Et si la nouvelle pépite du Milan s’appelait… Maldini ?

article_maldini


Ce 23 Juin 2017, en toute fin d’après-midi, le Milan version post rachat glanait son premier trophée de l’ère chinoise. Pas le plus prestigieux, ni le plus médiatique puisque ce trophée a été obtenu par nos jeunes U16 (génération 2001), vainqueur du championnat d’Italie à la suite d’une rencontre quasi idyllique en finale face au grand favori l’AS Roma (score final 5-2). Pourtant, si de nombreux noms demeurent inconnus du grand public, un nom fait particulièrement écho dans le coeur et les têtes des tifosi rossoneri : celui de Daniele Maldini, fils de l’immense Paolo. Retour sur le parcours du cadet des fils de Paolo.

19420557_1016035758532574_5041757681078490482_n

Joueur élégant, endossant le numéro 10 de l’équipe à la perfection (rappelons toutefois que pour des équipes jeunes, les titulaires ont pour obligation d’avoir les onze premiers numéros) avec une bouille bien connue de tout amoureux du Milan, tout ne fut pas si rose pour celui qui représente désormais la troisième génération Maldini après Cesare et Paolo.

Alors que son grand-père, son père et même son frère aîné Christian – évoluant en grande difficulté entre la troisième et la quatrième division italienne – ont choisi le poste de défenseur et que lui même fut connu pour un premier tacle célèbre à l’âge de cinq ans (voir la vidéo ci-dessous), le dernier des Maldini a de son côté choisi un poste plus offensif, libéré des taches défensives et au cœur du jeu. Tantôt meneur de jeu à l’ancienne, tantôt ailier droit, Daniele Maldini s’exprime bien dans cette génération 2001 pas forcément talentueuse à la base mais très volontaire et appliquée. Des mots qui caractérisent bien le parcours du joueur.

 

 

Loin d’être un prédestiné au regard des difficultés passées à s’imposer chez les jeunes (sans oublier la difficulté d’être le dernier Maldini a pouvoir prendre la succession de son paternel et du poids de ce nom), son travail et son abnégation semblent avoir porté leurs fruits puisqu’il est l’une des révélations de ce groupe U16, devenant ainsi titulaire de l’équipe emmenée par Alessandro Lupi depuis quelques mois. Cela coïncide également avec la progression phénoménale de cette équipe.

Largué début février au terme d’un bilan famélique avec 29 points pris en 18 matchs (7 défaites au compteur) et aux portes d’une non présence pour les play off qui sont réservés pour les 4 premiers de chaque poule (à ce moment de l’année, le Milan était 5° ex eaquo avec le 6° Bologne), le Milan a subitement retrouvé de l’allant, une qualité de jeu plus en accord avec les exigences de la catégorie et du même coup des résultats. Après avoir enchaîné 7 victoires en 8 rencontres et terminé la phase de poule à la 4° place, le Milan va confirmer et amplifier cette progression dès les matchs de barrages.

Premier tour de barrage face à la Juve ? Un 5-0 net et sans bavure (Maldini auteur d’une réalisation). Un second tour face au rival interiste qui nous avait battu deux fois lors de la phase régulière dont un 0-3 ? Une nouvelle victoire 5-0 (un nouveau but de Maldini).

Un quart de finale face à l’un des favoris, l’Atalanta, qui avait terminé en tête de notre groupe (en nous battant les deux fois) ? Une victoire 3 buts à 1 pour se qualifier en demi-finale. Et, après la victoire en demi face au Genoa (1-0), c’était le grand favori romain qui se dressait devant nous, une équipe qui n’avait quasiment jamais connu la défaite (une seule, en étant assuré de la première place de leur poule) et qui n’avait encaissé que douze buts lors des 29 rencontres disputées. Et le Milan s’offre le scalp de ce favori en les terrassant 5-2, dans un match ou Maldini et quelques autres éléments ont tiré leur épingle du jeu.

19420825_141341566430376_8519532623461345775_n

 

Il est injuste de parler uniquement de Maldini car d’autres éléments ont brillé au cours des derniers mois, comme l’attaquant de pointe Riccardo Tonin (6 buts lors des matchs a élimination directe), l’ailier Siaka Haidara (5 buts lors de cette même période et homme du match de la finale), le latéral droit inépuisable Gabriele Basani ou encore le portier Matteo Soncin (considéré comme le meilleur d’Italie de sa génération), le tout sans oublier le capitaine blessé, Giuseppe Iglio. Néanmoins, la progression observée par Daniele, en corrélation avec celle observée par l’équipe depuis février, est appréciable et on se prend à rêver d’un avenir meilleur pour celui qui porte seul le nom laissé par l’ex capitaine rossonero.

Il est évidemment trop tôt pour émettre des conclusions concernant la suite de sa progression, lui qui rejoindra les U17 la saison prochaine avec peut être quelques piges en Primavera (qui sera dirigé par un des amis et ex coéquipiers de son père, Gennaro Gattuso), il faudra désormais suivre Daniele Maldini la saison prochaine et voir s’il est capable de confirmer et d’amplifier la progression observée. En espérant comme tout amoureux du Milan, qu’à défaut de se faire un nom, le petit Daniele se fera un prénom.

  • Massimo

    Serait’il possible de faire un article sur ce qui c’est passé hier Avec donnarumma et son agent parce que si on parle ici par exemple vous allez supprimer

    • Belu

      Cela ne sera pas fait car, comme d’habitude sur notre site, nous ne relayons pas les polémiques menées par l’agent de Donnarumma. De même, nous estimons qu’il n’y a aucun intérêt à traiter une vraie-fausse affaire de piratage de comptes sur les réseaux sociaux.

  • Gigi Facchetti

    Donnarumma : « je tiens à réitérer mon amour absolu pour Milan et ses fans. Maintenant, je suis concentré sur la sélection nationale, avec qui j’espère faire un beau cadeau à tous les supporters. Ma promesse : dès que le Championnat d’Europe sera terminé, je rencontrerai les dirigeants de Milan accompagné ma famille et de mon agent afin d’évoquer la prolongation de mon contrat » avant d’être hacké sur twitter et instagram.

  • Gigi Facchetti

    Depuis quelques temps, le centre de formation de Milan a vraiment repris forme, les pépites s’enchaînent de plus en plus, et on est très très bon en terme de gardien plus récemment c’est assez dingue!

  • azzizz marco

    Milan avec les Maldini égale meilleur club du monde

  • Don

    Respect !

  • Massimo

    Quesque j’aimerais revoir un maldini reporter le maillot d’équipe première du Milan !! J’espère vraiment qu’il va confirmer ca FAit vraiment plaisir d’avoir autant de jeune aussi talentueux à Milan !

error: