Bilan Giovanissimi : un festival de réussite !

CSPXvYNXAAAl1na

Le rideau s’est fermé sur l’année 2015, et par la même occasion sur la première moitié de saison 2015/2016. De fait, de la même manière que nous l’avons fait pour nos principales catégories de jeunes, il est désormais temps de faire un dernier bilan concernant nos plus jeunes pousses: nos Under 15 (2001) d’abord, puis les deux équipes Giovanissimi Regionali restantes (2002 & 2003) ainsi que nos équipes « Esordienti » (2004 & 2005). Une demi saison marquée par une vague impressionnante de succès avec la marque « AC Milan » trustant les premiers rôles dans chaque classement où nos équipes sont engagées. Retour ainsi sur cette superbe moitié de saison de nos baby Rossoneri.

 

Under 15 (2001)

 

Premier bilan positif pour cette équipe dont on attendait beaucoup les premiers résultats, non pas pour leurs réussites passées, mais pour l’investissement massif qui fut fait durant le dernier mercato estival. En difficulté la saison précédente et loin derrière ses rivaux habituels, nous étions impatients de voir les premiers résultats de cette équipe une fois renforcée par nos principales recrues. Et ce premier bilan demeure positif.

CSPXvR9WoAAX1GR

En effet, bien qu’encore en retard par rapport a ses mêmes rivaux (Atalanta & Inter), le Milan a considérablement réduit l’écart puisqu’il ne possède que deux unités de retard sur ces deux équipes et nous a offert une moitié de saison excellente avec 25 points en 11 rencontres (soit presque 2.5 points par matchs) tout en étant au coude à coude avec ses rivaux. 

Parmi les rares points négatifs, nous pourrons noter les deux défaites face à ces mêmes adversaires. Deux défaites serrées, ou le Milan a fait jeu égal avec son concurrent direct mais où le score s’est a chaque fois terminé par une défaite sur le score de2-1. Si le Milan arrive a corriger le tir sur les confrontations directes, il y a tout lieu d’espérer progresser au classement et de viser la première place ! Quoi qu’il en soit, au regard du nombre de qualifiés dans cette poule, nul doute que le Milan fera les phases finales en fin de saison. Prometteur !

Parmi les points positifs, nous ne pouvons passer outre le très bon mercato sur ce secteur. En effet, si les transferts effectués par le club sont souvent sujet a controverses dans l’effectif premier, les achats dans cette catégorie furent pertinent et décisifs. En premier lieu, l’achat du prometteur Giuseppe Iglio, au nez et a la barbe de toutes les grandes écuries Italiennes et Européennes, a porté ses fruits avec un joueur devenu capitaine et leader de cette équipe.

On peut également souligner la grande prestation de nos recrues offensives que sont Riccardo Tonin & Alessandro Salami (ci dessus sur la photo) puisque nous avons là le meilleur et deuxième meilleur buteur de l’équipe sur cette moitié de saison. Enfin le gardien Matteo Soncin a gagné sa place de titulaire et a même pu bénéficier d’une promotion chez les 2000… mais aussi de premières minutes avec la génération 99 ! Enfin si l’on attend mieux d’eux sur la phase retour, le latéral Martimbianco et le milieu offensif Olzer ont également apporté leur pierre a cet édifice stable depuis Septembre.

CSPXvEMXAAA7_Xp

Enfin, s’ils sont moins mis en lumière en raison de l’apport des « nouveaux », il ne faudrait pas oublier certains cadres qui continuent de sublimer cette équipe. Nous pensons a notre charnière centrale Culotta – Basani, véritable forteresse imprenable lorsque ces deux la sont en forme, ou bien au latéral offensif Sala. Et, lorsque les cadres demeurent inefficaces, le Milan peut compter sur des « jokers » plus qu’intéressant tel De Palo, Haidara (ci-dessus sur la photo) ou encore le deuxième fils Maldini, tous auteurs de prestations très intéressantes depuis le début de l’année !

 

Giovanissimi Regionali A & B (2002 & 2003)

 

Deux nouveaux bilans plein de réussites pour ces deux équipes qui restent en course pour la première place de leur groupe, malgré l’habituel concurrence de l’Inter et de l’Atalanta. Tout d’abord la génération 2002 est l’équipe la plus en retard dans notre bilan puisqu’ils sont a la troisième place a cinq points d’une Atalanta au parcours quasi parfait (37 points contre 42 pour le club de Bergame, en 15 rencontres). Malgré ce retard principalement dû aux deux défaites serrées contre nos deux rivaux habituels, on peut voir une régularité très intéressante et un potentiel offensif impressionnant avec pas moins de 55 buts inscrits durant ces 15 matchs de la phase aller, soit une moyenne approchant grandement les 4 buts par rencontre ! 

Au rayon des performances individuelles, difficile de sortir un ou deux éléments à cet âge là car le collectif tourne beaucoup et de nombreux joueurs se mettent en avant à cet âge. Pour autant, de nombreux joueurs ont su se mettre en avant au cours de ces premiers mois.

En premier lieu, un revenant en la personne de Lorenzo Colombo. Remis d’une longue blessure la saison précédente, l’attaquant Italien explose littéralement tout les compteurs cette année et est le meilleur élément offensif du groupe Rossonero. Parmi les autres noms marquants de cette moitié de saison, nous pouvons continuer avec des joueurs offensifs puisque Francesco Palmieri, Andrea Capone ou encore Simone Giosué ont tous été plus que satisfaisants durant la phase aller.

Enfin, parmi le reste de l’équipe nous pouvons citer le milieu Mintasinot Luscietti (ci dessous sur la photo) ou les défenseurs Vimercarti & Falzoni. Pour cette seconde moitié de saison, nous espérons que l’équipe continuera sur cette forme et arrivera a accrocher les deux premiers, que ce soit au classement ou durant les confrontations directes !

COw9AAvWIAQU6-Q

Pour la génération 2003, le bilan est encore plus flatteur puisque nos U13 sont pour l’heure en tête de leur poule avec 40 points sur 45 possible ! S’ils sont suivis de près par le rival Interiste, le groupe Rossonero profite de ces victoires contre l’Inter (5-2 !) et l’Atalanta (2-1 a l’extérieur) pour prendre un ascendant psychologique sur leurs adversaires directes. Le bémol réside surtout dans la faculté qu’a cette équipe a perdre des points facilement lorsqu’elle se pense supérieure a son adversaire.

Ce fut notamment le cas lors de la dernière journée avec cette défaite regrettable contre Pavia (1-0) alors que ces derniers se morfondent dans le ventre mou du groupe. Avec plus de sérieux, cette équipe pourrait même prendre de l’avance au classement, a condition bien sûr de confirmer les bons résultats dans les confrontations directes. Pour cela, ils pourront compter sur la même puissance offensive qu’a l’aller, eux qui ont réussi a être encore plus prolifiques que la génération 2002 puisqu’ils finissent la phase aller avec 64 buts en 15 rencontres soit 5 buts par rencontre ! Une performance énorme, même pour des équipes de jeunes habitués a marquer plus de buts qu’en professionnels.

Aux rayons individualités, difficile de passer outre nos duo offensif Africain avec le très (très) prometteur Kourouma, originaire de Guinée, meilleur buteur de l’équipe. Il est aidé par l’Ivoirien N’Gbesso, lui aussi très en vue dans cette équipe. Ces deux éléments offensifs, déjà excellents l’an passé, confirment tout l’utilité d’un recrutement très jeunes car ces deux jeunes sont dans les rangs Milanais depuis tout jeune et s’épanouissent aujourd’hui pleinement dans les différentes équipes de jeunes. Ils ne sont toutefois pas les seuls a s’être mis en avant puisqu’ils sont aidés par un fort milieu avec notamment Francesco Toffanin, Alessandro Polenghi ou encore Gionata Curreri. Les trois Italiens forment une base solide et la pièce angulaire de cette équipe. 

 

Esordienti A & B (2004 & 2005)

 

Les 2004 confirment une nouvelle fois être une des meilleures générations du club, et accessoirement une des meilleures du pays. Si l’on ne peut prévoir avec exactitude quelle sera la progression de cette prometteuse génération, celle ci montre tout de même qu’il faudra la suivre avec attention. En effet, après avoir gagné sans difficulté son championnat et toutes les compétitions auxquelles elle a participé l’an passé, les U12 continuent sur les mêmes bases en nous offrant une phase aller presque parfaite avec 31 points sur 33 possibles et une série de 10 victoires consécutives !

Après avoir concédé le nul 1-1 a Cimiano lors de la première journée, ils ont en effet enchaîné que des victoires, le tout en concédant uniquement 2 buts au cours de ces dix rencontres ! Offensivement, l’équipe n’est pas en reste avec une moyenne de 3 buts par matchs, inférieur a l’an passé mais largement compensé par une qualité défensive en nette progrès. Son seul rival Interiste n’est pas loin mais ne semble guère inquiéter cette génération puisqu’ils ont enchainé une nouvelle victoire 4-0 sur ce concurrent. 

CVzKSmZXAAASQJN

Les 2005 n’égale pas le bilan quasi parfait de leurs aînés, mais leur bilan est tout de même excellent avec 28 points sur 33 possibles et un bilan de 9 victoires, un match nul et une seule défaite avec a la clé la tête du groupe ex eaquo avec le rival Interiste ! Seul accroc qui aurait pu lui permettre d’être seul en tête, le non match contre l’Inter et la lourde défaite 4-0 qui en a suivi. Fort heureusement, la régularité dans les autres prestations permet aux U11 de rester en tête et de lutter pour la première place avec l’autre équipe de Milan. Pour conserver ce rythme, ils devront continuer a utiliser leurs atouts offensifs, véritable arme lors de la phase aller avec 46 buts en 11 rencontre (4 buts/matchs en moyenne !), bien aidé il est vrai par un 14-0 infligé (!) courant Novembre.