Lazio 1-1 Milan

Lazio-Milan

Buteurs : Wallace (78’ CSC) – Correa (90’+4)

Malgré une équipe décimée, le Milan est passé tout proche de l’exploit sur la pelouse de la Lazio Rome. Après l’ouverture du score à l’entame du dernier quart d’heure de la rencontre, les rossoneri ont été repris dans les toutes dernières secondes du match. Ce point acquis dans la capitale permet tout de même au club lombard de rester à une longueur de son adversaire du jour.

Pour cette rencontre, Rino Gattuso a dû composer avec l’absence de nombreux titulaires. Avec les indisponibilités d’Alessio Romagnoli, de Mateo Musacchio et de Mattia Caldara, le Mister choisissait d’aligner Ricardo Rodríguez et Ignazio Abate aux côtés de Cristian Zapata, au sein d’une défense à trois. Juste devant cette charnière totalement remaniée, Davide Calabria et Fabio Borini étaient chargés de s’occuper des couloirs. Plutôt convaincant lors de ses dernières sorties, Tiémoué Bakayoko était aligné dans l’entrejeu avec Franck Kessié. Enfin, Patrick Cutrone prenait la pointe de l’attaque, accompagné de Suso et Hakan Çalhanoğlu.

Les premières minutes sont délicates pour les visiteurs. Comme attendu, l’arrière-garde lombarde est bien loin d’être rassurante. La vitesse des attaquants laziales prend souvent le dessus sur les défenseurs rossoneri. À la suite d’un long ballon dans le dos de la défense du Milan, Adam Marušić prend facilement à défaut Fabio Borini. Le latéral monténégrin centre fort devant le but de Gianluigi Donnarumma et Ciro Immobile est tout près de pousser le cuir au fond des filets (7’). Les hommes de Rino Gattuso sont prévenus, il va falloir se montrer très solide derrière.

Luis Alberto se mue en véritable meneur de jeu dans cette entame de match. À la 10ème minute de jeu, l’Espagne envoie un ballon piqué par-dessus la défense pour Marco Parolo. Le milieu italien tente sa chance en première intention mais sa tentative passe au-dessus de la cage lombarde. Quelques minutes plus tard, Milan Badelj frappe à la suite d’un corner renvoyé par la défense rossonera. Le cuir passe tout proche du montant droit du numéro 99 milanais (14’).

Petit à petit, le Milan réussit enfin à entrer son match. Cherchant à presser plus haut, les hommes de Rino Gattuso récupèrent plus de ballons et parviennent à se projeter rapidement vers la surface adverse. Les rossoneri se procurent d’ailleurs la meilleure occasion de cette première période. Alors que Suso, l’homme en forme de ce début de saison, se joue de la défense laziale, l’Espagnol centre en retrait. Hakan Çalhanoğlu se trouve à la réception de ce ballon et prend tout son temps pour armer sa frappe. Tandis que le cuir semble prendre la direction de la lucarne de Thomas Strakosha, le portier de la Lazio Rome dévie la tentative sur son montant (16’).

Dans la foulée, la Lazio Rome tente donc de reprendre l’ascendant dans ce match. Les joueurs de Simone Inzaghi semblent capables de faire la différence à tout moment avec leurs attaques rapides. Luis Alberto envoie, encore une fois, Ciro Immobile dans le dos de la défense lombarde à la 20ème minute de jeu. L’attaquant italien frappe fort mais ne parvient pas à cadrer cette tentative. À la demi-heure de jeu, c’est au tour de Sergej Milinković-Savić de se mettre en évidence. En jouant parfaitement son une-deux dans la surface des visiteurs avec Ciro Immobile, le Serbe pense inscrire le premier but de cette rencontre. Cependant, cette réalisation est logiquement refusée pour une position de hors-jeu.

Avant le renvoi aux vestiaires, les locaux essayent de passer un nouveau coup d’accélérateur. À la suite d’un cafouillage dans la surface du Milan, Marco Parolo remise en première intention pour Ciro Immobile. L’attaquant italien prend sa chance et oblige Gianluigi Donnarumma à une belle parade (42’). Juste avant la mi-temps, Marco Parolo enroule parfaitement son ballon mais le cuir passe à quelques centimètres de la cage du portier milanais. Malgré la domination de la Lazio, les hommes de Rino Gattuso parviennent donc à rentrer aux vestiaires avec ce score nul et vierge.

Cette seconde période repart avec beaucoup plus d’intensité. Les deux portiers vont avoir plus de travail durant cette deuxième mi-temps. Dès l’entame de celle-ci, Gianluigi Donnarumma est le premier à se mettre en évidence. Sur une reprise de Luis Alberto, le gardien milanais bloque bien le ballon et montre la voie à ses coéquipiers (47’). Quelques minutes plus tard, Suso envoie dans la boîte à la suite d’un coup-franc. Fabio Borini parvient à reprendre le cuir de la tête et oblige Thomas Strakosha à s’emparer du ballon (51’).

Souhaitant absolument la victoire, la Lazio Rome continue à mettre du rythme. Les Laziales poursuivent d’ailleurs de mettre en difficulté la défense milanaise dans leur couloir gauche. À l’image de l’action d’Adam Marusic en première période, le latéral monténégrin est, une nouvelle fois, envoyé dans le dos de Fabio Borini à la 55ème minute de jeu. Ciro Immobile est encore trop court pour pousser le ballon au fond des filets.

Malgré une très belle tête de Wallace sur corner qui contraint Gianluigi Donnarumma à la parade (71’), le Milan va se montrer de plus en plus dangereux. À la suite d’une longue phase de possession, Fabio Borini prend sa chance aux abords de la surface. Gêné par le rebond, le portier laziale est dans l’obligation de repousser la tentative en corner (61’). Les rossoneri poursuivent leur domination dans ce milieu de seconde période. Franck Kessié remonte tout le terrain à la 76ème minute de jeu. L’Ivoirien décale Hakan Çalhanoğlu. L’ailier milanais tente plusieurs dribbles et ne parvient pas à prendre sa chance.

Mais ce n’était qu’une question de temps pour voir les hommes de Rino Gattuso ouvrir le score. Bien envoyé par Suso, Davide Calabria temporise et remet en retrait pour Franck Kessié. L’Ivoirien frappe en première intention et sa tentative est déviée par Wallace avant de faire trembler les filets. Le Milan réalise le coup parfait en débloquant la situation à la 78ème minute de jeu. La Lazio Rome est secouée mais pas abattue. D’autant plus face à une équipe lombarde qui a souvent du mal à gérer ses fins de rencontres.

Alors que Gianluigi Donnarumma réalise une nouvelle belle parade devant Ciro Immobile peu avant l’entame du temps additionnel, le pire se produit quelques minutes plus tard pour le Milan. Sur un long ballon envoyé devant la surface milanaise, Joaquin Correa, entré en jeu un peu plus tôt, prend sa chance et trompe la vigilance du portier lombard. Un gros coup dur pour le Milan qui se voyait sûrement prendre les trois points face à un concurrent direct. Après quelques secondes de jeu supplémentaires, l’arbitre siffle la fin d’un match riche en rebondissements.

Si l’AC Milan pensait réaliser un grand coup sur la pelouse de la Lazio Rome, les rossoneri ont encore encaissé un but dans les ultimes secondes. Alors que ce résultat peut donner des regrets, ce point pourrait aussi se montrer très important dans cette lutte aux quatre premières places. Ayant pu maintenir cet écart d’un point avec les Laziales, le Milan dispute leurs deux prochaines journées à domicile et face à deux équipes à leur portée (Parme et Torino). Avant de penser au championnat, les hommes de Rino Gattuso devront s’imposer ce jeudi face à Dudelange en Europa League pour espérer une qualification pour les seizièmes de finale de l’Europa League !

  • claude

    Chaque fois que le terme  » défense à trois » frôle mon oreille,je ressens une profonde douleur. Je suis peut être parano,mais,je n’arrive plus à comprendre comment des gens continuent à soutenir un système dans lequel nous avons produit nos pires prestations. Et même,je n’ai jamais souhaité Conte chez nous à cause de ce module qui lui est très cher.Milan a le beau jeu dans son ADN. Nous n’avons jamais été une équipe qui joue la défensive pour chercher des opportunités de contre attaque comme celles qui jouent à 3 défenseurs. Nous sommes le Milan et non la juve. A un moment,faut arrêter avec cette arnaque. Napoli,Barcelone,Real,Liverpool,City,ont ils besoin de cette escroquerie pour être stable? Tu as un module dans lequel,les latéraux doivent couvrir plus de terrain tout seuls,et lorsque vous jouez contre une équipe qui joue à une pointe comme c’est à la mode aujourd’hui,tes trois centraux ne savent plus comment se placer. Suso est notre rampe de lancement.Et nous savons tous sa zone préférée. Après il faut aller inventer un système qui va le diminuer,un système qui fait profiter des borini au dépend de Castillejo. Je pourrais parler toute une journée tellement le manque d’audace de Gattuso me déprime.Allons jouer Parme avec le même 11 entrant qui a joué hier,et qui jouera en ligue Europa sans remplacement,et on arrivera en décembre avec seulement Donarrumma encore en santé. Forza Milan

  • Rossonero

    Est ce que le scénario du match peut nous laisser des regrets ? Oui.
    Est ce que si on m’avait proposé un match nul avant le début de la rencontre avec nos blessés et le fait qu’on soit à l’extérieur j’aurais signé ? Oui.
    Est ce que le contenu du match peut nous laisser des regrets ? Certainement pas.

    L’objectif est de rester à porter de tir (1/2pts) du quatrième, jusqu’au mercato d’hiver (Paquetà, Ibra, un milieu) et au retour de nos blessés (Romagnoli, Musacchio) et de passer devant nos conccurents ensuite.

    On peut justifier le fait d’avoir craquer de la sorte par l’arbitre qui s’est vautré sur la fin et les non changements de Gattuso qui auraient dut casser le rythme.

  • claude

    Même s’il nous emmène en ligue des champions,Gattuso,il faudra s’en débarrasser.Entre le joueur et l’entraîneur,il n’y a qu’un pas en terme de compréhension du jeu. Forza Milan

    • si on ne récupère pas des joueurs on ira jamais en ligue des champions

  • Juno Milano

    Liga, A.Silva 8 buts

    • Michael Belgium

      On le regrettera lui.

  • Doviic Hoarau

    Aucun changement !! Gattuso les prends pour des robots ou quoi?!! Deja il y a l’europa league qui approche et tu leurs laisse meme pas souffler ! Gattuso on t’aime bien mais la il faut partir . Leonardo fait venir Luis Scolari stp il est champion avec palmeiras au bresil

  • Macbernick772

    Moi je suis pour que Gatusso reste mais je te rejoint totalement sur les changements qu’il n’a pas fait c une faute proffesionel mais quand y’avait 0-0 il aurait du faire au moins un changement sur ce coup la je peux pas le defendre.

  • gnahore

    Moi je l’ai toujours dit ce n’est pas ce putain de coach qui va nous envoyer au sommet tout ça est la faute des dirigeants aussi il doivent agir maintenant au lieu de laisser ce clown toujours nous faire perdre des points précieux. Moi je n’ai plus les mots a dire je suis vraiment dépassé

    • Macbernick772

      Faut possitiver camarade dit toi qu’on joue pas bien et qu’on a beaucoups de blesser mais regarde on est 5eme a 1 point du 4eme 6 points du 3eme et 7 points du 2eme donc sava on est bien pour l’instant en plus on a jouer tout les gros la il ne reste que  » les petites equipes  » jusqu’a la phase retour on va enchainer 6 matchs largement gagnable . T’imagine on a la possibiliter de prendre 18 points . Restons souder jusqu’a la 19 eme journer ( fin des match aller ) et si on est toujours pas bien classer la on pourra changer de coach.

      • Dh94

        Exactement je suis d’accord avec toi ami c la lazio qui doit être inquiet pck contre nous ne pas gagner alors qu’on avait bcp d’absent c chaud pr eux mais tant mieux pr nous la suite n’empeche la lazio ne bat jms les GROS dont pr la 4eme.place on peut largement y croire srtt quand on élèvera un peu plus notre niveau de jeu avec tt les retours de blessure plus les arrivées de mercato d’hiver ca va le faire.

      • Juno Milano

        Même avec les cadres nous n’ Jamais du beau jeu, c’est pourquoi j’ai toujours opté pour un pire tacticien à l’instar de frank R. Manuel Pellegrini, etc

  • Tresor

    Gattuso doit s’en aller

    • oui ta raison il est nulllllll tactiquement et techniquement, il est bon pour une équipe de Rugby voir le CV de Gattuso il n’a rien de la primevera il se trouve dans un grand club et 3 clubs de série D et C et en plus il était licencié

    • Marco

      Il grandit en même temps que le club, il ne partira pas et on finira sur le podium tu verras et de toute manière il ny a pas de coach disponible qui soit d’un bon niveau qui ont les valeurs du club et qui serait susceptible de prendre l’équipe en milieu de saison

  • Marco

    Avec l’effectif qui était présent c’est plutôt un bon point de pris, c’était l’équipe type de la Lazio face à une équipe quasi B pour nous.

    L’arbitre a été très très moyen mais on va pas se trouver d’excuse.

    On savait que la Lazio allait faire le jeu on a plutôt bien défendu dans l’ensemble tout de même Abate en défense centrale c’est pas mal du tout.

    Hakan encore un ton en dessous Suso pareil pas à la hauteur pour ce match là mais bon faudrait pas que ce genre de prestation se répète.

    Borini… Je veux pas lâcher d’insulte alors je dirai juste que c’est UNE ARNAQUE

    Donnarumma nous a vraiment fait gagné 1 point aujourd’hui.

    Bakayoko faut savoir reconnaître quand il est bon et la ça fait 2 3 matchs ça devient intéressant.

    Notes pour ma part :

    Donnarumma : 8
    Abate 7
    Zapata 6
    Rodriguez 6
    Calabria 6
    Borini 5
    Kessie 6
    Bakayoko 7
    Hakan 5
    Suso 5
    Cutrone 6

    Coach 5 (pas faire de changement à la 87 88 89 ème ça aurait été parfait casse le rythme joueur frais Laxalt et Castillejo en contre c’est pas mal en plus)

    • Antoine1899

      rien à dire t’a tt expliqué sauf que l’équipe avait qd meme bcp de titulaires …

      • Shevchenko_7

        bcp de titualires ?
        6 titulaires, il manque quand même la moitié de l’équipe….

        • Antoine1899

          Donna Calabria Rodriguez Kessie Hakan Suso Cutrone qu’on peut considérer comme titulaire aussi 7/11 l’équipe doit pouvoir s’en sortir ou bien on réussira pas à finir dans les 4 premiers avec seulement 3-4 recrues et de plus en plus de blessés

      • bien dit sauf j’ajoute l’erreur du coach il fallait pu faire changement durant le temps additionnel pour préserver la victoire, 97mn de jeu aucun changement

    • TechiG

      ça fait peur quand même Bakayoko qui est littéralement notre meilleure joueurs ces derniers matches

      • Marco

        Après s’il retrouve son niveau de Monaco j’aurai plus rien à redire j’avoue être le 1er à avoir dit que ce joueur était une arnaque

    • Macbernick772

      Pardon Abbate 7 ? Et Hakan 5 ? Cutrone 6 ? Tu es vraiment tres tres gentille . Abate est a chaque fois en difficulter en 1 contre 1 . Hakan un fantome sur le terrain et quand il a la balle il fait les mauvais choix. Et enfin Cutrone lui aussi invisible sur le terrain des courses dans le vide mais bon pour le coup c pas trop de sa faute parce qu’il a vraiment pas beaucoups recu de ballons et etait vraiment seul en attaque.
      Pour moi Abbate 5 Hakan 4 Cutrone 4 Borrini 3 et Suso 6 .

      • Marco

        Je peux encore avoir mon propre avis ou c’est comment ?? Oui pour moi Abate a plutôt bien défendu a part une seul intervention ou il se fait prendre sur un crochet de Immobile il ne s’est pas fait passé au contraire de Calabria ou Lulic est plusieurs fois passé devant lui.

        Concernant Hakan, ça signifie que c’est un match moyen il est redescendu à fait le pressing a eu 2 grosse occasions au contraire de Suso ou il a raté beaucoup de passe à eu pas mal de déchet technique qui ne lui ressemble pas 1 frappe complètement devissé il se rattrape en lançant bien Calabria mais à part ça non le 6 je vois pas du tout

        • Macbernick772

          Pas la peine d’etre agressive on a tout simplement pas vu le meme match et visiblement on ne se base pas sur les memes baremes pour juger une prestation.

error: