L'AC Milan en français sur AC Milan – Zone.fr, communauté francophone sur le Milan AC

Chievo – Milan : les notes d’après-match

pagelle

Déplacement crucial chez la lanterne rouge à quelques jours du tant attendu derby. Après avoir, tant bien que mal, pris la 3ème place aux cousins interistes lors de la précédente journée, l’enjeu était de confirmer face au Chievo (une seule victoire en championnat). Prendre les trois points et mettre la pression sur nos poursuivants, tel était l’enjeu pour une équipe quelque peu remaniée pour l’occasion. Finalement, c’est en tremblant et sans forcément convaincre que le Milan s’offre une cinquième victoire consécutive (une première depuis cinq longues années !) en Sémerie A. Le contenu laisse toujours à désirer mais le Milan s’assure par cette victoire une troisième place avant l’affrontement avec l’Inter.

Les notes de cette rencontre* :

Donnarumma – 6  :  Difficile de lui reprocher quoi que ce soit sur l’égalisation des locaux, tant la tête fut bien placée et parfaitement executée. Pour le reste, il n’a pas eu grand chose à se mettre sous la dent. On note toutefois une assurance de plus en plus marquante pour un gardien en confiance, son jeu au pied a été nettement amélioré et on lui trouve que peu de défauts désormais.

Conti – 5 :  Ceux qui voulaient voir Andrea titulaire dans ce Milan vont devoir patienter car l’ex joueur de Bergame n’est de toute évidence pas encore prêt. Offensivement, on observe bien de réelles qualités et des capacités bien supérieures à nos autres joueurs à ce poste mais en manque cruel de rythme et de sensations, il semble réellement peu à l’aise sur les taches défensives. Pleinement fautif sur l’égalisation, il faudra prendre son mal en patiente avant de le voir titulaire de ce Milan. Rien d’anormal pour un joueur ayant été éloigné des terrains pendant 18 mois. Remplacé par Davide Calabria, qui aura fait le travail sur cette fin de rencontre.

Musacchio – 6 : Prestation une nouvelle fois solide pour le défenseur central argentin, qui réalise une bonne saison sous nos couleurs. C’est à se demander ce qu’il faut qu’il fasse pour être sélectionné avec son pays ! Petit bémol toutefois, son habituel relance foireuse du match qui peut parfois coûter cher à l’équipe.

Romagnoli – 6 :  Après avoir mis dans sa poche les meilleurs attaquants du championnat, il n’a guère été mis en difficulté face aux attaquants de la lanterne rouge. Peu mis à contribution, il a toutefois fait le travail avec sobriété et classe, comme à son habitude.

Laxalt – 5.5 :  Avec Ricardo Rodríguez suspendu, on attendait de voir l’Uruguayen prendre sa chance et nous proposer autre chose. Finalement, il n’aura pas montré grand chose, si ce n’est un sens tactique très limité et des lacunes techniques parfois dangereuses (notamment en fin de rencontre où son association avec Borini faisait friser la crise cardiaque). S’il va assurément plus vite que le Suisse, sa capacité à lire et comprendre le jeu semble en revanche bien plus lente.

Kessié – 6  : Son action peu avant le dernier quart d’heure de jeu résume bien sa prestation et l’impression générale. Une belle ouverture, une bonne course, et un dernier choix à faire devenir chauve. Si l’Ivoirien semble plus à l’aise en ce moment, il n’en reste pas moins irritant par moment. Le visage de Piątek sur son tir en angle fermé en dit long sur nos visages derrière notre écran. Dommage car le reste de sa prestation est somme toute correcte.

Biglia – 7.5 :  Quel retour ! Si le passage de Bakayoko fut logiquement salué, quel plaisir de revoir Biglia à un tel niveau. Même si l’Argentin n’a pas l’impact et le physique du Français, il compense en revanche largement par une palette technique et une intelligence de jeu bien supérieures. Avoir un milieu capable de jouer en une touche et de jouer aussi avec du jeu long, ça aide. Cette merveille de coup franc (Hakan, tu as vu ?) vient mettre une très belle cerise sur la gateau. De là à dire que les cartes sont redistribuées pour le derby, nous ne nous avancerons pas sur ce terrain, mais l’Argentin a marqué des points hier soir.

Paquetá –  5 : Coup de mou passager ou baisse de régime pour un joueur sur-utilisé cette année, nous ne pouvons que supposer. Toutefois la prestation du Brésilien est clairement insuffisante, discrète et loin de ce qu’il nous avait habitué de faire. Son seul fait d’arme reste ce coup franc obtenu sur l’ouverture du score. Il sort précocement pour Hakan Çalhanoğlu, qui a montré quelques bonnes choses dans ce milieu à trois. Rentrée intéressante.

Suso – 6 : Prestation inconstante de l’Espagnol, qui a oscillé entre le très discret, les gros ratés et quelques très bons ballons. L’ailier ne semble pas au meilleur de sa forme et ses frappes/centres s’en ressentent. Incapable de lever son ballon, son apport dans le jeu de l’équipe est bien moindre que sur la phase aller. Toutefois, en dépit d’une discrétion rare pour ce joueur, il offre tout de même quatre (très) grosses opportunités de but au cours de ce match et aurait pu terminer le match avec une ou deux passes décisives sans l’imprécision de ces coéquipiers. Remplacé par Fabio Borini, dont on se demande encore comment il a pu avoir une telle carrière avec aussi peu de talent.

Piątek – 7 : Du Inzaghi sur cette rencontre. Nous aurions largement assez de doigts pour compter le nombre de bons ballons obtenus par le Polonais en zone dangereuse. Il ne lui a fallu qu’une seule réelle occasion pour marquer le but de la victoire. Vous cherchez la définition du réalisme ? Il peut vous la donner. A noter qu’il est, avec ce but, le meilleur buteur du club en championnat avec 6 réalisations (19 en comptant les réalisations au Genoa)… ex eaquo avec Gonzalo Higuaín, qui aura toutefois mis plus du double de match pour réaliser ce chiffre-là. Performance.

Castillejo – 6.5 : Difficile de noter l’Espagnol. Sur bon nombres d’actions, il semble n’avoir aucune lucidité et aucune lecture de jeu, sans parler d’une certaine anarchie tactique. En première mi-temps notamment où il fait deux horribles en choix alors que d’autres solutions s’offraient à lui. Toutefois, il est aussi capable de réaliser de belles choses et on ne peut lui reprocher un apport indéniable dans le pressing, dans le goût de l’effort et dans la capacité à gêner la défense adverse. Il est d’ailleurs décisif sur le second but milanais. De fait, bonne  prestation pour lui.

Gattuso – 6.5 : Comme sur les dernières sorties, on ne retiendra que le résultat. Un fond de jeu insuffisant et une capacité à être inquiété qui fait peur en vue du derby le weekend prochain. Toutefois, les chiffres parlent d’eux même. Depuis Clarence Seedorf en 2014, nous n’arrivions plus à enchaîner 5 victoires consécutives. C’est désormais chose faite avec un Milan qui a déjà récolté 20 points sur cette phase retour, sur 24 possibles. Quand on sait que la phase aller s’était conclu avec 31 points, on ne peut que s’incliner. On peut également saluer ses changements, pleins de lucidité puisqu’il a remarqué les prestations insuffisantes de Paquetá et Conti. On lui a souvent reproché ces changements en cours de rencontre pour reconnaître qu’hier soir, il a fait les bons choix.

 * Moyenne italienne à 6/10

  • claude

    Suso, même note que Musacchio,Romagnoli et Kessie? Un mec que Castillejo dézone pour venir aider dans le repli défensif? Un mec qui au moment où Hakan,Castillejo,Piatek sont en train de s’arracher pour marquer le deuxième but,il s’arrête la tête loin de la surface? Et même dans l’attitude,à chacun de nos buts,tous les mecs courent tous vers le buteur pour exprimer leur joie sauf lui. Ce mec est égocentrique dans le jeu et dans la tête. Il n’a pas l’attitude de quelqu’un qui se préoccupe plus du succès du groupe.

  • Chris

    Ça fait plaisir d’être à la 3e place ! Enfin !

    • Romagnoli1899

      Et ce meme avec Romagnoli titulaire! Imagine avec Mexes on serait devant la Juve!

      • Shevchenko_7

        Tu te trompes de Chris, l’autre est un usurpateur. Lui, c’est le vrai, il critique pas de manière aussi exagéré que l’imposteur

        • Chris

          Merci!

  • Ronald Ortilus (J-Ron Waddup #

    Pss: Heyy les gars j’ai lu un article où Coutinho se plaint par ce qu’il ne peut pas retrouver sa forme au barça et peut changer de club été prochain, pourquoi on n’essaie pas ce coup hein?? il serait un grand atout pour nous pour la LDC, si on se qualifie bien sur, Qu’est ce que vous en dites hein les gars??

    • Antoine1899

      Si on propose un bon projet à ses yeux ça peut marcher avec un prix pas trop élevé (-de 100M ce serait top) mais ce sera pas l’cas mais sinon à voir si on finit bien la saison

      • Ronald Ortilus (J-Ron Waddup #

        Je suis sur qu’on va qualifier.. Je crois que Paolo et Leo savent ce qu’ils veulent de mieux pour le club. Je ne sais pas comment je me sentirai le jour où je vois mon Mian dans un match dans la LDC après tous ces temps, je crois que je vais pleurer #ForzaMilan

    • Shevchenko_7

      Son talent n’est pas discutable, il est énorme.
      Seulement, il y a un obstacle infranchissable : son prix !
      Avec le FPF, on va jamais se le faire. Surtout qu’en plus son salaire est trop élevé

  • Anonyme mouse

    Bon c’est pas un match qui a emballé les foules, pourtant au coup d’envoi j’avais envie de voir Conti et Biglia alignés.
    Moi qui ai toujours défendu Biglia, je ne peux encore que m’incliner devant la classe de ce joueur tant sous-estimé par l’ensemble de la planète football et encore plus par les supporters milanais. Un joueur avec un jeu de passe aussi précis, un patron dans le milieu de terrain qui indique à qui faire la passe à ses coéquipiers, qui est capable de marquer des buts importants, qui fait des tacles et casse les attaques adverses par ses placements intelligents. C’est un joueur de classe qui a de loin le meilleur jeu sans ballon de notre équipe. Mais bon quand on parle de jeu de sans ballon, ya plus personne.
    Conti en revanche, n’a pas été au mieux, et comme souligné dans l’article on a pu apprécier, une fois n’est pas coutume, le changement rapide Gattuso, et la non moins surprenante bonne entrée d’Hakan. Assez rare pour être souligné.
    Comme d’habitude Suso en dessous de tout, si ça continue il va devenir le problème numéro 1 de ce milan.
    Je suis impressionné par Piatek qui, ne perd pas son sang froid alors que le pauvre n’a qu’une seule occasion a jouer contre le dernier de série A. On a absolument aucune occasion, ça fait très peur à une semaine du derby de la Madonina.

  • Boa57

    Kessie devrait s’inspirer du slogan de Pirelli  » sans maîtrise la puissance n’est rien »

    • Carlos Morellito

      Surtt pas c le sponsor de l intermerda

  • Romagnoli1899

    Le chemin de la LDC est encore sinueux mais gagner contre l inter serait un vrai pas en avant. Une defaite peut en revanche tout remettre en question

error: