Les promesses de l’avenir : les milieux centraux

caponeune

Cinquième numéro d’une série de dossiers présentant les meilleures promesses du centre de formation rossonero, poste par poste. Zoom à présent sur les milieux centraux ! Mezz’ala, box to box, milieux relanceurs ou encore meneur de jeu, appelez-les comme vous voulez, mais ce sont ceux qui pourraient, à l’avenir, être pertinents dans l’optique d’un milieu à trois comme c’est actuellement le cas avec l’équipe première.

Déception serait le premier mot qui viendrait définir les derniers échecs du centre de formation quant à sa capacité à sortir des éléments de qualité sur ces postes. Nombre d’entre eux ont été intéressants mais pour diverses raisons ils n’ont pu passer le cap de l’équipe première et végètent pour la plupart dans les divisions inférieures. Focus donc désormais sur ceux qui pourraient, espérons, corriger le tir durant les années à venir.

  

Andrea Capone

capone-italy-japan

Date de naissance : 18 Mars 2002

Poste : milieu offensif

Potentiel : 5 étoiles

Si ce visage vous dit quelque chose, c’est que vous n’êtes pas insensible aux qualités de son frère aîné, Christian, qui fait les beaux jours de l’Atalanta et a été récemment prêté lors de la saison précédente à Pescara. Ou bien est-ce simplement que vous avez déjà entendu son nom, un nom connu des « connaisseurs » du vivier Milanais tant le jeune Andrea fait partie des plus grosses promesses du club.

Mezz’ala, meneur de jeu ou bien encore seconde pointe, le cadet Capone est avant tout un joueur offensif, élégant balle au pied et capable d’apporter le danger par ses dribbles et sa qualité technique. Meilleur joueur des U16 milanais, dont il est également le meilleur réalisateur de l’équipe avec 12 réalisations, ce jeune élément ne cesse de progresser. S’il est particulièrement mis en avant au regard de l’irrégularité de certains joueurs de sa génération, Capone n’a guère besoin d’eux pour s’illustrer et continue de progresser à vitesse grand V. 

Régulièrement appelé avec la sélection nationale (U16), il a également pu réaliser quelques passages avec les U17 du Milan. Il n’est d’ailleurs pas impossible que ce jeune élément maintienne sa progression et puisse frapper dès l’an prochain aux portes de la Primavera en compagnie de son coéquipier et ami, Lorenzo Colombo (dont nous évoquerons la situation dans un prochain article). Quoi qu’il en soit, s’il est trop tôt pour émettre un avis définitif, tant il a encore du chemin à parcourir, il est évident qu’Andrea Capone fait partie des joueurs les plus attendus du secteur jeune à l’heure où nous écrivons ces lignes.

 

Alessandro Sala

Sala-milan-youth

Date de naissance : 07 Mai 2001

Poste : Milieu relayeur

Potentiel : 4 étoiles

Quelle progression permanente, et surtout quel retour de la part ce joueur ! Si nous avions réalisé de tels articles en début d’année, il n’aurait peut être pas figuré aussi haut. Victime de deux vilaines blessures, dont la dernière lui a quasiment fait rater une moitié de saison, nous ne donnions pas cher du potentiel (pourtant existant) de Sala et de la suite de son parcours. Pourtant, faisant déjouer les pronostics, le jeune milieu est revenu à son meilleur niveau avec une rapidité déconcertante.

Titulaire indiscutable du milieu Milanais de la génération 2001, dont il occupe le poste de mezz’ala droit, il confirme les espoirs placés en lui et retrouve très vite le niveau qui fut le sien lors de la saison dernière (il fut, lui aussi, un des vainqueurs U16 comme d’autres ont pu être cités dans les articles précédents) et montre une palette de jeu très complète, mêlant impact physique, lecture du jeu et capacité de se projeter vers l’avant. Mieux, sa forme lui permet de s’imposer en fin d’année comme titulaires de la Primavera (surclassé pour l’occasion)puisqu’il est titulaire lors des quatre dernières rencontres de la saison et s’offre même le luxe d’inscrire l’unique but du dernier match de championnat.

S’il n’a pas encore eu sa place avec la sélection nationale (pour des raisons similaires à Alessio Brambilla, déjà évoqué, à savoir une forte concurrence au sein du vivier italien), nul doute qu’il finira par être un candidat crédible au regard de ces récentes prestations. Quant à son avenir avec le Milan, s’il maintient les mêmes qualités et se voit enfin débarrassé de ses pépins physiques, il risque de faire parler de lui. Rendez-vous en septembre prochain pour voir ce nouvel élément avec la Primavera. 

 

Antonio Gala

gala-milan-youth

Date de naissance : Non connu (né en 2004)

Poste : milieu relayeur

Potentiel : 3 étoiles

 

Très peu d’informations concernant cet élément qui intégrera très vite le collectif milanais au cours de la prochaine saison. En effet, ce tout jeune joueur de 14 ans (dont on ne sait pas s’il les a déjà) fait partie des quelques joueurs recrutés et qui intégreront le nouveau visage du Milan U15.

Parmi une génération de grande qualité (la génération 2004 étant habituée à truster tout les trophées du coté rossonero), ce jeune milieu pourrait bien faire parler de lui et nous espérons tous qu’il confirmera les espoirs placés en lui. Il est à noter que bon nombre de clubs italiens étaient sur les rangs pour s’arracher les services de ce milieu (Atalanta, Lazio et les habituels cousins interistes) et qu’il serait curieux de voir peu de qualités chez un joueur autant courtisé à un âge aussi jeune.

Si l’avenir concernant un possible saut vers le monde professionnel est encore (très) loin, il sera tout de même un nom à cocher et à regarder de près afin de voir si son adaptation est optimale et s’il confirme le fait que le club ait bien fait de viser sur ce jeune joueur.

 

Emmanuele Torrasi

torrasi-milan-sassuolo

Date de naissance : 16 Mars 1999

Poste : milieu relayeur

Potentiel : 2 étoiles

Un come-back comme on les aime. A l’image d’Alessandro Sala, lui aussi a vécu l’enfer cette année avant de goûter à un petit semblant de paradis. Une très grave blessure en début de saison le prive d’une grande partie de la saison (il n’effectuera son premier match titulaire que le 31 Mars dernier !) et pénalise grandement la Primavera par un élément de valeur et de qualité, habitués des U19 dont il avait fait les débuts en Septembre 2016.

Revenu de blessure, il retrouve peu la forme et un statut de titulaire incontestable au sein d’une équipe en cruel manque de leadership. Mais le meilleur restait à venir puisque, lors du dernier match de la saison, Gennaro Gattuso le lance dans le grand bain et lui fait profiter de ses premières minutes en tant que joueur professionnel. Convaincu que le Milan tient là un élément de valeur, le club a récemment fait prolonger Emmanuele et il fait partit des rares jeunes joueurs a avoir été convoqué pour la reprise estivale 2018 avec le groupe professionnel.

S’il sera sans doute majoritairement avec l’équipe B, il se pourrait qu’il ait sa chance au cours de la préparation estivale et devra s’en saisir. Même s’il a perdu une grosse partie de l’année, il est à espérer que le train ne soit pas encore passé et qu’il puisse profiter de la rentrée estivale du groupe professionnel pour s’illustrer. Et pourquoi pas suivre le même chemin que Locatelli ou Cutrone ? C’est tout le mal qu’on peut lui souhaiter.

 

Plus en retrait, mais à ne pas oublier également, nous pouvons citer deux éléments qui font partie des milieux « à suivre » au cours des années à venir. En premier lieu,  Enrico Di Gesu (2002, potentiel 2 étoiles), transféré au Milan il y a deux ans, continue son petit bonhomme de chemin sous nos couleurs et a également pu bénéficier de quelques piges avec la sélection Italienne. Enfin, Kevin Bright (2003, potentiel 1 étoile), présent lui depuis quelques années maintenant au club, fait office de meilleur milieu de cette génération 2003 et sera à suivre, bien que nous manquons d’éléments à son sujet.

Les numéros précédents :

error: