La machine Rossonera grippée

10395816_796640543739582_1774941974092176234_n

Dur weekend pour l’institution Rossonera. En crise après une énième déroute de l’équipe d’Inzaghi, le Milan à également vu son centre de formation décevoir et vaciller lors d’un weekend marqué par les déceptions et les absences. Retour sur le weekend du secteur jeune Milanais.

Primavera: AC Milan 4-0 Cagliari (Cutrone 13′, Fabbro 16′, Calabria 60′ et Papasodaro 79′)

Le onze Rossonero: Gori;  Calabria (Turano 65′), De Santis, Bonanni, Felicioli;  Mastalli, Gamarra (Papasodaro 68′), Crociata (Ronchi 76′);  Fabbro, Cutrone, Di Molfetta (4-3-3)

10407403_796641563739480_6554677548263358697_n

Match piège pour nos Rossoneri qui débutaient ce weekend la phase de retour de la première phase de la Primavera. Auréolé d’une très bonne première moitié de saison, on attendait de voir comment l’équipe de Brocchi allait aborder cette phase retour. Malheureusement, ce premier match est tout d’abord marqué par une quantité d’absences démesurées et inacceptables au regard d’un club qui se veut mettre ses jeunes dans les meilleurs conditions pour progresser. En effet, entre les suspensions (Derosa, Vassallo) et les blessures (Vido, Locatelli, Bordi entre autres), c’est pas moins de 10 blessés – dont 6 habituels titulaires – qui n’ont pu joué cette première rencontre de la phase retour.

De fait, Brocchi à donc du composer avec la polyvalence de certains joueurs, à commencer par Claudio Bonanni (d’ordinaire un cran plus haut sur le terrain) et Felicioli (ailier droit).

Fort heureusement, aidé par ces absences, le Milan aborde ce match avec un sérieux des plus impressionnants et se montre guère inquiété par une équipe de Cagliari au complet mais qui n’arrive pas à inquiéter le portier Rossonero. C’est en toute logique qu’après un quart d’heure de jeu, le Milan mènera deux buts à zéro. Tout d’abord par l’intermédiaire du nouveau but d’un Patrick Cutrone, en perpétuel progression du haut de ces 16 ans (second but de l’année 2015 pour lui), qui profite d’un centre parfait de Davide Di Molfetta. Ensuite par le biais d’une balle action de Giovanni Crociata – très en jambe ce jour la – qui transmet à Michael Fabbro qui inscrit son cinquième but de la saison d’un plat du pied.

En seconde période, le Milan en profitera pour asseoir sa domination et inscrire deux nouveaux buts. Davide Calabria, habituel latéral, se mue en buteur avec une reprise de volée dos au but absolument superbe (à la suite d’une passe en profondeur de Gamarra toute aussi exquise), avant que le jeune Papasodaro – habituel milieu des Berretti – ne s’offre son premier but de la tête après un coup franc de Di Molfetta.

Malgré une réaction d’orgueil des visiteurs, superbement arrêté par Gori (deux un contre un remportés), le Milan n’aura pas à se soucier d’un éventuel retour des visiteurs et c’est en toute logique que les U19 Rossoneri s’imposent.

Au classement, statut quo en tête puisque les Intéristes, toujours devant d’une unité, ont eux aussi disposé 4-0 de la lanterne rouge et n’ont pas non plus été inquiété. En revanche, le Milan pourra se satisfaire de la défaite de Sassuolo à l’Atalanta et qui permet à nos Rossoneri d’avoir désormais douze unités d’avance sur le troisième. La phase retour à peine commencée et l’on peut déjà affirmer à demi mot que le Milan devrait finir dans les deux premiers et donc se qualifier directement pour la phase finale.

Lors de la prochaine journée, les hommes de Brocchi devront se déplacer à Cittadella (12° avec 11 points). Si l’adversaire semble largement a la portée de nos Milanais – qui s’étaient imposé 4-0 à l’aller – , il ne faudra pas prendre à la légère cette adverse, surtout si les absences continuent à se multiplier.

A noter d’ailleurs qu’en raison du nombre grandissant d’absences du côté du groupe professionnel, il ne serait pas étonnant de voir un (De Santis) voir deux (Bordi ou Calabria) joueurs convoqués chez les A face à la Lazio Rome.

Les plus:

– L’entre jeu: Si le Milan à pu se rendre la partie facile, il le doit avant tout à son milieu décisif aujourd’hui. Crociata à l’initiative du second but, Gamarra auteur d’une sublime passe sur le troisième but et enfin Mastalli qui subit la faute qui amène le dernier but, tout les trois ont été au rendez vous. Malgré l’absence d’Andrej Modic et de Manuel Locatelli, les trois jeunes joueurs ont su profiter des différentes qualités de chacun pour rendre ce milieu compact, bon dans la récupération, dans la transmission et dans le lancement d’actions offensives. Mention spécial à Crociata, dont l’absence fin 2014 semble n’être qu’un lointain souvenir

– Stefano Gori: On reconnaît les grands gardiens à être décisif dans les bons moments, et ce même s’ils ne sont que peu sollicités dans le match. Si le jeune portier Rossonero n’est pas encore un « grand » gardien, il reste non moins prometteur. Dans un match presque soporifique pour lui, il fallait beaucoup de vigilance pour ne pas être battu sur les trois réelles offensives adverses. Auteur  d’une déviation et d’un arrêt du pied, il à surtout brillé par une parade magnifique en seconde période face à un adversaire pourtant seul face au but.

Les moins:

– L’infirmerie: Dans un centre de formation, les absences de l’équipe première se répercute souvent aux étages inférieurs. La théorie s’est encore une fois appliqué ce weekend. Avec 10 absents importants, la Primavera a du piocher sur les Berretti qui eux même ont du piocher sur les Allievi Nazionali. Le staff médical Rossonero se doit d’être remis en question car ce n’est pas normal d’avoir autant d’absents au retour des vacances de Noël.

 

Berretti: AC Milan 0-2 Reggiana

Le onze Rossonero: Aiolfi;  Bolis, Mondonico, Rondanini, Cestagalli;  Ferrari, Segre, Trentino, Miti, Casiraghi, Meleleo. (4-4-2)

Déception pour la réserve de la Primavera qui ne parvient à confirmer sa bonne entame de l’année 2015. Privé de quelques joueurs, les Rossoneri ont chuté face à une équipe pourtant à leur portée. Si ces absences restent préjudiciables, elles ne doivent pas expliquer cette défaite à domicile face à un adversaire au fond du classement au coup d’envoi.

Les Milanais ont longtemps couru après le score avec un but précoce des visiteurs, sans réussite. Pire, c’est sur une contre attaque que le Milan va définitivement lacher la rencontre en encaissant un second but fatal.

Au classement, le Milan fait du surplace et reste à la troisième place (31 points). La seule bonne nouvelle réside dans la défaite du rival Intériste face à Vicenza et qui perd du même coup sa place leader (deuxième avec 35 points). Un adversaire que le Milan rencontrera le weekend prochain puisque aura lieu le premier gros derby de l’année 2015. Le retour de certains joueurs associés à une amélioration du jeu Rossonero sera une nécessité face à un concurrent dangereux pour les premiers rôles.

Allievi Nazionali: AC Milan 1-2 Bologne (La Ferrara)

Le onze Rossonero: Crosta;  Zucchetti, Altare, El Hilali, Llamas;  De Piano, Careccia, Zanellato; Hadziosmanovic, Gobbi, La Ferrara (4-3-3).

10610838_1535275683374039_4523073353117085995_n

Une défaite aussi inexplicable que décevante. Face à un adversaire en théorie faible, battu 7-0 par nos Rossoneri à l’aller, on attendait au minimum les trois points pour notre génération dite dorée.

Certes, la encore les absences ont été légions entre les blessés (Iudica, Locatelli, Modic), les convoqués chez les U19 (Trentino, Donnarumma, Cutrone) et les diminués physiquement (Malberti, Spinelli, Agnero, Hamadi), mais avec une génération censée être au dessus du lot, le Milan n’aurait pas du se mettre autant en difficulté.

Malheureusement, pénalisé par une double suspension des deux défenseurs centraux (Altare & El Hilali), le Milan va chuter en seconde période (0-0 à la mi temps) et ne jamais se relever de cette double infériorité. La pertinence de mettre certains titulaires – certes diminués – sur le banc peut se poser tant cette équipe B des 98′ s’est montré emprunté et à des années de ce qu’elle a pu proposer par le passé.

La seule satisfaction reste une nouvelle fois Cosimo La Ferrara, seul lueur d’espoir dans ce gros nuage sur nos Allievi Nazionali et qui inscrit son troisième but en deux matchs depuis 2015.

Au classement, la sentence ne se fait pas prier avec l’Inter – malgré un niveau de jeu plus faible mais diablement plus régulière – qui prend du même coup cinq points d’avance sur nos U17 Rossoneri (38pts contre 33). Pire, le Milan voit le Chievo Verone revenir à quatre points.

Lors de la prochaine journée, le Milan essaiera de se rattraper dans un duel contre l’Atalanta (septième avec 23 points).

Allievi Lega Pro: Atalanta Bergame 1-1 AC Milan (Marchesi)

Le onze Rossonero: Del Ventisette;  Mutti, Curto, Sportelli, Zennaro;  Pobega, Gabbia, Zhikov – ci dessous sur la photo – ;  Sinani, Forte, Forte (4-3-3).

B7tBKZxIIAAehvc

Dans un weekend incompréhensible, c’est finalement l’une des équipes les plus en difficulté qui à été la seule agréable surprise. A Bergame, face au troisième de la poule, on ne donnait pas cher de la peau de nos U16 Rossoneri englué dans le ventre mou. Pourtant, malgré un adversaire très dangereux, nos jeunes joueurs se sont montrés brillant de solidarité et de courage pour obtenir un point mérité.

L’état moral des troupes semble d’ailleurs meilleur qu’en 2014, en témoigne l’égalisation des Rossoneri en seconde période.

Malheureusement, au classement il n’y a pas de progrès visible suite à ce match nul avec un Milan qui stagne à la neuvième place (18 points).

La semaine prochaine, le Milan recevra Pro Pacienza (avant dernier avec 8 points) et l’on peut espérer voir cette équipe poursuivre sur sa lancée en remportant trois points face à une équipe prenable.

Giovanissimi Nazionali: AC Milan 1-2 Atalanta Bergame (Bianchi)

Le onze Rossonero: Plizzari;  Bellanova, Cornaggia, Bellodi, Campeol;  Torchio, Bianchi, Murati;  Visin, Ngom, Negri. (4-3-3)

Cela aura duré quatorze rencontres…Après 14 matchs d’invincibilités, le Milan à finit par chuter face au leader de cette poule, une excellente équipe de l’Atalanta qui prouve une nouvelle fois être l’un des meilleurs centre de formation du pays.

Dans un match équilibré, avec deux équipes de même niveau, ce sont les visiteurs qui auront été plus cyniques et plus en réussite face au but alors que nos U15 ont longtemps buté face au portier.

On a pourtant cru à un retour Rossonero après l’égalisation de Bianchi, auteur d’une nouvelle prestation excellente, mais peu après son but, le meneur de jeu Rossonero va sortir sur blessure et faire basculer la rencontre en la faveur de nos adversaires. Toutefois, si cette défaite fait mal, elle ne doit pas remettre en question le niveau de nos 2000′ toujours pas au complet et qui auront rivalisé avec l’une des meilleures équipes du pays sur cette classe d’âge.

Au classement, le Milan laisse – temporairement espérons – la seconde place à son rival Interiste (37 points contre 36) et voir l’Atalanta s’envoler au classement. Rien de très alarmant si nos jeunes Milanais arrivent à se relever de cette déception.

L’occasion sera belle lors de la prochaine journée, puisque Milan se déplacera à Cremonese (cinquième), un adversaire coriace et qui posera probablement des soucis à nos jeunes.

Et les plus jeunes:

– Belle surprise de nos Giovanissimi 2001. Après une défaite pour entamer 2015, le Milan affrontait le leader Interiste dans un match compliqué. Si le Milan n’aura pu s’imposer, ils ont toutefois réussi à tenir tête à l’Inter avec un score nul et vierge 0-0. A défaut de rattraper l’Inter, nos jeunes joueurs restent donc à six points de ces derniers.

-Autre belle prestation Milanaise, les Giovanissimi 2002 ont brillé face à l’Atalanta 3-1 (Stanga, Evangelisti et Giosué) dans ce duel entre les deux dauphins du leader. Par conséquent, le Milan prend de l’avance sur ces derniers avec quatre points d’avance (45 points contre 41).

Point mercato:

– Le jeune Michael Fabbro, classe 96, a été bloqué par la direction Rossonera suite a la rechute de Luca Vido (épaule) et à la suspension d’Andrea Vassallo. L’attaquant Milanais, pisté par plusieurs écuries, ne peut pour le moment trouver un point de chute du fait de certaines absences dans la Primavera Rossonera.

– Le Milan serait en passe d’acquérir un talent Ghanéen de la Juve Stabia, Evans Osei (classe 97). Ce Milieu de terrain de 17 ans fait les bonheurs de son club qui brille chez les Berretti (deuxième de la poule D) et est même déjà apparu avec l’équipe première (actuellement en Lega Pro) a cinq reprises pour un but inscrit.

error: