La direction sportive calme le jeu

Frosinone v Ac Milan - Serie A 
Sporting Strategy and Development Director Paolo Maldini with the Sporting Director Leonardo at Benito Stirpe Stadium in Frosinone, Italy on December 26, 2018
(Photo by Matteo Ciambelli/NurPhoto)

Depuis le début de ce calamiteux mois de décembre, le silence de la direction sportive du Milan emmenée par Leonardo et Paolo Maldini se faisait pesant. Entre les résultats médiocres, la contestation des tifosi à l’égard du Mister, les rumeurs de départ et la sanction de l’UEFA, il y avait pourtant matière à monter au créneau pour les deux hommes. C’est chose faite aujourd’hui puisqu’ils se sont exprimés depuis Milanello aux journalistes présents et notamment à MilanNews.it, dont voici l’essentiel des propos.

En premier lieu, Leonardo :

« Nous n’avons jamais pensé à changer Gattuso. […] Aujourd’hui, nous sommes toujours en course par rapport à notre objectif. Ce serait une chose extraordinaire de l’atteindre au vu de la période que nous connaissons. Nous devons aller de l’avant. Le pessimisme dont fait état Rino doit être une source de motivation pour une équipe qui doit encore s’ajuster. […] Il faut que tout le monde comprenne notre situation pour travailler et retrouver le haut niveau.

Cela ne passera pas par l’achat de dix joueurs. Il faut prendre des décisions et faire des choix. C’est impossible de penser qu’aujourd’hui, nous pouvons acheter celui-ci et celui-là. Il y a plusieurs raisons à ça et notamment le fair-play financier. Des choix seront faits au regard de la période que nous vivons, période plutôt délicate vus les matches nuls face à Bologne et Frosinone. C’est le moment de donner un signal.

Il suffit de deux victoires pour retrouver notre classement d’il y a un mois. Il faut trouver une stabilité y compris pendant les rencontres. Dès qu’il se passe quelque chose, nous sommes en difficulté. […] En tout cas, aujourd’hui, il n’y a aucun projet en cours : nous n’avons ni appelé ni consulté personne.

Higuain est en prêt et nous avons de très bons rapports avec lui. Il a un rôle très important cette année et il le sait. Il est l’un des rares qui a beaucoup gagné, il a un leadership naturel. […] Etre ou ne pas être en Champions League nous change la vie et il le sait lui-même. Nous n’avons jamais été contacté par Chelsea, il ne nous a jamais demandé de partir et personne ne le lui a demandé, ni à la Juve. La réalité, c’est qu’il a un contrat avec nous mais qu’il appartient à la Juve. Nous, nous ne pouvons ni le vendre ni le prêter. Il n’y a rien, zéro.

Les tifosi doivent comprendre quel moment traverse le Milan. Nous, dirigeants, propriétaires, nous devons expliquer ce que nous sommes en train de faire. Ce n’est pas facile, nous sommes conditionnés par beaucoup de choses. […] L’équipe se construit par des investissements mais aussi par une organisation interne et à ce titre, notre administrateur-délégué est arrivé il y a un mois.

Jusqu’à aujourd’hui, nous n’avons reçu aucune prime des matches d’Europa League, nous avons même eu une amende. Il y a un appel qui a été fait. Il n’y aura aucun coup sur le mercato, nous devons vivre par des opportunités. Le mercato de janvier est déjà compliqué en soi, il faut trouver des opportunités pouvant rentrer dans le cadre du fair-play financier, il faut trouver ce que tu penses être des opportunités car nous n’avons pas reçu de manuel du fair-play financier, nous savons seulement que nous sommes bloqués. C’est une situation difficile.

Pour qu’il y ait des arrivées, il faut des départs. Nous avons 29 joueurs dans l’effectif et 30 avec Paqueta. C’est une situation qu’il faut changer. […] Nous avons pris Paqueta et ils nous ont envoyé une lettre pour nous dire que nous ne pouvions pas le prendre, mais nous l’avons fait quand même. Paqueta arrive dans un Milan en construction, pas comme Kaka qui était arrivé dans le Milan de Paolo Maldini. Dans la lettre, ils ont contesté un tel investissement : il y avait un accord pour janvier et ils ont voulu comprendre la forme qu’il avait.

L’été dernier, il n’y a pas eu un investissement. Nous avons fait des échanges. La seule dépense a eu lieu pour Higuain, qui a été une opportunité insérée dans l’échange Caldara-Bonucci. Il a été le seul vrai investissement, le reste était fait d’échanges. Peut-être que nous avons tout raté mais le mercato a été fait ainsi. Bacca-Castillejo, Caldara-Bonucci, Lapadula-Laxalt, Bakayoko en prêt, André Silva en prêt. Ceux qui ont été achetés, nous les voulions.

Aujourd’hui, le Milan n’a pas de dette. L’idée du fair-play financier était d’empêcher les dettes. C’est logique et intéressant pour assainir les comptes mais c’est difficile d’être compétitif avec ceux qui ont des revenus d’un milliard. La Juve a eu la chance d’avoir son stade, qui lui rapporter trois fois plus que San Siro. Elle est arrivée à ce niveau avec dix ans de forts investissements sans fair-play financier.

La Supercoppa sera une opportunité pour avoir un titre mais demain, il faudra faire une bonne prestation, même en jouant mal. »

Enfin, Paolo Maldini :

« Les objectifs étaient clairs dès le début : nous ne sommes pas partis pour gagner le Scudetto, le rêve étant d’atteindre la quatrième place. Cela peut sembler réducteur pour un club comme le Milan mais nous n’y sommes jamais arrivés ces dernières années. […] Ce mois aurait pu permettre de prendre des points, nous n’y sommes pas arrivés et nous ne sommes pas satisfaits mais nous n’avons pas 15 points de retard non plus.

Je ne cherche pas d’excuses mais nous avons eu des grosses difficultés, nous avons eu beaucoup de joueurs blessés. Malgré tout, nous nous attendions à quelque chose de mieux : l’entraîneur et les joueurs le savent. Il faut arriver à changer cette idée de « nous ne sommes pas en mesure de », c’est notre plus grand défi.

Les rachats d’Higuain et Bakayoko dépendront de la Champions League. Nous avons été clairs avec eux à ce sujet quand ils sont arrivés. Concernant Bakayoko, il est normal d’avoir du mal quand on arrive dans un nouveau championnat. Il a changé de manière incroyable. Nous cherchions un milieu moderne comme lui, avec de la force physique et de la taille.

Les règles du fair-play financier sont rigides, elles ont amené le football à ne plus avoir de dettes mais c’est impossible de les respecter pour une équipe qui veut retrouver le sommet, c’est très pénalisant. Les équipes qui n’ont pas eu à respecter le fair-play financier sont en place et regardent les autres d’en haut. Ce n’est pas un hasard si le Real a gagné les trois dernières Champions League. »

  • mika57

    Tout est clair, il faut vendre ou trouver des échanges intéressants pour janvier, car le budget est sous contrôle de l’UEFA.
    Borini est sur le départ, et Montolivo et Bertolacci sont sur le mercato.
    La cellule de recrutement doit s’activer pour nous faire venir un jeune joueur prometteur au milieu.
    C’est dans ce sens que Milan a travailler en restaffant sa cellule de recrutement, avec l’arrivée de Moncada.
    Il nous faut une surprise au milieu.
    Je ne m’attend pas a un joueur qui coute 30 ou 40 millions (Paredes) comme la presse avancent ou même 80 millions (Milinkovic-Savic).
    On va devoir saisir les opportunités qui se présentent. Même si je pense que l’opération Fabregas reste possible.

  • Antoine1899

    C’est vrai qu’il faut pas forcément chercher d’excuses à ce mois de décembre calamiteux, Gattuso a été nul dans ses choix et sa manière de diriger les joueurs tachtiquement, les joueurs semblent ne plus faire d’efforts pr gagner, le banc ne fait que regarder, on peut dire que Gattuso les haït mais si ça s’trouve ils sont vraiment nuls de chez nuls on l’a vu avec Berto et mtn Laxalt. Les blessés font partie de la vie et les « grands clubs » doivent pouvoir compenser les pertes avec de bons rempalçant comme la Juve qui a quasi 2 équipes compétitives, on doit faire quelque chose pr que tt l’équipe soit concernée et s’améliore. Ensuite il faudra aussi compter sur les jeunes de la Primavera qui sait peut etre qu’il y a une pépite ? Ce mercato d’hiver sur les 30 faudra se débarasser de Borini Montolivo Berto et Mauri ou Halilovi, on garde un des 2 derniers au cas où s’il y a encore des blessés au milieu et qu’on ne recrute pas de joueurs à ce poste. Dire qu’on pensait à des schémas avec la concurrence Cutrone-Higuain ou Bona-Hakan etc s’il fallait jouer en 433, 442, 4231 là y a plus énormément de choix sans Biglia Bona

  • Michael Belgium

    Donc l’autre nullard reste. Ces dirigeants vont nous couler.

  • Tony

    Leonardo : Il faut prendre des décisions et faire des choix.Des choix seront faits. C’est le moment de donner un signal.
    Maldini : c’est impossible de respecter le FPF. Les équipes qui gagnent ne le respecte pas.

  • Boa57

    Blah blah blah !!! Discours de loosers sans ambitions , c’est pas comme ça qu’on atteindra nos objectifs !!!

    • Shevchenko_7

      discours de loosers sans ambitions ? Tu veux faire quoi quand t’as l’UEFA et son FPF à tes fesses ?

      • Boa57

        Si on se serait qualifié en Europa l’UEFA nous aurais déjà lâché un peu plus la grappe , la on a fait des pieds et des mains pour jouer l’europe et on s’est vautré comme des merdes c’est sur qu’ils allaient pas nous louper , et tout ça a cause de Gattuso et ses choix pourris , et la direction qui laisse faire c’est normal donc qu’on ne me dise pas qu’on à de l’ambition, si ça continue on finira pas 6ème mais en 2ème partie de tableau… Gattuso doit faire place à un coach aguerri capable de faire progresser l’effectif … et c’est pour moi LA priorité, parceque l’effectif qu’on à est sûrement le meilleur de ces 7 dernières années

  • Je

    Il nous manque des la techniques pour gagner nos matcj à chaque fois ça se joue à rien ! Qualité technique finition dernière passe !
    Sans bonaventura et biglia au milieux nous n’avons aucune technique et quand Suso n’est pas sur le terrain pareil devant rien d extraordinaire les attaquants ne sont pas servi
    Espérons le retour de bonaventura biglia d’un nouveau milieux style Fabregas la vente de calangulu et que paqueta soit ce qu’on attend ( un joueur qui fait l’an difference techniquement deçà t )

  • Ross o’nero

    Ce laxisme me fait vraiment peur !

    S’ils réussissent leur projet bravo mais perso leur conférence de presse ne m’a vraiment pas rassurée , au contraire !!!

    J’ai l’impression encore une fois à faire à des gens totalement déconnecté de la réalité, pourtant bon sang on parle de léonardo et surtout monsieur Paolo maldini et genre ça lui fait rien de voir son club de cœur  »jouer » de la sorte.

    Je veux bien accorder à tous le monde que je suis peut être un peu trop impatient (dû à sept années pourries pour un club de ce standing) mais franchement dans leur parler j’ai l’impression d’avoir à faire à Galliani (à la fin) et à fassone ou mirabelli.

    L’avenir nous le dira, en tous cas ce qui est sûr dans ces conditions, on a pas fini de voir des purges et de perdre des points, sauf miracles.

    Concernant le mercato, je veux bien comprendre le système des échanges et je leurs souhaite bon courage d’être gagnant en échangeant des borini, laxalt … Et toutes les pipes du genre.

    Quand à Rino, mon opinion n’a pas changé, s’il aime le club il doit partir. Il devrait en être conscient.

    FORZA MILAN !!!

  • Rossonero77

    J’essai de lire entre les lignes et il me semble y avoir de la langue de bois dans ce discour surtout dans l’intervention de Maldini et qui annoncerai plutôt un changement prochain.

    Autre point qui m’intepelle la lettre adressée par l’uefa concernant le recrutement de Paquette. A croire qu’ils nous tiennent pour cible et qu’ils feront tout pour que le Milan reste dans sa situation actuelle et revienne pas au sommet là où est sa place naturelle.
    Conspiration !!! On en est pas loin peut-être.

    Il me semble que là direction à un vrai projet à moyen terme mais qu’elle fait face à des difficultés pour les mettre en place rapidement à cause de ce foutu FPF injuste

    • Shevchenko_7

      La lettre est logique en fait. On est dans une situation financière assez compliquée et on sort d’un coup 36M…. En fait, ils s’inquiètent au fait que le Milan doit respecter le FPF, c’est normal. Aucune conspiration, ni volonté de nuire. Le but est que les clubs respectent le FPF, c’est tout. S’ils l’ont malgré tout fait, c’est qu’ils ont une idée derrière la tête (vente de joueur, nouveau sponsor pour gonfler les revenus, etc)

      • Rossonero77

        Je reste sceptique quand même qu’on on voit les folies faites par d’autres club avec des sommes hallucinantes et qui même avec des revenus supérieurs aux nôtres sont autant endettés que nous!!!

        Autre chose de louche, il se dit que Mendes l’agent de Jardim ait proposé les services de ce dernier au Milan…
        Est-ce une coïncidence avec cette conférence de presse???

      • Malek Moutchoutchou Ramdani

        Tu penses serieusement que le PSG et Man City, ou meme le Barca et le Real respectent le FPF. On sait tous que le football aujourdhui est gargrene par la corruption, la Fifa et l’UEFA sont deux institutions pourries au service des plus forts, avec des regles sans queue ni tete. Ce qui me rassurent c’est que le fond Eliott sont eux aussi loin d’etre des enfants de coeurs, c’est un fond vautour qui connait tres bien les loins et est tres puissant, ce qui aidera surement le club a faire face a l’UEFA et son FPF de m…

  • claude

    De mémoire de fan de foot,chaque fois qu’une direction,en temps de crise,dis n’avoir aucun problème avec un entraîneur,ça veut dire qu’en coulisse,on ,prépare son limogeage.

    • Di Mattia Roberto

      t’as raison,il faut lire entre les lignes.comment on peut se satisfaire et surtout d’avoir conscience que tout ne tourne pas rond dans ce club.s’il n’y a pas d’action pendant le mercato d’hiver,j’ai l’impression qu’on va galérer encore sur pas mal de saisons

  • Romagnoli1899

    Le fair play financier est louable mais mal pensé. Le milan doit être au sommet de l europe c est sa place

    • Shevchenko_7

      Tu l’aurais conçu comment ?

  • Shevchenko_7

    Donc, ils n’ont pas trouvé ou convaincu un entraineur de venir chez nous. Je le sens plutôt comme ça.
    Pour ce qui est du mercato, c’était attendu, il ne fallait pas attendre des miracles. Par contre, ce qui me frappe c’est que le stade de la Juve qui comporte seulement 48 000 places génèrent 3x plus de revenus que le stade San Siro….

error: