Les tops et flops 2016-2017 (3/3) : le secteur offensif

suso_bacca

Dernière étape de ce tour d’horizon de l’ensemble des secteurs de jeu; place donc au secteur offensif, marqué par l’avènement d’une individualité, mais également par la perte d’influence certaine d’une autre.

Les nominés

Carlos BACCA, Patrick CUTRONE, Gerard DEULOFEU, Gianluca LAPADULA, M’Baye NIANG, Lucas OCAMPOS, SUSO Fernandez

 

Le « top » attaquant de la saison 

Suso

SUSO

37 matches disputés, 3120 minutes jouées / 5 cartons jaunes / 7 buts, 11 passes décisives

L’ailier droit espagnol est très probablement le grand gagnant du changement intervenu sur le banc rossonero lors de l’intersaison. Délaissé par Mihajlovic la saison passée, au point d’en être contraint de rejoindre le Genoa sous forme de prêt entre janvier et mai 2016, l’intéressé a su faire fructifier la confiance qui lui a été confiée par Montella en début de saison.

Intronisé sur l’aile droite de l’attaque milanaise aux côtés de Bacca, le natif de Cadiz est progressivement monté en puissance en apportant vivacité et technicité, faisant de lui l’autre atout technique de ce onze aux côtés de Bonaventura. Au point de faire pencher le jeu à droite lorsque son alter-ego à gauche, Niang, s’avère être en difficulté. Le point d’orgue de sa saison ? Le doublé inscrit en novembre dernier lors du derby della Madonina, qui a contribué à affirmer son crédit vis à vis des tifosi.

Néanmoins, revers de la médaille attaché à une première partie de saison complète, une baisse de régime attendue en seconde partie de saison, à l’image de ses coéquipiers. Joueur de champ ayant disputé le plus de minutes cette saison, l’espagnol a bien moins pesé sur les performances de son équipe à compter de la fin du mois de janvier. Les statistiques en témoignent d’ailleurs, avec deux buts et quatre passes décisives seulement en dix-huit matches disputés. Le bilan reste néanmoins positif dans sa globalité, mais une confirmation est attendue lors du prochain exercice. 

Son avenir :

Sous contrat jusqu’en juin 2019, le numéro 8 rossonero souhaiterait bénéficier d’une prolongation de contrat à la hauteur de son nouveau « statut » au sein de l’effectif. Des pourparlers ont été engagés, qui n’ont à l’heure actuelle pas débouché sur un accord probant. Le Napoli est actuellement à l’affût, alors que l’Atletico Madrid a dû renoncer à toute négociation, en raison des sanctions infligées à son égard par le TAS. Le joueur n’a à ce jour pas fait état de velléités de départ : sa permanence au Milan pour la saison à venir est à l’heure actuelle quasi-certaine. Sauf retournement de situation…  

 

 

Le « flop » attaquant de la saison 

bacca_chasuble

 

Carlos BACCA

34 matches disputés, 2310 minutes jouées / 3 cartons jaunes / 14 buts, 5 passes décisives

La déception notable de cette saison se nomme Carlos Bacca. Auteur d’une première saison honorable avec 20 buts inscrits, l’attaquant colombien a progressivement perdu son rang tout au long de cette saison, qui fut pour le moins difficile pour le principal intéressé. Qui aurait pensé cela, après un triplé inscrit lors de la première sortie de la saison en championnat face au Toro ? 

L’ex-sévillan, réfractaire à donner de sa personne pour le onze, a notamment payé les déboires constants d’un entrejeu qui n’a pas su jouer le rôle de rampe de lancement pour son secteur offensif. En outre, les limites techniques de l’international cafetero ont été largement entrevues : en difficulté face aux défenses adverses, ce dernier a fait état d’une palette technique insuffisante pour pouvoir se départir des situations les plus complexes.

Outre sa stérilité offensive, ses humeurs ont également pesé sur l’opinion milanaise, qui n’a que peu apprécié les sautes d’humeur du colombien, ainsi que son attitude sur le pré vert, dépourvue de hargne. Une attitude dont Gianluca Lapadula a su tirer profit, lequel a montré ne pas compter les secondes disputées pour le maillot milanais. Le colombien s’est néanmoins attaché à rectifier cette forme de nonchalance au cours de la seconde partie de saison, sans toutefois parvenir à retrouver l’efficacité qui fut la sienne la saison passée. 

Cette situation a ainsi de nouveau profité à son concurrent direct, Gianluca Lapadula, lequel a su obtenir les faveurs de Montella en fin de saison, au point de reléguer le numéro 70 sur le banc durant quatre rencontres consécutives. Cette saison fut ainsi frustrante tant pour le concerné que pour la tifoseria milanaise, qui en attendait assurément plus de son capocannoniere.

Son avenir :

Il s’inscrit sans aucun doute loin de Milanello. Déclaré transférable par la direction milanaise du fait de la recherche par cette dernière d’un nouveau fer de lance offensif, Carlos Bacca devrait quitter la capitale lombarde moyennant une indemnité de transfert comprise entre 15 et 20M€. Les formations du vieux continent ne se bousculent cependant pas au portillon à l’heure actuelle…

  • azzizz marco

    14 buts inscrits et 5 passes décisives en 2310 minutes, je crois que c’est une bonne moyenne, surtout avec notre milieu de terrain qui est trop nulllllllll

    • rmd94

      Mais tu n’as pas vu le nombre de ratés qu’il a fait ? En tir et en passe, il vendangeait..

      • azzizz marco

        ta pas vu les 14 buts marqués tu sais pas que c’est le meilleur buteur milanais depuis 2 saisons consecutive

        • rmd94

          Je n’ai pas critiqué sa performance de l’année dernière mais de cette année, il a marqué 14 fois avec 6 pénaltys dont 2 ratés ! En même temps si on le fait jouer à presque tous les matchs, il va forcément marquer à un moment. Il a eu 28 titularisations contre 13 pour Lapadula, normal qu’il marque plus de buts.

  • Seedorf

    Vous mettez niang devant Bacca. Il faut quand même être conscient qu’1 partie des performances de Bacca est la résultante de notre jeu et notamment du milieu de terrain.

    L’attitude de Bacca en fin de saison est inadmissible. Mais intrinsèquement et offensivement un Bacca apporte plus qu’un Niang qui a eu sa chance et a fini prêté.

    • Fabien1899

      On est tous d accord pour dire que Bacca est meilleur que Niang. Cependant pour un joueur acheté 35M il a énormément déçu cette saison et c’est pour ça qu’il est le flop offensif à mon avis.

      • AlouLoveMilan

        Niang n’a pas joué toute la saison chez nous

      • Seedorf

        Bacca a déçu Niang a déçu… Niang était sensé être une pépite avec une grosse marge de progression. Nous on recrute Niang Dortmund arrive a décelé des Ousmane DEMBELE et Monaco MBAPPE, ce qui m’amène à mettre aussi en FLOP nos PRECEDENTS RECRUTEURS.
        Bacca son prix était justifié vu qu’il a confirmé avec Emery.
        Bacca est le 2 ème atout offensif ex-aequo avec Deulofeu.
        La responsabilité de son ratio de but c’est 60% le jeu de l’équipe, 30% son attitude.
        Lapadula on l’aime pas pour son talent… Bacca en a plus que lui. Lapadula c’est 60% d’attitude 30% de talent. Pour moi il va progresser et développé son jeu mais en attendant il est moins fort que Bacca.

        • Fabien1899

          Moi je trouve qu on s en sort bien avec Niang on l a acheté 3M on peut le revendre à 12M au moins, c est une reussite

        • Sheva Milan

          Super raisonnement Seedorf . Je kiff

        • Seedorf

          …et Les 10% restants je vous laisse les attribuer à ce que vous voulez.

error: