumma. Dans ce début de match très rythmé, les nerazzurri continuent de s’offrir les plus belles tentatives. À la 18ème minute de jeu, Antonio Candreva met pour la première fois à contribution le portier milanais. Bien lancé par João Cancelo, l’international italien se retrouve seul dans la surface du Milan. L’ailier droit tente sa chance en force et Gianluigi Donnarumma se montre vigilant pour boxer le ballon. Dans la foulée, Marcelo Brozović prend une nouvelle fois sa chance de loin mais ne parvient toujours pas à cadrer.

Il est temps pour le Milan de se montrer dangereux face à son adversaire. Alors que les rossoneri se procurent un coup-franc très bien placé, Hakan Çalhanoğlu en profite pour faire parler toute sa qualité. En enroulant parfaitement son ballon, le Turc parvient à trouver la tête de Leonardo Bonucci. Le capitaine lombard dévie le cuir mais voit une magnifique parade de Samir Handanovič (22’). Le gardien de l’Inter Milan sauve les siens à la moitié de la première période. Mais les hommes de Rino Gattuso ne baissent pas le pied pour autant. Après une très belle action collective, Giacomo Bonaventura réussit à lancer Patrick Cutrone d’une talonnade. Malheureusement pour le jeune attaquant rossonero, sa frappe est trop timide pour inquiéter le portier adverse (28’).

Dès lors, c’est au tour de l’Inter Milan de finir très fort dans cette première période. Tout d’abord, Mauro Icardi remise parfaitement pour Ivan Perišić à la 29ème minute de jeu. Le Croate part à pleine vitesse mais ne parvient pas à redresser sa frappe pour inquiéter Gianluigi Donnarumma. Quelques minutes plus tard, les nerazzurri pensent enfin débloquer le score de cette rencontre. Après une attaque rapidement menée par l’Inter Milan, Antonio Candreva donne un ballon parfait à Mauro Icardi, entre Leonardo Bonucci et Alessio Romagnoli. Ayant tout le temps de fixer le portier rossonero, le capitaine de l’Inter Milan ne tremble pas et pense ouvrir le score. Mais ce n’était sans compter sur l’arbitrage vidéo. Après de longues secondes de réflexion, l’arbitre choisit de refuser le but pour un hors-jeu de Mauro Icardi (38’). Une décision qui permet aux deux équipes lombardes de rentrer aux vestiaires avec un score nul et vierge.

Le début du second acte est clairement à l’avantage de l’Inter Milan. Les hommes de Luciano Spalletti sont revenus avec de meilleures intentions que les locaux. Après avoir vu un centre d’Ivan Perišić toucher sa barre transversale, Gianluigi Donnarumma n’est pas loin de faire une bourde sur un centre anodin (48’). Le Milan tente de relever la tête à la 50ème minute de jeu. Sur une belle remontée de Davide Calabria, le jeune latéral parvient à lancer Franck Kessié dans l’axe. L’Ivoirien tente sa chance mais tire largement à côté du but adverse. Quelques instants plus tard, Suso lance bien Patrick Cutrone dans la surface de réparation. Cependant, Samir Handanovič est bien sorti pour dévier le ballon en corner.

Mais c’est bien l’Inter Milan qui va se procurer une nouvelle fois la meilleure occasion de ce début de période. Après une perte de balle de Giacomo Bonaventura, les nerazzurri remontent rapidement le cuir. Rafinha parvient à décaler parfaitement Antonio Candreva sur le côté droit. L’international italien centre en première intention pour Mauro Icardi. Alors que Gianluigi Donnarumma est complètement battu, le capitaine de l’Inter ne réussit pas à cadrer sa tentative (56’). Un premier avertissement pour les hommes de Rino Gattuso. Une nouvelle fois l’Inter Milan se rue rapidement sur la cage des locaux. Seul sur son côté gauche, Ivan Perišić centre fort devant le but milanais. Gianluigi Donnarumma place sa main ferme pour garder sa cage inviolée. La reprise de Roberto Gagliardini passe largement au-dessus du but rossonero (65’).

Le Milan se doit de rapidement se réveiller pour contenir les assauts de leur adversaire. Les rossoneri le font d’ailleurs de très belle manière. Après l’heure de jeu, les coéquipiers de Leonardo Bonucci parviennent enfin à mettre le pied sur le ballon. Les tifosi rossoneri sont tout proche d’exulter dans ce derby. Au terme d’une belle attaque placée, Franck Kessié envoie Patrick Cutrone dans la surface de réparation adverse. Le jeune attaquant n’hésite pas une seule seconde et tente un superbe retourné acrobatique qui trompe la vigilance de Samir Handanovič. Malheureusement pour le Milan, le numéro 63 des locaux était hors-jeu et voit son but logiquement refusé. Dans la foulée, Patrick Cutrone cède d’ailleurs sa place à Nikola Kalinić alors que Riccardo Montolivo sort pour Manuel Locatelli (69’).

Le dernier quart d’heure est tout de même délicat pour les hommes de Rino Gattuso. Commençant à sérieusement fatiguer, les rossoneri ne réussissent plus à se montrer dangereux. Hormis une tête non cadrée de Nikola Kalinić, le Milan n’inquiète plus vraiment la défense adverse. L’entrée en jeu de Fabio Borini à la place de Giacomo Bonaventura (80’) n’y changera rien. C’est d’ailleurs l’Inter Milan qui se procure la toute dernière occasion de ce match. Lors de la dernière minute du temps additionnel, João Cancelo prend de vitesse la défense rossonera et parvient à centrer fort devant le but. Mauro Icardi n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets pour donner la victoire à son équipe. Mais comme plus tôt dans la rencontre, le capitaine des nerazzurri ne réussit pas à cadrer. Quelques instants plus tard, M.Di Bello siffle la fin du match sur ce score nul et vierge.

Ce match nul ne fait clairement pas les affaires du Milan. Avec ce point obtenu, les rossoneri sont relégués à huit points de la quatrième place à huit journées de la fin. Désormais, il faudrait un miracle pour espérer se qualifier pour la Ligue des Champions dès la saison prochaine. Pour continuer à rêver, les hommes de Rino Gattuso devront retrouver le chemin de la victoire dès ce dimanche avec la réception de Sassuolo.

  • Gabriel D. Galati

    Comme l’a déclaré Gennaro Gattuso après la rencontre, le jeune joueur
    venait de perdre son grand-père et l’entraineur des Rossoneri a donc
    préféré le laisser sur le banc des remplaçants. « Il est parti
    immédiatement après le match pour le Portugal. Condoléances à lui et sa
    famille », a dit Gattuso.

    Voilà pq Silva n’est pas rentré. Courage à lui.

  • Massimo

    Il faut arrêter avec les jeunes on les as deja mtnt il faut des tops players 3 top et on est bon

  • DIALLO

    Entouca maintenant moi à part la défense bonnuci romagnoli calabria j’ajouterai Silva et cutrone et locateli mais le reste c’est la merde donc les dirigeants doivent tout faire pour acheter des bons joueurs pas des joueurs qui se débrouille

  • Jair

    Loin, loin de la Champions League…

  • Seedorf

    Gattuso connais les grands joueurs et les gros potentiels puisqu’il en a côtoyé.

    Notre équipe a des limites évidentes au milieu et en attaque notre seul point fort c’est suso et des fois Cutrone… On a pas assez de tueurs dans notre équipe. Sachant que nous sommes limité en terme de budgets, il faudra vendre kalinic. Il faudra sûrement prêter André silva… puis retrouver Carlos Bacca qui est que kalinic et recruter Depay qui n’est certes pas encore un grand joueurs mais qui a du potentiel et est souvent décisif. Peut-être que gatuso pourra le faire éclore.

    Au milieu c’est bon biglia et montolivo… on peut compter sur locatelli on peut essayer de choper vidal et recruter le milieu def wiliam carvalho pour faire soufler kessie…

    Ac le budget quon a c’est loin d’être infaisable et ca donne une equipe plutôt dangereuse.

    Cala roma bonnucci rr

    Locatelli vidal William

    Suso Bacca Depay

    • paul roberto

      Je ne comprends pas ce que vous avez tous avec Suso, il est trop léger pour le haut niveau. Il est à sa place pour une équipe de sub-top.
      Il ne fait que centrer du gauche, incapable de le faire du droit, des faibles accélérations et ses passes ne sont pas particulièrement tranchantes voire précises ! Contre Arsenal, il ratait à 3 mètres.

      Evidemment avec de l’espace il s’amuse, comme pléthore d’autres joueurs mais quand il est tenu ou que le rythme s’accélère, fini.

      • DIALLO

        Je suis d’accord avec toi sur le cas suso moi je ne compte plus sur lui il est très lent comme l’ensemble de l’équipe et toujours pas de solution donc c’est le bon moment de revoir les choses mais peut être pour son ças avec l’arrivée de très bon milieu il peut s’améliorer

  • azzizz marco

    je vois tout le football italien est malade es ce depuis quelques années,
    Italie équipe nationale éliminée de la coupe du monde 1ere fois de son histoire
    Juventus humiliée par le Réal
    la Roma par la Barça
    Milan par Arsenal
    Naples éliminé de la ligue des champions puis ligue europa

    • Shevchenko_7

      Et pourtant, on fait une meilleur saison européenne que la saison passée

      • azzizz marco

        oui contre des clubs de 4e ou 5e zone, mais contre un club de taille on a perdu 5 à 1

        • Shevchenko_7

          Je parlais des clubs italiens. Pas du Milan seulement. Suffit de regarder l indice UEFA.
          Et pour le 5-1, tu le sais aussi que c est sévère et pas mérite. Surtout après l arbitrage merdique
          Bien que je reconnais qu arsenal etait trop fort.

    • paul roberto

      il est impossible depuis 8 ans de jouer le real ou le barça.
      Outre le talent évident, 4 fois sur 5 ils sont avantagés.
      Je me rappelle que Messi avait obtenu u penalty car Ibra avit fait uen faute avant que le corner soit tirée (2012 ?)
      Quant au real, en demi l’année passée encore copntre le bayern, ben fallait aider CR7 à marquer, donc penalty.
      Par contre je me rappelle d’un match bayenr barça 4-0 où l’arbitre sifflait judicieusement bien

    • DejanSavicevic

      je vois tout le football italien est malade es ce depuis quelques années, Italie équipe nationale éliminée de la coupe du monde 1ere fois de son histoire

      Tu vois rien du tout, tu dis n’importes quoi, c’est faux ca, c’est déjà arrivé que l’italie ne se qualifie pas. Le seul pays qui a participé à toutes de CM est le bresil. Ton but est juste d’écrire de la merde. Comme d’hab, je comprend pas si ce n’est que tu dois etre tres tres frustré.
      Soit sur milan soit sur l’italie, tu dis de la merde en permanence. Je conclue que tu es un francais moyen anti rital ou quatari, suceur de juventine comme 90% de la france.
      Tes constats sont affligeants de nullité et n’amène jamais rien. T es gentil ouvre un compte twitter,

      Juste pour comparé, qu’ont fait les anglais depuis 10 ans? ligue la plus riche etc… Tu comprendras qu il y a que les espagnols qui sont au dessus. pas que les ritals sont pourris, mais bien que les espagnols sont exceptionnel depuis 10 ans face a tout le mondes.

      Pour ton info, le dernier ballon d’or avant les 2 monstres est chez nous a Milan. Ils ont fait quoi les anglais et allemand pendant ce temps? Une cl, comme l’inter par exemple. Il y a les espagnols, et il y a le reste, c’est aussi simple que ca.

      Toi qui voient tout bien, les espagnols seront encore Champion du monde, je te le donne en avance, cadeau, met 100 eur dessus.

      Définitivement un Footix.

  • Marco

    On méritait rien de plus sur ce match on peut s’en prendre qu’à nous même.

    Maintenant faut essayer d’assurer la 6ème place parce que derrière ça revient fort .

    Donnarumma honnêtement ça sera pas une perte a 70 millions.

    Maintenant l’année prochaine se concentré sur la vente des indésirables et l’achat quasi presque obligatoires de 3 4 joueurs dont :
    1 vrai attaquant de pointe
    1 ailier
    Et 2 milieu dont un récupérateur et l’autre créateur

    Je vois bien Belotti, Forsberg ou Chiesa(pas fan de la nonchalance d’un Depay) , Vidal et j’ai un faible pour Barella.

    Après sur le reste c’est cohérent avec des joueurs en fin de contrat comme Wilshere ou autre et vendant correctement tu peux faire à 100 millions ton marché (en comptant les vente)

    Reste à savoir si le Chinois) va tenir son engagement d’investir 350 millions sur les transferts lors des premières années, avec Gattuso on peu espéré le podium l’année prochaine.

    Et surtout surtout VENDRE Kalinic parce que des joueurs mauvais passé chez nous y en a eu mais lui il est facile sur le podium

    • Jair

      D’accord, déclarer Donna transferable

  • Filio De Europa ™

    La pire nouvelle dans tout ça, c’est que Gigio part et que Perin va a Napoli…

    • Shevchenko_7

      whut ?

  • DIALLO

    Avec cette absence d’agressivité et tout le temps perte de ball c’est pas rassurant. Le match d’aujourd’hui montre réellement les énormes difficultés du milieu de terrain et le manque de précision des attaquant, moi particulièrement je suis pas satisfait de ce résultat par ce que l’espoir pour la ligue de champions est brisé et donc je pense que là c’est les dirigeants qui ont leur mots à dire pour la saison prochaine

    • azzizz marco

      Je reproches 2 choses aux dirigeants
      1/ un Mercato mal ciblé et coûteux surtout au milieu de terrain
      2/ ils ont trop tarder de mettre Montella dehors

      • Jair

        Je pense que la saison prochaine, les Chinois ne devraient pas faire les mêmes erreurs

error: