Les jeunes flambent, la Primavera flanche

11811529_888266591243643_1920242962578794728_n

Premier weekend de nos jeunes pousses qui effectuaient leur retour sur les pelouses Italiennes. Après les U17 la semaine dernière, l’ensemble des différentes catégories ont donc pu démarrer leur championnats respectifs, avec plus ou moins réussite. Si les plus âgés ont chuté de manière mémorable lors du match d’ouverture, l’ensemble du secteur jeune Milanais a parfaitement répondu présent au cours de cette première journée. Retour sur le weekend du Settore Giovanile Rossonero:

 

 

Primavera:

AC Milan 0-2 Udinese

Le onze Rossonero: Livieri;  Zucchetti, De Santis, Mondonico (Agnero 52′), Bordi;  Crociata, Gamarra, Locatelli;  Hamadi (Hadziosmanovic 33′), Vido (Bianchimano 78′), Vassallo. (4-3-3)

 

CLLmc-WWwAA-_4q

Comme reprise, Christian Brocchi aurait sans doute espéré mieux tant cette défaite est aussi incontestable que douloureuse. En outre, si les matchs de préparation n’ont pas été flamboyants, rien ne laissait présager un tel naufrage collectif.

Pour ce début de rencontre, le coach Rossonero avait pourtant aligné la meilleure équipe compte tenu des absences (Cutrone, Felicioli voir Iudica), la seule surprise étant la titularisation de Mondonico en lieu et place de Llamas (Bordi se décalant sur le coté gauche). 

Mais très vite, le Milan va se mettre à déjouer et à faire preuve d’une imprécision invraisemblable. S’ils mettent le pied sur le ballon, les passes effectuées, les mouvements offensifs et la rigueur tactique furent aux abonnés absents durant la quasi totalité de la rencontre. L’Udinese n’en demandait pas tant et ces derniers ne vont avoir aucun mal a se créer de franches occasions.

Si le Milan va avoir une belle opportunité en début de rencontre par Vassallo (superbe sauvetage du défenseur adverse), l’Udinese va concrétiser logiquement leur domination par le jeune Armenakas, qui profite d’un laxisme du bloc défensif et d’une main peu ferme de Livieri pour ouvrir le score à la 24° minute.

Le Milan va même toucher le fond quelques minutes plus tard après le deuxième carton jaune du terzino Raul Zucchetti, auteur d’une entrée effroyable (perte de balles, fautes inutiles etc). En infériorité numérique, les U19 Milanais vont alors tenter vainement de revenir au score.

Néanmoins, en l’absence d’un réel collectif, les joueurs ont simplement cherché l’exploit individuel pour revenir au score, sans succès face au bloc Frioulan. De Vassallo, Crociata en passant par l’entrée correcte d’Agnero, tous vont tenter de percer la défense adverse.

Mais, en contre, l’Udinese va se mettre définitivement a l’abris grâce à leur buteur classe 1996 Prtajin, qui ne laisse aucune chance à notre gardien et double la mise à la 87° minute.

Le score ne bougera pas et le Milan s’incline lourdement, mais non moins logiquement, 2-0 face à un adversaire solide. La prestation des U19 Rossoneri demeurent inquiétante car, plus que la défaite, c’est l’absence d’un sentiment de révolte, l’absence d’un réel groupe (fait également évoqué par Brocchi à l’issue de la rencontre) et le degré d’imprécisions dans les prises de décisions qui rendent cette défaite doublement douloureuse.

Si certains éléments semblaient fatigués de leurs matchs internationaux (De Santis, Locatelli et Vido) et retrouveront sans doute leur niveau, d’autres ont montré un niveau insuffisant (Zucchetti, Mondonico voir même Bordi et Hamadi) pour jouer en Primavera et une remise en question semble de rigueur au regard de l’attitude de l’équipe. Il faudra donc se remobiliser fortement lors du prochain déplacement à Como (adversaire battu 6-0 en amical fin Août), qui a également perdu sa première rencontre. Pour cela, plus qu’une victoire, c’est un changement d’attitude qui est demandé afin de voir réellement des jeunes joueurs fiers de porter la tunique Rossonera et jouant en adéquation avec les valeurs du club. 

 

Allievi A/B U17:

Carpi 0-2 AC Milan (Bellanova, Forte)

Le onze Rossonero: Plizzari;  Bellanova, Gabbia, Cornaggia, Cortinovis;  Torrasi, Cantelli, Pobega; Zhikov, Vigolo, Forte. (4-3-3)

11263156_731557490303646_6697020538951052900_n

Contrairement au reste de nos jeunes, les U17 version 2015/2016 ont repris la semaine dernière par un déplacement a Carpi pour entamer un championnat ou la génération 1999 espère bien figurer, notamment après leur dernière saison difficile.

Pour cela, comme attendue, le mister Monguzzi a fait appel à quatre joueurs classe 2000, le gardien Plizzari, le buteur Vigolo (ci dessus sur la photo, meilleur buteur l’an dernier avec les 1999) et les défenseurs Cornaggia et Bellanova. Or, le moins que l’on puisse dire, c’est que ces renforts se sont avérés être plus que décisifs au cours de cette rencontre.

Dès le début du match, c’est le latéral Bellanova qui s’offre une belle action personnelle qu’il conclue brillamment du pied droit. Celui que l’on considère comme parmi les plus prometteurs (et identifié comme le joueur à suivre cette saison lors de l’article d’avant saison) de sa génération n’a pas failli et justifie non seulement son statut de titulaire au club, mais également de meilleur latéral droit d’Italie chez la génération 2000 (titulaire chez les U16 Italiens).

En fin de période, c’est l’ailier Riccardo Forte qui doublera la mise à la suite d’un travail parfait de Vittorio Vigolo, autre classe 2000. Sans aucune inquiétude, nos U17 nouvelle génération arrivent a la pause avec une avance bien méritée de 2-0.

Toutefois, le score ne bougera plus à la sortie des vestiaires. Mis en échec par le gardien (auteur d’une très belle seconde période), des montants ou d’un manque de précision, ni Vigolo, ni Zhikov et ni une nouvelle fois Bellanova ne parviendront a rajouter un nouveau but.

Belle victoire tout de même pour débuter le championnat, une victoire qui, espérons le, en appellera d’autres. En tête à l’issue de la première journée, le report du second match (contre Bologne, qui se jouera début Octobre) fait naturellement reculer le Milan a la cinquième place. Le weekend prochain, le Milan aura fort a faire face a l’Atalanta, qui, malgré sa défaite lors de l’ouverture du championnat, reste un adversaire redoutable et qui a battu par deux fois le Milan avec cette génération 1999. Il s’agira donc d’un vrai test pour notre équipe, qui semble particulièrement en forme depuis la promotions de nos meilleurs joueurs 00′.

 

 Allievi Lega Pro U17:

AC Milan 3-0 Albinoleffe (Cornaggia, Capanni, Bianchi)

Le onze Rossonero: Plizzari;  Bellanova,  Bellodi, Cornaggia, Della Vedova;  Torchio, Murati, Chiarparin;  Ngom, Bianchi, Capanni. (4-3-3)

11952037_914436981955797_5030362509669319265_n

Belle entrée en matière pour la génération 2000′, qui récupérait pour l’occasion (en raison du report du match de la génération 1999) leurs meilleurs éléments.  Face à des joueurs plus âgés (note: ce championnat regroupant en effet la génération 1999 des jeunes ayant leur équipe professionnelle en Lega Pro, associé aux équipes de jeunes classe 2000′ parmi les clubs ayant leur équipe professionnelle en Série A ou B),  la génération est parfaitement rentrée dans la compétition, avec une victoire probante qui s’est dessiné dès le début de la rencontre.

En effet, après une faute dans la surface sur l’intenable Bellanova (une nouvelle fois décisif), le vice capitaine Cornaggia transforme le penalty et ouvre la marque peu de temps après le début de la rencontre.

Mieux, nos U16 vont doubler la mise sur une superbe action en une touche de balle conclue par Gabriele Capanni. Le milieu offensif Rossonero, lui aussi cité parmi les éléments à suivre de la saison, nous donne raison de miser sur lui en réussissant parfaitement ses débuts sous nos couleurs.

Mais le spectacle ne s’arrêta pas la puisque quelques secondes après le deuxième but, c’est Bianchi, dans une position avancée, qui envoie une frappe surpuissante hors de portée du gardien.

En seconde période, le Milan se contenta de gérer tout en conservant cette avance de trois buts, bien aidé par la belle prestation du gardien Milanais (ci-dessus sur la photo). Ainsi, le Milan s’empare de la tête du groupe pour cette première journée, ex eaquo avec Brescia.

Le weekend prochain, le Milan se déplacera a Reggiana, qui au regard de son résultat lors de la première journée (victoire 2-0 à l’Atalanta !), pourrait s’avérer être un adversaire très difficile.

 

Under 15 (2001):

Cagliari 1-4 AC Milan (Sala, Salami, Tonin & Haidara)

 

Les U15 Rossoneri réussissent également leur entrée. Pour autant, le début de rencontre fut tout sauf rassurant avec un but encaissé de manière précoce sur un contre rondement mené par le club Sarde.

Toutefois, l’inquiétude ne durera que quelques minutes puisque le Milan va peu à peu étouffer son adversaire, bien aidé par ses nouvelles recrues. En effet, après l’égalisation de Sala, ce sont nos deux recrues attaquants qui ouvrent leur compteur respectifs.

En seconde période, le Milan réussira même à corser l’addition par le milieu offensif Haidara, pour conclure une prestation très convenable, avec pour seul bémol l’entame de rencontre.

Au classement, le Milan est seulement devancé par le rival Interiste, qui profite de sa victoire 5-0 a domicile pour prendre la tête du championnat. La semaine prochaine, nos U15 recevront l’Albinoleffe, défait 4-3 lors de la première journée.

 

Les plus jeunes:

 

Un carton plein pour les baby Rossoneri, qui continuent le quasi sans faute Milanais sur cette journée. Tout d’abord, les Giovannissimi 2002 se sont montré exemplaires pour leur match d’ouverture en écrasant Monza 6-0 (Colombo x3, Capone, Luscietti et Magli). Cette nette victoire propulse le Milan 2002′ a la tête de sa poule, marqué notamment par le nul Interiste contre Renate. Le weekend prochain, le Milan ira a Lumezzane (défait lors de l’ouverture du championnat)

Les Giovanissimi 2003′ ont fait encore mieux puisqu’en une semaine ils viennent de remporter un tournoi ET leur première journée de championnat. En effet, ils ont tout d’abord brillamment remporté le Memorial Eleni, en battant successivement Cimiano 4-0 (Kourouma x2, Toffanin et Nasti), l’Atalanta 1-0 (Toffanin) et en remportant le derby 3-0 face à l’Inter (Kourouma x2 et Pisello).

Puis, pour ne rien laisser contrarier leur fabuleuse semaine, ils n’ont fait qu’une bouchée de Feralpisalo en gagnant largement 8-0 (Kourouma x4, Toffanin x2, N’Gbesso & Polenghi). Cette victoire les propulse naturellement a la tête de leur poule. Le weekend prochain, les 2003 iront à Albinoleffe, qui ont également remporté leur première rencontre.

Enfin, un nouveau tournoi remporté par le Milan, chez les « bambins » de la classe 2007 (ci-dessus sur la photo), dominant notammant l’Inter, l’Atalanta et Novara en finale. Bravo à eux !

 

 

error: