Bacca, Luiz Adriano, Sosa… : le point sur le mercato hivernal à venir

bacca_chasuble

A tout juste un mois de l’ouverture de la session hivernale du marché des transferts, les premiers bruits de couloirs se font d’ores et déjà entendre, s’agissant notamment des potentiels prétendants à un départ. Les premiers noms soufflés par la presse sportive italienne concernent au premier plan des individualités en manque de temps de jeu, mais également en indélicatesse avec le club au regard de leurs performances. 

A ce titre, le nom de Carlos Bacca est le premier à être arrivé sur les devants de la scène. L’attaquant colombien, muet depuis presque deux mois jour pour jour (son dernier but remonte en effet au 2 octobre dernier, lors de la rencontre face à Sassuolo) pourrait plier bagages dès cet hiver, après un premier départ avorté l’été dernier.

De plus en plus contesté par la tifoseria milanaise, qui lui reproche une forme de nonchalance, les critiques (dont le fondement a parfois semblé bancal…) récentes autour de son voyage à Séville intervenu ce samedi alors que ses coéquipiers évoluaient sur la pelouse d’Empoli ont renforcé les rumeurs autour de son possible départ. Les prétendants à l’arrivée de l’attaquant âgé de 30 ans seraient le Paris Saint-Germain ainsi que le FC Séville, qui garde un oeil attentif sur la situation de son ancien poulain.

Difficile cependant d’imaginer un départ dès cet hiver, au regard du statut du principal intéressé au sein de l’effectif rossonero et au sein d’un club visant les places européennes en fin de saison. Son agent, Sergio Barila, a d’ailleurs précisé ce jeudi que les rumeurs entourant son attaquant étaient infondées, ce dernier étant heureux en terres lombardes d’après ses dires. Sauf circonstances exceptionnelles, Carlos Bacca devrait donc terminer cette saison sous les couleurs milanaises, avant un départ qui semble désormais probable l’été prochain. 

A contrario, son alter-égo brésilien, Luiz Adriano devrait s’envoler vers d’autres cieux à compter de ce mois de janvier. Très peu utilisé par Vincenzo Montella (84 minutes disputées en 5 matchs…), qui l’a relégué au troisième rang derrière Bacca et Lapadula, l’avant-centre de 29 ans se cherchera un nouveau point de chute pour la seconde partie de cette saison. A l’instar de Bacca, le FC Séville serait sur les traces du natif de Porto Alegre, lequel en ferait un potentiel joker pour le reste de la saison à venir.

Cependant, ses émoluments conséquents, de l’ordre de 3 millions d’euros par an, pourraient freiner les sévillans, sauf effort consenti par l’intéressé. Dans tous les cas, le club rossonero ne s’opposerait pas à un départ de l’ex-joueur du Shakthar Donetsk, comme ce fut le cas l’an passé, mais en vain.  

Autre joueur en cruel manque de temps de jeu et concerné par un possible départ, José Sosa. Le milieu argentin, dont l’arrivée pose toujours question au regard du dispositif tactique choisi par Montella en début de saison, ne facture que 5 matchs disputés (pour 234 minutes jouées) depuis le début de la saison. Un retour en Turquie a ainsi été évoqué il y a une semaine, plus précisément à Fenerbahçe.

Depuis, silence radio… tout du moins jusqu’à ce jeudi, et une déclaration de son agent, Fabio Bilardo, pour Tuttomercatoweb, qui a écarté tout départ de son joueur. Ce dernier aurait en effet trouvé la tranquillité qui lui manquait après ses expériences en Ukraine et en Turquie, élément déterminant ayant motivé son départ d’Istanbul cet été. Sauf offre particulière ou départ expressément souhaité par le board rossonero, José Sosa devrait être de l’aventure lors du second acte de cette saison. 

Enfin, un départ de Rodrigo Ely a également été évoqué, par la Gazzetta dello Sport. Confiné sur le banc depuis le début de la saison, le défenseur italo-brésilien devrait faire l’objet d’un prêt en Serie B, ou chez un club de seconde partie de tableau en Serie A. 

Crédit photo : Loris Roselli / NurPhoto

  • azzizz marco

    la dernière info, suivant Santa Barbara, la vente « pourrait » être repoussé à Février. cette histoire, c’est incroyable.???????

    • FZM

      et Oui , je sens que la vente va encore merder et ceci depuis le début car les chinois sont jamais fiable , un jour oui un jour non, un peu comme Berlu finalement, ils font croire qu’ils ont les fonds nécessaires, et finalement quand il faut les sortir, plus rien.

      • Bacca70

        C’est pas l’argent le problème. Le problème est le transfert de l’argent.
        Il faut une banque pour faire le virement. Problème : la banque qu’ils ont choisit appartient à l’état et donc ils doivent attendre une autorisation de leurs parts. Du coup, ils cherchent une autre banque en Europe (ou en chine s’il n’appartient pas à l’état)
        Mais je reste confiant, de toute manière, il y a une réunion le 13.

        • azzizz marco

          je suis d’accord mais jusqu’à quand après la fermeture du mercato

  • azzizz marco

    si on le laisse partir sera une grave erreur, surtout si la vente sera encore pousser a date ultérieur y’a des rumeur en ce sens, donc on pourra pas faire un bon mercato hivernal

  • pmazza

    Et vangioni ils veulent pas le vendre il est sans doute trop fort pour qu’on le laisse partir

  • azzizz marco

    l’agent de Bacca vient de mettre terme aux rumeurs en ce qui concerne sont départ, il est heureux a milan peu contenue sauf si le club ne voulu pas de lui