Fiorentina 1-1 Milan

FLORENCE, ITALY - DECEMBER 30: Jordan Veretout (17) of ACF Fiorentina in action against Suso (8) of A.C Milan during Italy Serie A soccer match between ACF Fiorentina and A.C Milan at Stadio Artemio Franchi in Florence, Italy on December 30, 2017. Carlo Bressan / Anadolu Agency

Buteurs : Simeone (71′) – Calhanoglu (74′)

La disette en championnat continue pour le Milan, qui n’a pu repartir de Florence qu’avec le point du match nul pour ce qui constituait sa dernière rencontre de la phase aller. Probablement émoussés par les 120 minutes disputées face à l’Inter lors du quart de finale de Coupe d’Italie, les hommes de Gattuso n’ont pu rééditer leur prestation du milieu de semaine; ces derniers ont néanmoins su réagir sans délai après l’ouverture du score des pensionnaires de l’Artemio Franchi. 

Sur le plan technique, le onze concocté par le technicien milanais pour cette dernière rencontre de l’année a vu le retour de Montolivo au sein de l’entrejeu, mais également et surtout la titularisation de Cutrone sur la pointe de l’attaque milanaise en raison de l’absence de Kalinic pour blessure. 

Les quarante-cinq premières minutes virent le Milan manquer de tranchant, face à une formation de la Fiorentina qui s’est progressivement montrée plus incisive. Les hôtes du jour se montrèrent en effet plus dangereux face aux buts gardés par Gianluigi Donnarumma (qui disputait aujourd’hui son centième match en rossonero), et notamment à la 18ème minute : suite à un centre de Laurini depuis le côté droit, Veretout, seul face au but milanais, manque sa reprise qui dépasse largement le cadre gardé par Donnarumma.

La rencontre s’accéléra une nouvelle fois à partir de la 38ème minute de jeu, mais en défaveur des rossoneri : une première fois à la 42ème minute, où Simeone aurait pu ouvrir la marque si le portier rossonero ne s’était pas imposé avec vigueur, et une seconde fois dans les arrêts de jeu, où Donnarumma s’imposa face à Gil Dias, suite à un centre dangereux de Biraghi depuis le côté gauche.

Emprunté, le Milan n’a pas su tirer son épingle du jeu lors de ce premier acte qui a davantage vu la Viola mener les débats; la pause arriva donc à point nommé pour Gattuso et ses hommes.

A la reprise, la Fiorentina est une nouvelle fois à la manoeuvre : Badelj se signala pour les siens à la 47ème minute par une frappe du pied gauche, décochée de l’entrée de la surface de réparation, laquelle fut repoussée d’une main ferme par Donnarumma.

A la 53ème, Gattuso procéda à son premier changement de la partie, dans l’optique de raviver cette dernière : sortie de Borini au profit de Calhanoglu. A l’heure de jeu, la rencontre s’avère toujours menée par la Fiorentina, dont la possession de balle est toutefois stérile : la rencontre, peu animée, tend alors à endormir les spectateurs de l’Artemio Franchi, et à fortiori les téléspectateurs.

Cette dernière s’anima cependant à vingt minutes du terme : la Fiorentina ouvra en effet la marque à la 71ème minute de jeu par l’intermédiaire de Simeone. L’attaquant argentin, laissé seul par Bonucci et Romagnoli, débloqua la rencontre d’un coup de tête suite à un centre de Biraghi depuis le côté gauche. Dans la foulée, Gattuso décida alors de renforcer sa ligne d’attaque, en faisant procéder à l’entrée d’André Silva en lieu et place de Bonaventura.

Sans être en lien avec ce changement, la réaction côté rossonero ne tarda pas : Calhanoglu égalisa à la 74ème minute après avoir profité d’un mauvais renvoi de Sportiello, suite à un premier centre de Suso. Le milieu turc, en délicatesse depuis le début de la saison, a ici inscrit son second but de la saison en championnat. 

Les dix dernières minutes de jeu, qui se sont révélées équilibrées, n’ont quant à elle pas permis aux deux formations de se départager : c’est donc sur un score finalement positif pour le Milan que le coup de sifflet final intervint, venant ainsi clôturer une semaine éprouvante sur le plan physique, et une année au bilan mitigé.

  • zorro

    bon après ce match on voit clairement notre nullité !! Il faut faire un échange kalinic belotti pour avoir un vrai buteur ! le prêt de deulofeu ne sera pas de refus même si il est un peu trop individualiste sous les couleurs de milan je pense vraiment qu’il peut réaliser des choses sympas et il nous faut un milieu capable de distribuer des bons ballons !! la priorité pour moi est de prendre beloti en la place de kalinul et de prendre un milieu qui permettra d’animer le jeu offensif du milan
    DONNARUMMA
    CONTI/BORINI BONUCCI ROMAGNOLI ou MUSSACHIO RODRIGUEZ

    BIGLIA /KESSIE

    MILIEU relayeur BONA ou CALHA

    SUSO DEULOFEU

    BELOTTI ou SILVA ou CUTRONE

  • Canard boiteux

    Fan de milan depuis tjr je suis en crise comme mon équipe de pire en pire c’est ce qui me plaît le plus au milan le défi débloquer les situations ensemble

  • azzizz marco

    19e journée saison 16/17
    Milan classé 5e avec 36 points
    19e journée saison 17/18
    Milan classé 11e avec 24 points (Après un Mercato coûter 230 ml)

  • Kiichi Miyazawa le Retour

    J’ai l’impression le Milan est dans une spirale sans fin
    Et les dirigeants veut Mancini année prochaine je voie mon Milan devenir inter
    Au lieu recrute des joueurs ailleurs il vaut mieux pioché dans notre équipe jeune .

  • azzizz marco

    entrain de voir le match Inter-Lazio, la Lazio à milieux formidable Parolo, Savic, Iulic, Milinkovic, Lucas pour le milan à acheter Biglia ?

    • Ross o’nero

      Ils manquent aussi du mordant, la grinta.
      Kessie ça va à ce niveau là mais comment veux tu qu’il tienne son rôle il est obligé de courir partout, et pis il a pas de pieds.
      Il faudra une doublette genre pirlo-gattuso, milinkovic en tant que Gattuso (mais il va coûter cher dorénavant) et pastore (mais il se blesse tout le temps) ça serait top.
      Ou d’autres joueurs du même calibre mais pas montolivo ou biglia avec kessie quoi.

      • azzizz marco

        voila donc notre Mercato c’est un échec, voila ou je veux revenir

        • Ross o’nero

          Bah au vu des résultats oui c’est certain y a même plus photo.
          Sinon pour le reste, au milieu je voyais d’un mauvais œil l’arrivée de biglia parceque je l’ai souvent vu avec l’Argentine et bof, après vu que les soit disant experts de série A disaient qu’il était le boss de la lazio je me suis dit bon bah peut être que je me goure.
          Et pour kalinic j’ai jamais compris pourquoi il a été pris alors qu’on venait de signer cutrone en doublure de André Silva.

          Mais pour le reste , bonucci s’était énorme, musacchio, Rodriguez bons joueurs. Conti , kessie fallait les voirs la saison dernière des vrais cracks.
          André Silva soit disant le futur Ronaldo.
          Je pense que les dirigeants ont fait le taf, mais y a des erreurs de cast c’est sur, surtout aussi pour le renouvellement de donnarumma et pour le mercato il ne faut pas oublier de signaler que les choix des joueurs ont été fait pour montella et son 4-3-3 et que deux semaines après on se retrouvais en 3-4-3 où je ne sais quoi là !

          Trop de gens sont responsables de cet échec mais je suis persuadé que ça aurait bien tourner cette team.

  • Macbernick772

    Tout à fait d’accord avec toi camarade

  • Manager débutant

    Le coach amateur va continuer a bricoler et a essayer plusieurs éléments et composition jusqu’à la fin du calcio

  • Filio De Europa ™

    Si il y a pas de connexion entre les milieux et les attaquants, on va seulement se contenter de match nul ou défaite, la défense n’est pas forcement responsable.

  • Filio De Europa ™

    Il manque un créateur, des joueurs comme; Isco, Ozil, Di Maria, Pastore des joueurs avec une incroyable vision 360 degrés. Je vous rappel comme Pastore à Parlermo distribuait des trucs improbable, comme Di Maria à Manchester, Ozil au Real ou Arsenal, ou Isco partout.

  • Alvin TAKOUO

    mirabelli un directeur sportif nul qui nous fait un mercato à deux balles hum

  • TomScuderia

    Borini c’est pas un joueur qui doit être titulaire il n apporte absolument aucune animation sur son flanc. En ce qui concerne la prestation de cutrone y a rien à dire il n’a eu aucun ballon à exploiter, comme quoi le problème ne vient pas que de kalinic, il n’y aucune connexion avec le milieu de terrain. Tant que ce problème ne sera pas résolu, il n’y aura pas d’évolutions

    • 7c

      borini n’est pas assez doué pour ce poste, il faut que ça rentre dans la tête de gattuso

    • Shevchenko_7

      T’es en train de défendre Kalinic, c’est une blague ?
      Quand on dis qu’il est nul, c’est pas qu’il est seul devant, c’est qu’il rate les rares opportunités qu’il obtient là où Cutrone arrive à planter.
      Kalinic n’est pas le problème, peut être mais il est nul. Autant faire jouer les jeunes comme Cutrone et Silva

  • Alvin TAKOUO

    le milan est finalement devenu un club de seconde zone

  • Alvin TAKOUO

    humm on a besoin de bons joueurs pauvre milan

  • Jeremy Wariner

    Le travail de genaro se paie la seconde partie de la saison sera passionnante.

    • 7c

      seulement si :
      -borini ne joue plus avant gauche
      -qu on tente antonelli car rodriguez ne fait jamais de centre
      -insérer biglia car montolivo n ‘est pas un régisseur
      -que silva joue, il y a pas assez de talent en attaque
      -et un retour au plus vite de conti car à droite c est trop faible

error: